Testosterone : 7 signes d’un desequilibre chez les hommes

La testostérone est une hormone mâle clé. Elle joue un rôle-clé dans la croissance des cheveux, la masse musculaire ou encore le fonctionnement sexuel (développement du pénis et des testicules pendant l’enfance, production de sperme), la pilosité faciale ou encore la solidité des os.

Chez les hommes, elle est produite dans les testicules, plus particulièrement dans les cellules de Leydig, ainsi que par les deux glandes surrénales. Elle est également présente dans l’organisme féminin, mais dans des quantités moins importantes.

Chez les femmes, la testostérone est produite par les glandes surrénales ainsi que les ovaires. L’hormone intervient dans le fonctionnement de la mémoire, du coeur ou encore le développement musculaire et osseux et la libido.

Testostérone : les taux évoluent au fil de l’âge chez les hommes

À mesure que les hommes vieillissent, les niveaux de testostérone diminuent progressivement, en particulier au-delà de 40 ans. Le taux varie ainsi selon les âges : 

  • entre 1 et 10 ans : les taux sont inférieurs à 0,7 nmol/l ;
  • entre 10 et 20 ans : un niveau d’hormone normal se situe entre 1,7 et 17,5 nmol/l ;
  • entre 20 et 45 ans : le taux est compris entre 10 et 30 nmol/l ;
  • entre 40 et 60 ans : le taux commence à chuter. Il est alors entre 7 et 28 nmol/L ;
  • entre 60 et 75 ans : les valeurs passent entre 3,5 et 17,5 nmol/l. Vers ;
  • après 75 ans : les taux chutent pour atteindre des chiffres compris entre 0,4 et 9 nmol/l.

Si la production de testostérone réduit chez l’homme au fil des années. D’autres éléments peuvent entrainer une baisse du taux : 

  • les testicules ne produisent peu ou pas d’hormones bien que le cerveau transmet les bons messages. Il s’agit d’hypogonadisme primaire ;
  • la zone du cerveau qui encadre les envois des signaux de production de testostérone ne fonctionne plus correctement. On parle alors hypogonadisme secondaire

Un faible taux de testostérone peut être trahi par la présence de plusieurs symptômes. Medisite vous les présente en images :

Une baisse de la libido

1/7
Testostérone : 7 signes d’un déséquilibre chez les hommes

La baisse de libido est l’une des plaintes les plus fréquentes des patients souffrant d’une baisse du taux de testostérone.

La fatigue

2/7
Testostérone : 7 signes d’un déséquilibre chez les hommes

Une fatigue inexpliquée peut être un signe d'un déséquilibre de l'hormone mâle.

Des troubles de l'acuité mentale

3/7
Testostérone : 7 signes d’un déséquilibre chez les hommes

Un faible taux de testostérone peut entrainer des difficultés à mémoriser ou à se concentrer.

Les muscles diminuent

4/7
Testostérone : 7 signes d’un déséquilibre chez les hommes

La testostérone joue un rôle majeur sur la masse musculaire. Ainsi, un des premiers signes d'un trouble du taux d'hormone est la diminution de la masse musculaire maigre.

La perte de force physique

5/7
Testostérone : 7 signes d’un déséquilibre chez les hommes

Les patients ayant un taux faible de testostérone se plaignent également d'avoir moins de force et d'endurance.

La dépression ou l'anxiété

6/7
Testostérone : 7 signes d’un déséquilibre chez les hommes

Un état dépressif ou angoissé peu important peut avoir pour origine un taux de testostérone trop bas.

Des difficultés à avoir des enfants

7/7
Testostérone : 7 signes d’un déséquilibre chez les hommes

Les hommes découvrent souvent qu'ils ont un taux faible de testostérone lorsqu'ils font des examens afin de trouver l'origine de leurs difficultés à avoir des enfants.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.