L'arrêt de la pilule peut-il causer un dérèglement hormonal ?

En cas de désir d'enfant, il faut arrêter sa pilule. Cependant, pour beaucoup de femmes, la grossesse n'arrive pas forcément dès le premier mois. Un dérèglement hormonal peut avoir lieu et les premières règles survenir plus tard que prévu.

Publicité

vignette-focus.jpg© Istock

Que se passe-t-il après l'arrêt de la pilule ?

Lorsqu'une femme a pris la pilule pendant une longue durée et qu'elle a un désir d'enfant, elle doit l'arrêter à la fin de sa plaquette. Normalement, les règles surviennent dans les sept jours qui suivent l'interruption. Chez certaines femmes, les cycles reprennent immédiatement leur rythme normal et les règles suivantes surviennent un mois après. Ces femmes peuvent tomber enceintes dès le premier mois qui suit l'arrêt de la contraception, car l'ovulation peut avoir lieu dès le premier cycle. Chez d'autres femmes, les cycles peuvent mettre plusieurs mois à reprendre leur rythme normal.

Publicité
Publicité

Que faire si les règles ne reviennent pas après l'arrêt de la pilule ?

Si les règles ne reviennent pas au cours des premiers mois qui suivent l'arrêt de la pilule, il faut, dans un premier temps, pratiquer un test de grossesse. Si celui-ci est négatif, on conseille à la femme d'attendre le retour de ses règles pendant 3 à 6 mois.En l'absence de grossesse et de cycles menstruels, on peut proposer un traitement à base de progestatifs pendant une dizaine de jours. Les règles doivent survenir 48 heures après l'arrêt de ce médicament. Si cela n'est pas efficace, un bilan hormonal et un bilan d'infertilité doivent être pratiqués.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X