Desequilibre hormonal : 7 symptomes a surveiller chez les femmes

Bouffées de chaleur, maux de tête, fatigue, mal-être… C’est souvent “la faute aux hormones”. Mais comment savoir si le corps subit un déséquilibre hormonal ? La médecin Dr Pelin Batur, spécialiste de la santé des femmes à la Clinique de Cleveland, nous donne les sept symptômes qui doivent alerter et vous amener à consulter un médecin. En effet, seul un spécialiste pourra établir un diagnostic et vérifier si ces signes sont vraiment liés à un déséquilibre hormonal ou à “des facteurs liés au mode de vie ou d’une autre condition médicale”.

Oestrogène, progestérone ou testostérone… quels sont les déséquilibres les plus fréquents ?

“Nous avons au moins 50 hormones différentes dans notre corps, et des symptômes très complexes peuvent en découler”, explique la Dr Batur. Ainsi, le fait d’avoir trop ou pas assez de certaines hormones entraîne des symptômes et des problèmes de santé. Les déséquilibres les plus courants observés chez les personnes nées femmes sont :

  • la ménopause : elle provoque des changements hormonaux avec une baisse des niveaux d'œstrogène et de progestérone, ce qui peut entraîner de nombreux symptômes, dont certains peuvent démarrer plus tôt ; c’est la périménopause.
  • le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : ce trouble hormonal est fréquemment rencontré chez les femmes en âge de procréer (1 femme sur 10), et est provoqué par des niveaux inhabituellement élevés d’hormones masculines.
  • une maladie thyroïdienne : la thyroïde produit trop ou trop peu d’hormones.
  • du diabète : cette affection survient lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou lorsque le corps ne l’utilise pas correctement.

Moins courants, la maladie de Cushing (cortisol en trop grande quantité) et le syndrome d’Addison (carence en hormones surrénales) peuvent aussi provoquer des déséquilibres hormonaux.

Si vous présentez l’un des sept symptômes, à découvrir ci-dessous en images, “il est très important d’être vu par un médecin pour une évaluation individualisée”.

Des cycles menstruels irréguliers

1/7
Déséquilibre hormonal : 7 symptômes à surveiller chez les femmes

“Si vos cycles menstruels sont perturbés ou si vous êtes en ménopause, vous devez absolument être examiné par un médecin”, conseille la Dr Batur. En effet, des règles irrégulières sont le signe d’un déséquilibre hormonal qui peut avoir diverses causes. 

De l’acné

2/7
Déséquilibre hormonal : 7 symptômes à surveiller chez les femmes

“Si une femme se plaint d’acné, je m’inquiète des niveaux potentiellement élevés d’hormones telles que la testostérone”, explique la Dr Batur. “Nous voyons cela chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques.”

Des bouffées de chaleur

3/7
Déséquilibre hormonal : 7 symptômes à surveiller chez les femmes

Bouffées de chaleur et sueurs nocturnes sont des “symptômes qui indiquent généralement que les hormones d’une femme sont plus faibles, tel qu’une baisse des niveaux d’œstrogène que nous voyons pendant la périménopause ou la postménopause”, détaille la Dr Batur. Ils peuvent également être un effet secondaire de certains médicaments.

Des changements capillaires  

4/7
Déséquilibre hormonal : 7 symptômes à surveiller chez les femmes

Un déséquilibre hormonal peut aussi se manifester sur les cheveux et les poils. En l’occurrence, une augmentation de la testostérone peut provoquer une croissance excessive des cheveux, et cela peut être un symptôme du SOPK ou de la ménopause, mais pas uniquement. Une baisse des oestrogènes peut à l’inverse provoquer  une pousse plus lente des cheveux ou une chute. L’hypothyroïdie et l’hyperthyroïdie peuvent aussi causer la perte de cheveux

Néanmoins, “cela peut être très complexe à comprendre”, explique la Dr Batur. “Vous pouvez supposer que la perte de cheveux est hormonale, mais elle peut être liée à un niveau thyroïdien élevé ou bas, à un faible taux d'œstrogènes, à un taux élevé de testostérone ou à autre chose, comme une carence en vitamines ou des facteurs de stress liés au mode de vie.”

Une sécheresse vaginale 

5/7
Déséquilibre hormonal : 7 symptômes à surveiller chez les femmes

“Le vagin est très sensible au manque d’œstrogène”, rappelle la Dr Batur. “Environ 50 % des femmes souffrent de sécheresse vaginale qui peut gêner les rapports sexuels, et elle a tendance à s’aggraver avec le temps.”

Une prise de poids inexpliquée 

6/7
Déséquilibre hormonal : 7 symptômes à surveiller chez les femmes

“La difficulté à perdre du poids est un problème très courant aux États-Unis, et il est souvent imputé aux hormones”, avance la médecin. “Parfois, c’est lié à des niveaux élevés de testostérone, comme avec le SOPK, et la ménopause est également associée à une prise de poids. Mais si vous prenez du poids avec des cycles menstruels réguliers, cela est plus susceptible d’être lié à quelque chose comme le cortisol, la thyroïde, l’insuline ou les habitudes de vie.”

Une perte de poids inexpliquée 

7/7
Déséquilibre hormonal : 7 symptômes à surveiller chez les femmes

A l’inverse, si vous n’avez pas changé vos habitudes de vie mais que vous avez soudainement perdu du poids, c’est souvent le signe d’une thyroïde hyperactive ou d’une hyperthyroïdie, selon la médecin. En effet, lorsque le corps produit trop d’hormones thyroïdiennes, le métabolisme s’accélère, ce qui peut entraîner une perte de poids et un rythme cardiaque rapide, une intolérance à la chaleur, etc.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Do You Need Hormone Testing? June 6, 2022 / Women's Health

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.