Microbiote : les benefices des fruits rouges et legumineuses

En plus de réduire de moitié l'athérosclérose (durcissement et perte d’élasticité de la paroi des artères), une alimentation riche en fruits rouges et en légumineuses a des effets bénéfiques sur le microbiote intestinal. C’est ce que démontre une nouvelle étude menée par Jiyun Liu, doctorante en chimie à l’Université de Linnaeus en Suède. Dans cette thèse, elle a étudié les effets positifs sur la santé des baies (airelles rouges, framboises, myrtilles, fraises) et des légumineuses (huit variétés de haricots et pois suédois). Résultat : ils contiennent des niveaux élevés de diverses substances bioactives comme le polyphénol (colorants organiques à fort effet antioxydant qui protège des bactéries, champignons et autres parasites), et des fibres alimentaires. Ce qui a eu un effet positif sur la flore intestinale.

Intestins : les effets positifs des baies et légumineuses

Le but de la thèse était de développer des méthodes analytiques pour identifier les différents composés bioactifs trouvés dans les baies et les légumineuses. Pour ce faire, Jiyun Liu a utilisé des souris. En les nourrissant avec plusieurs régimes composés d’airelles entières, de haricots bruns, de fractions de fibres alimentaires et de polyphénols provenant d’airelles et de haricots bruns, la doctorante a réussi à identifier 45 composés bioactifs différents. 

Le régime constitué d’airelles entières, de haricots bruns et de fibres de haricot a entraîné “une diminution de 50 % de la quantité de plaques athérosclérotiques", écrit l’étude. Des effets positifs sur la flore intestinale ont aussi été identifiés. “Mes découvertes mettent en lumière les effets bénéfiques des baies et des légumineuses dans l'alimentation. Cela devrait encourager une consommation accrue d'aliments à base de plantes, mais il est important de garder à l'esprit que les résultats proviennent d'une étude chez l'animal et qu'ils doivent être confirmés par d'autres études chez l'homme”, explique Jiyun Liu. 

Pour prendre soin de votre microbiote, voici quelques aliments à privilégier.

L’airelle rouge

1/7
Microbiote : les bénéfices des fruits rouges et légumineuses

L’airelle rouge est préconisée pour soigner certains troubles intestinaux, le manque d’appétit et améliore la digestion.

La framboise

2/7
Microbiote : les bénéfices des fruits rouges et légumineuses

Riche en fibres, notamment au niveau des petits grains situés à l'intérieur du fruit, la framboise favorise le bon fonctionnement des intestins et lutte contre la constipation.

Les haricots

3/7
Microbiote : les bénéfices des fruits rouges et légumineuses

Les légumes secs dont les haricots vont favoriser le transit intestinal à l’aide de leurs fibres solubles, plus douces pour l’intestin. Lors de la digestion, elles se transforment en gel et n’augmentent pas l’irritation, à la différence des fibres insolubles.

La myrtille

4/7
Microbiote : les bénéfices des fruits rouges et légumineuses

C’est aussi grâce à ses fibres solubles que la myrtille sera un allié de taille pour un bon transit intestinal.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

http://lnu.diva-portal.org/smash/record.jsf?pid=diva2%3A1624343&dswid=-8663

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.