Regime cetogene : les 5 maladies qu-il peut entrainer (selon une etude)

Le régime cétogène fait couler beaucoup d'encre à l'heure actuelle. En consistant à miser sur des aliments riches en lipides, il séduit de plus en plus. En effet, il se base sur une alimentation riche en matières grasses  et implique de réduire considérablement la consommation de glucides pour provoquer un état de cétose.  Au-delà de la perte de poids importante, ses nombreux adeptes lui attribuent de nombreux bienfaits pour la santé.

Si le régime cétogène a le vent en poupe, il est recommandé consulter votre médecin avant de le débuter. Ce régime ne fait pas l'unanimité auprès des nutritionnistes compte tenu des risques de carences qu'il peut impliquer. Certains lui reprochent de ne pas être équilibré.

Une récente étude publiée au sein de Frontiers in Nutrition vient d'identifier plusieurs risques liés à ce régime. Sept chercheurs en médecine et en nutrition américains et canadiens ont examiné 123 études antérieures pour établir leurs conclusions. Selon eux, il ne fait aucun doute : le régime cétogène peut être propices à cinq maladies sérieuses. On les aborde dans notre diaporama.

"Les personnes suivant un régime pauvre en glucides sont à risque de carences nutritionnelles"

"Pour la plupart des individus, les risques des régimes cétogènes peuvent l'emporter sur les avantages", concluent les chercheurs. Il se trouve qu'en limitant l'apport en glucides ce régime entrave la façon dont le corps métabolise les graisses. Les chercheurs estiment qu'une consommation élevée de viande, fromage et huiles qu'implique le régime cétogène serait associée à une carence en bons nutriments et une augmentation significative du risque de maladies chroniques courantes.

"Une restriction extrême en glucides peut profondément affecter la qualité de l'alimentation, réduisant ou éliminant généralement les fruits, les légumes, les grains entiers et les légumineuses et augmentant la consommation de produits d'origine animale, soulignent les chercheurs. Des régimes très pauvres en glucides peuvent manquer de vitamines, minéraux, fibres et composés phytochimiques présents dans les fruits, les légumes et les grains entiers".

Ils ajoutent que les régimes pauvres en glucides sont souvent pauvres en thiamine, folate, vitamine A, vitamine E, vitamine B6, calcium, magnésium, fer et potassium.

"En l'absence de suppléments multivitaminés, les personnes suivant un régime pauvre en glucides sont à risque de carences nutritionnelles franches, indique encore l'étude. Même en ne consommant que des aliments riches en nutriments, un régime cétogène impliquerait de multiples carences en micronutriments, souvent dépourvus de vitamine K, d'acide linolénique et de vitamines hydrosolubles, à l'exception de la vitamine B12.

Les scientifiques soulignent aussi que le régime cétogène a tendance à être pauvre en fibres nécessaires non seulement "pour une fonction intestinale saine, mais aussi pour la production microbienne d'acides gras à chaîne courte du côlon bénéfiques, qui améliorent l'absorption des nutriments, stimulent la libération d'hormones de satiété, améliorent la fonction immunitaire et ont des effets anti-inflammatoires et anti-cancérigènes".

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnut.2021.702802/full#h1

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.