Sommaire

Les slips et les jeans sont mauvais

Les slips et les jeans sont mauvaisSi chez l'homme, ces organes reproducteurs sont situés à l'extérieur du corps (et non à l'intérieur comme les ovaires chez la femme), c'est sans doute parce qu'ils ont besoin pour fonctionner correctement d'une température de 34/35°C environ et non pas de 37°C.
Pourquoi ? Leur rôle est en effet la production des hormones mâles mais également des spermatozoïdes (plus de 200 millions chaque jour et tout au long de la vie à partir de la puberté). "Voilà pourquoi on déconseille pour éviter les problèmes de fertilité le port de slips ou de jeans trop moulants, qui font augmenter la température des testicules", rappelle Marc Bonnard. Pour la même raison, il faut éviter de poser un ordinateur sur ses genoux pour travailler ou de garder son téléphone dans la poche avant du pantalon.

Il faut surveiller la couleur

Il faut surveiller la couleurLes testicules sont une zone particulièrement sensible et douloureuse en raison de la présence de nombreux nerfs et vaisseaux. En cas de choc ou de coup, la douleur est toujours très importante. Si celle-ci dure plus de quelques minutes, il faut regarder pour vérifier que le testicule n'a pas changé de couleur ou grossi, ce qui peut indiquer un hématome, voire un problème plus grave. Mieux vaut alors se rendre aux urgences pour des examens afin d'écarter tout risque de nécrose des testicules.

L'un des deux peut parfois rester rentré

L'un des deux peut parfois rester rentréDurant la grossesse, les testicules sont situés à l'intérieur du corps du fœtus puis, juste avant la naissance, ils descendent dans le scrotum, situé en-dessous du pénis. Mais il peut arriver (dans environ 5% des cas) qu'à la naissance, un seul des deux testicules descende dans le scrotum : on parle alors de cryptorchidie. Souvent, les choses rentrent dans l'ordre naturellement dans les 3 premiers mois.
Quelles solutions ? Un traitement hormonal ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaire pour faire descendre le second testicule afin d'éviter d'éventuelles complications (baisse de fertilité, augmentation du risque de cancers...). Cependant, si le problème n'a pas été réglé durant l'enfance, rassurez-vous : un seul testicule suffit en théorie pour permettre une procréation, même si celle-ci peut être plus compliquée. "De plus, si ce problème engendre un complexe, il est possible d'envisager une intervention pour poser une prothèse de testicule, tout comme on le fait après un cancer ou une nécrose d'un testicule", indique le sexologue.

Il y en a toujours un plus bas que l'autre

Il y en a toujours un plus bas que l'autreComme les seins chez la femme, les testicules sont la plupart du temps asymétriques. "On constate qu'il y en a toujours un qui descend un peu plus bas que l'autre, en général le gauche. Ce n'est pas du tout une anomalie, c'est l'anatomie normale des testicules", rappelle Marc Bonnard, sexologue, auteur du livre Osez : les conseils d'un sexologue pour maîtriser votre éjaculation, éditions La Musardine. Et bien sûr, cela peut aussi être quelques fois l'inverse, avec le droit qui descend plus bas.

Ils peuvent se tordre

Ils peuvent se tordre© photographeeUne douleur brutale au niveau des testicules, qui s'accompagne d'une ascension, doit faire penser à une torsion des vaisseaux qui relient le testicule au bassin.
Quelles solutions ? "C'est une urgence chirurgicale : en cas de douleur violente et qui dure, il faut consulter le plus rapidement possible pour éviter en quelques heures une nécrose du testicule qui n'est plus suffisamment irrigué par les vaisseaux sanguins", alerte Marc Bonnard. Ce phénomène est beaucoup plus fréquent chez l'adolescent ou le jeune adulte et s'expliquerait par une mauvaise fixation du testicule dans la bourse.

Entre 3 et 4 cm de haut

Entre 3 et 4 cm de hautLes testicules ressemblent à des œufs de pigeon et leur taille est en moyenne de 3 à 4 centimètres de haut, de 2 à 2,5 centimètres de large. Cependant, leur forme, longueur et grosseur peut varier d'un homme à l'autre. "Comme pour le pénis, la taille des testicules peut être source de complexes chez beaucoup d'hommes. Pourtant, leur forme et leur grosseur n'ont aucune importance, et surtout aucun impact sur la fertilité", rassure le sexologue. Et côté couleur, la peau du scrotum (les bourses qui enveloppent les testicules) est généralement un peu plus foncée que sur le reste du corps.

Leur taille varie avec la température

Leur taille varie avec la températureLes testicules bougent naturellement sous l'effet de certains phénomènes comme le stress ou le chaud et le froid. "Lorsqu'on se baigne par exemple dans l'eau froide, les testicules remontent dans les bourses pour se rapprocher du corps et assurer l'homéostasie, c'est à dire garder une température homogène indispensable à la fabrication des spermatozoïdes", explique le sexologue. A l'inverse, en cas de chaleur, les testicules descendent pour s'éloigner davantage de la chaleur du corps. Cette montée ou descente s'effectue sous l'effet de la contraction ou de la détente du dartos, le muscle du scrotum.

Ils remontent et grossissent pendant l'érection

Ils remontent et grossissent pendant l'érection"Sous l'effet de l'excitation sexuelle, on peut observer que les testicules augmentent de volume. Mais ils ont aussi tendance à remonter vers le bas-ventre, ce qui n'a rien d'anormal", note Marc Bonnard. En revanche, si le testicule remontre trop haut sous l'abdomen, cela peut être douloureux et gêner le rapport sexuel : on parle alors de "testicule ascenseur" et une petite intervention chirurgicale peut aider à fixer le testicule dans la bourse, afin d'éviter notamment tout risque de torsion.

mots-clés : Taille du pénis
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.