Fourmis volantes : 15 astuces naturelles pour les repousser

À l’instar des fourmis noires, les fourmis à ailes ne sont pas dangereuses. Néanmoins, certaines espèces peuvent mordre ou piquer quand elles se sentent menacées. Par ailleurs, quand elles envahissent la maison, elles peuvent provoquer quelques dégâts, notamment parce qu’elles occupent l’espace très vite.

Pour s’en protéger sans avoir recours aux insecticides chimiques souvent mauvais pour la santé et la planète, voici quelques techniques naturelles. En plus, les produits nécessaires se trouvent souvent dans les placards de la cuisine ou de la salle de bain !

Fourmis volantes : de nombreuses invasions l’été

Normalement, les fourmis n’ont pas d’ailes, sauf pendant la période du vol nuptial où elles se reproduisent. Cette période a lieu l’été, et plus particulièrement entre mi-juillet et mi-août. Un temps orageux peut amplifier le phénomène. Les potentielles reines et des mâles arrivés à maturité prennent leur envol de la fourmilière pour se rencontrer et se reproduire. L’événement est souvent spectaculaire, car elles quittent alors le nid par centaines à la recherche de mâles pour les femelles et vice-versa.

Une fois l’accouplement réussi, les mâles meurent tandis que les reines fécondées se cherchent un nouveau lieu à occuper. Une fois sur place, elles s’arrachent les ailes et créent une nouvelle colonie. D’où l’importance de s’en débarrasser très vite : un seul essaimage peut créer plusieurs reines qui tenteront de s’installer sur place. Or, une colonie de fourmis peut regrouper 500 à 5000 individus.

Comment les reconnaître ?

Il est souvent aisé de différencier une fourmi volante d’un autre insecte volant. Ces dernières sont noires et possèdent une taille fine. Elles disposent de deux paires d’ailes : une paire avant et une paire arrière. Enfin, comme les fourmis “classiques”, elles ont deux petites antennes au sommet de la tête.

Comment s’en prémunir ?

Elles ne mesurent que quelques millimètres et pourtant, les fourmis sont capables de trouver de la nourriture dans un périmètre de 100 mètres autour de la fourmilière. Pour ne pas les inciter à venir s’installer dans votre habitation, certaines précautions sont à prendre :

- nettoyer au maximum les tables et plans de travail : quelques miettes laissées par des viennoiseries par exemple peuvent vite attirer l’animal et ses congénères ;

- bien refermer les emballages alimentaires et en particulier ceux des aliments sucrés : pot de miel, confiture, paquet de biscuits…

- penser à mettre un couvercle sur la poubelle car elle pourrait également séduire l’insecte ;

- vérifier que les fenêtres et les portes de l’habitation se ferment correctement car le moindre espace peut permettre à ce petit animal de pénétrer dans le foyer ;

- installer des moustiquaires aux fenêtres.

Selon les saisons et les années, ces mesures ne suffisent pas et des fourmis volantes peuvent prendre votre domicile pour le leur. Une fois l’invasion effectuée, il n’y a donc plus qu’une seule chose à faire : tenter de s’en débarrasser le plus vite possible. Pour y parvenir, découvrez nos conseils en images.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://www.maison-travaux.fr/maison-travaux/conseils-pratiques/se-debarrasser-fourmis-volantes-astuces-naturelles-246955.html#item=9 

https://www.toutpratique.com/236-repulsif-naturel-anti-insecte/6116-fourmis-volantes-qu-est-ce-qui-attire-les-fourmis-ailees-10-astuces-pour-s-en-debarrasser.php

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Huile essentielle