La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté le 27 décembre 2020. Depuis le 15 juin 2021, toute personne âgée de 12 ans et plus peut se faire vacciner contre le coronavirus. Si de nombreux effets secondaires sont rapportés, celui de la douleur au bras au niveau du site d’injection est le plus souvent cité. Pourquoi a-t-on mal au bras après un vaccin ? Découvrez les réponses de notre expert.

Vaccin : l’inflammation, la cause de la douleur

La vaccination est un acte médical, une aiguille est introduite dans le muscle afin d’y déposer du matériel étranger (le vaccin). Il s’agit donc d’un geste traumatique pour la peau et le muscle ainsi que pour les cellules. L’injection de matériel étranger vaccinal déclenche la majorité de l’inflammation. De nombreux mécanismes vont alors se mettre en place pour cicatriser les zones lésées. Ce qui déclenche la douleur, c’est la phase inflammatoire qui dure environ deux ou trois jours. Parfois, la position de l’aiguille peut aussi expliquer la douleur ressentie par les patients. Aujourd’hui, les aiguilles utilisées pour les vaccins sont spécialement étudiées pour réaliser une injection intra musculaire et non sous cutanée qui peut être plus douloureuse.

Pourquoi l’inflammation est-elle douloureuse ?

Il existe plusieurs mécanismes de la douleur. Celui lié à l'inflammation est appelé douleur nociceptive. En effet, lorsqu’on se blesse ou que l’on provoque un traumatisme cutané (aiguille plantée dans le muscle par exemple), la douleur est déclenchée par l’excitation des récepteurs, des terminaisons nerveuses spécialisées dans la transmission de messages douloureux. Le message va être transmis au cerveau grâce aux nerfs périphériques, puis via la moelle épinière. Ainsi, c’est au niveau du cerveau que s’effectue la perception de la douleur (intensité et localisation). Une phase de réparation cellulaire va permettre de cicatriser les zones lésées, cette phase dure entre 10 et 15 jours et n’est pas douloureuse.

A noter : la douleur liée à la vaccination est donc tout à fait normale, attendue et bénigne. Pas d'inquiétude donc si vous avez mal au bras pendant quelques jours.

Comment soulager la douleur liée à l’injection d’un vaccin ?

La douleur liée au vaccin ne dure que cinq jours au maximum. Pour soulager cette sensation désagréable, il est possible de prendre du paracétamol 500 grammes ou 1000 gr 3 fois par jour (en fonction de votre corpulence). Ce dernier, grâce à son effet antalgique, va diminuer la douleur. Certaines personnes ayant peur des aiguilles peuvent demander à leur médecin traitant un patch anesthésiant ou une crème qui permet de ne pas sentir la première tension liée à la piqûre elle-même. En revanche, quand l'anesthésiant n’aura plus d’effet, la douleur de l'inflammation prendra le relais. Il est aussi possible de prendre du paracétamol avant l’injection pour prévenir la sensation douloureuse. Il ne faut donc pas hésiter à demander une prescription au médecin pour un antalgique afin de soulager la douleur.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.infovac.fr/docman-marc/public/bulletins/2013/1035-lien-4-adjuvants-vaccinaux-rapport-anm/file

mots-clés : Covid, vaccin, Douleur
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.