Des yaourts mangés par des rongeurs chez Auchan, à Pau

Une vidéo prise par un client du supermarché Auchan de Pau montre des yaourts vraisemblablement vidés par des rongeurs au rayon crèmerie. L’enseigne affirme qu’elle met tout en œuvre pour déterminer l’origine du problème.

Ce mercredi 23 octobre 2019, un client du supermarché Auchan de Pau a eu une mauvaise surprise en voulant mettre un paquet de yaourts dans son caddie. Celui-ci s’est très vite rendu compte que des pots avaient été grignotés et vidés de leur contenu, probablement par des rongeurs.

Il dénonce le problème dans une vidéo devenue virale

Mécontent, il s’est empressé de filmer cette découverte et de la partager sur Facebook. En quelques heures, sa vidéo est devenue virale. À l’heure actuelle, elle a déjà été vue plus de 90 000 fois et partagée par 4 000 personnes.

“C’est bien sec, donc ça fait longtemps que ça a été grignoté par les souris [...] ou par les rats, je ne sais pas. C’est bien dégueulasse”, commente Georges, l’auteur de la vidéo, visiblement écœuré. En retournant l’emballage, il constate que la date limite de consommation est fixée au 18 novembre, celle-ci n’est donc pas dépassée.

Aucun autre paquet yaourt ne semble avoir été grignoté

C’est d’abord la presse régionale qui a relayé cette vidéo, avant qu’elle ne soit reprise à l’échelle nationale. Les journalistes de Sud Ouest précisent, dans leur article, qu’ils se sont rendus dans le rayon en question du supermarché dès le lendemain matin. “Aucun autre yaourt n’était dans le même état”, notent-ils.

À leur arrivée, la direction de Auchan a refusé de répondre à leurs questions, de même que le responsable de la sécurité. Avant de revenir sur cette décision le soir-même - sans doute le temps de réfléchir à la façon dont ils souhaitaient communiquer sur cette délicate affaire.

Auchan rassure : la situation est “sous contrôle”

“Un contrôle immédiat a été réalisé sitôt que le client a ramené ce pack défectueux”, leur a indiqué Sandrine Caspar, responsable de la communication pour Auchan Retail France. “L’inventaire a montré qu’aucun autre yaourt n’était dans ce cas”.

L’enseigne se montre rassurante, et affirme avoir pris des mesures de précaution. “Nous avons appelé la société de dératisation avec laquelle, comme chaque enseigne de la grande distribution et de l’agroalimentaire, nous avons un contrat, pour réaliser une inspection complète”, précise-t-elle.

Pour Auchan, la situation est désormais “sous contrôle”. “La direction du magasin met tout en œuvre pour déterminer l’origine du problème et détecter l’existence d’éventuels rongeurs sur le site, ou en amont du magasin tout au long de la chaîne d’approvisionnement", assure le distributeur.

Quelles sont les maladies transmises par les rongeurs ?

Avoir son logement infesté par des rongeurs n’est jamais agréable. Ces derniers ont une fâcheuse tendance à grignoter toute notre nourriture, sont à l’origine de nuisances sonores lorsqu’ils déambulent dans les murs… et peuvent aussi transmettre des maladies.

L’urine de rat, notamment, est responsable de la propagation de la leptospirose. Cette maladie bactérienne est souvent bénigne, “mais peut conduire à l’insuffisance rénale, voire à la mort dans 5 à 20 % des cas”, indique l’Institut Pasteur. Des hémorragies, des atteintes neurologiques ou des complications oculaires peuvent aussi survenir. Son temps d’incubation dure entre quatre jours et une semaine, et elle débute souvent par un syndrome grippal.

Endémique chez les rongeurs, le virus de la chorioméningite lymphocytaire est aussi transmissible à l’homme, notamment via l’ingestion d’aliments contaminés par des souris. La plupart des patients présentent peu (ou pas) de symptômes. Chez d’autres, des signes semblables à ceux d’une grippe surviennent. Rarement, elle peut causer une méningite aseptique, une encéphalite franche ou une paralysie, selon Le manuel MSD.

D’autres maladies sont également transmissibles par les rongeurs, comme la peste bubonique, le syndrome pulmonaire à hantavirus, la fièvre d’Haverhill (transmise par morsure), la salmonellose ou encore la leishmaniose cutanée.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.