L’ouïe, la vue, le goût, le toucher et l’odorat : ce sont les cinq sens auxquels nous faisons constamment référence pour parler de l’être humain. Mais depuis quelques années, de nombreux scientifiques avancent que nous en aurions quatre autres, à savoir la proprioception (savoir où se situent nos propres membres), l'équilibrioception (maintenir son équilibre), la thermoception (ressentir les températures) et la nociception (connaître la douleur).

Et il semblerait que les ressources humaines ne s’arrêtent pas là : une étude anglaise menée sur des participants aveugles et voyants a montré que l’être humain était capable de se déplacer dans son environnement en utilisant uniquement des claquements de langue.

Perte de vue, cécité : utiliser les sons pour se déplacer

Des chercheurs de l’Université de Durham ont examiné comment les personnes peuvent utiliser l'écholocalisation pour se mouvoir dans l’espace. Ce type de sonar est utilisé par de nombreux animaux dans la nature : chauves-souris, musaraignes, dauphins et autres cétacés émettent des sons dans leur environnement afin de repérer l’espace et identifier les obstacles et éventuelles menaces.

Au cours de 20 sessions de formation, d’une durée d'environ 2 à 3 heures, des volontaires ont appris à se déplacer sans pouvoir se repérer par la vue. “La formation a entraîné des changements de comportement remarquables pour tous les participants”, ont noté les auteurs de l’étude. Et pour cause, en seulement dix semaines, les 12 participants aveugles et les 14 autres volontaires voyants ont appris à naviguer dans divers labyrinthes aux dispositions délicates, y compris des couloirs avec des intersections nettes et des zigzags. Mieux encore : grâce aux échos de leurs clics de langue, ils ont également compris comment identifier la taille et l’orientation des objets et des surfaces présents sur leur chemin.

L’écholocalisation pour voir son environnement sans les yeux

Les chercheurs ont noté que l’écholocation permet à l’être humain d’apprendre à “voir” son environnement en utilisant les parties visuelles du cerveau, sans que le sens de la vue ne soit utilisé. Selon eux, cette compétence peut être développée jusqu’à l’âge adulte et même à un âge avancé. En effet, dans cette expérience, des personnes aveugles et âgées jusqu’à 79 ans ont toutes réussi à développer cette compétence d'écholocation.

“Il est important de noter que lorsque nous avons quantifié le degré auquel les participants se sont améliorés de la session 1 à la session 20 dans leurs capacités pour chacune des tâches, il n’y avait aucune preuve d’une association entre l’âge et la performance dans les tâches pratiques”, ont déclaré les scientifiques. En effet, même si elles ont mis plus de temps à sortir du labyrinthe, les personnes âgées n’ont pas eu plus de collisions que leurs homologues plus jeunes.

Trois mois après la fin de cette formation, les participants aveugles ressentent une nette amélioration de leur mobilité grâce à l’écholocation. Dans une enquête de suivi, 10 des 12 participants ont également déclaré que cette nouvelle compétence avait bénéficié à leur bien-être et à leur indépendance.

“Nous sommes très enthousiastes à ce sujet”, a déclaré la psychologue Lore Thaler de l’Université de Durham au Royaume-Uni, rapporte Science Alert.

“Et nous pensons qu’il serait logique de fournir des informations et une formation sur l’écholocalisation par clic aux personnes qui peuvent encore avoir une bonne vision fonctionnelle, mais qui devraient perdre la vue plus tard dans la vie à cause de maladies oculaires dégénératives progressives.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Humans Can Learn to 'Echolocate' in Just 10 Weeks, Experiment Shows, 20 JUNE 2022, Science Alert

Human click-based echolocation: Effects of blindness and age, and real-life implications in a 10-week training program, June 2, 2021, PLOS ONE

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.