5 astuces de medecin pour inverser le declin du cerveau

"Le microbiote intestinal est de plus en plus reconnu comme un important régulateur de l'immunité et de la santé du cerveau. Le processus de vieillissement entraîne des altérations dramatiques du microbiote, qui sont liées à une moins bonne santé et à la fragilité des populations âgées", rapportent des chercheurs à l'origine d'une nouvelle étude scientifique parue au sein de la revue Nature.

Leur objectif était de démontrer le  rôle du microbiote intestinal dans la santé du cerveau. Leurs résultats suggèrent qu'en prenant davantage soin de nos intestins, nous pourrions parvenir à inverser le déclin de notre cerveau tout en augmentant l'espérance de vie. 

Notre tube digestif abrite de nombreux micro-organismes (2 à 10 fois plus que le nombre de cellules qui constituent notre corps). Cet ensemble de bactéries, virus, parasites et champignons non pathogènes constitue notre microbiote intestinal (ou flore intestinale). "Son rôle est de mieux en mieux connu et les chercheurs tentent aujourd’hui de comprendre les liens entre les déséquilibres du microbiote et certaines pathologies, en particulier les maladies auto-immunes et inflammatoires", soutient l'Inserm.

Les personnes centenaires ont un microbiote intestinal sain

"Nous avons effectué une transplantation de microbiote fécal à partir de souris donneuses jeunes (3 à 4 mois) ou âgées (19 à 20 mois) dans des souris receveuses âgées (19 à 20 mois). La transplantation d'un microbiote provenant de jeunes donneurs a inversé les différences liées au vieillissement dans l'immunité périphérique et cérébrale, décrivent les chercheurs. Nos résultats révèlent que le microbiome peut être une cible thérapeutique appropriée pour favoriser un vieillissement en bonne santé".

"Ce qui est remarquable dans les résultats, c'est que les souris âgées qui ont reçu une transplantation de microbiote fécal de jeunes souris ont montré une inversion des changements cérébraux associés au vieillissement", a expliqué le Dr Vincent Pedre, directeur médical de Pedre Integrative Health interviewé par la presse anglaise.

Le scientifique explique également que les centenaires ont tendance à présenter un microbiome intestinal unique capable de produire de nouveaux acides biliaires secondaires qui empêchent la croissance d'agents pathogènes intestinaux inflammatoires.

"Nous connaissons plusieurs façons de favoriser un microbiote intestinal sain et de tenir à distance les marqueurs inflammatoires qui conduisent au vieillissement", a noté le Dr Pedre. On en parle dans notre diaporama. 

Sources

https://www.nature.com/articles/s43587-021-00093-9

https://www.inserm.fr/dossier/microbiote-intestinal-flore-intestinale/

https://www.express.co.uk/life-style/health/1486365/how-to-live-longer-gut-bacteria-longevity

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.