Manger des œufs est-il bon pour votre cœur ? Selon une étude chinoise publiée ce mardi 24 mai dans le journal scientifique eLife, une consommation modérée d'œufs peut augmenter la quantité de métabolites bons pour le cœur dans le sang. Les résultats de la recherche suggèrent en effet que manger jusqu'à un œuf par jour peut contribuer à réduire le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

"Peu d'études ont examiné le rôle que joue le métabolisme du cholestérol plasmatique dans l'association entre la consommation d'œufs et le risque de maladies cardiovasculaires, nous avons donc voulu contribuer à combler cette lacune", explique le premier auteur de l’étude, Lang Pan, chercheur dans le département d'épidémiologie et de biostatistique de l'Université de Pékin, en Chine.

Œufs : plus de HDL dans le sang contre le cholestérol

En effet, si les œufs sont une riche source de cholestérol alimentaire, ces aliments contiennent également une variété de nutriments essentiels. Il existe des preuves contradictoires quant à savoir si la consommation d'œufs est bénéfique ou néfaste pour la santé cardiaque. Une étude de 2018 publiée dans la revue Heart, qui incluait environ un demi-million d'adultes en Chine, avait révélé que les personnes qui mangeaient des œufs quotidiennement (environ un œuf par jour) présentaient un risque de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral sensiblement plus faible que ceux qui en mangeaient moins fréquemment. Aujourd'hui, pour mieux comprendre cette relation, les auteurs de ces travaux ont mené une étude en population générale pour explorer comment la consommation d'œufs affecte les marqueurs de la santé cardiovasculaire dans le sang.

Lang Pan et son équipe de chercheurs ont donc sélectionné 4 778 participants de la biobanque China Kadoorie, dont 3 401 qui souffraient d'une maladie cardiovasculaire et 1 377 qui n’avaient pas de problème cardiaque. Leurs analyses ont montré que les personnes qui mangeaient une quantité modérée d'œufs avaient des niveaux plus élevés d'une protéine dans leur sang appelée apolipoprotéine A1, un élément constitutif des lipoprotéines de haute densité (HDL), également appelées "bonnes lipoprotéines". Ces personnes avaient surtout plus de grosses molécules HDL dans le sang, qui aident à éliminer le cholestérol des vaisseaux sanguins et protègent ainsi contre les blocages qui peuvent entraîner des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Œufs : une protection contre les maladies cardiaques ?

Les chercheurs ont en outre identifié 14 métabolites qui sont liés aux maladies cardiaques. Ils ont constaté que les participants à l’étude qui mangeaient moins d'œufs avaient des niveaux plus faibles de métabolites bénéfiques et des niveaux plus élevés de métabolites nocifs dans leur sang, par rapport à ceux qui mangeaient des œufs plus régulièrement.

"Ensemble, nos résultats fournissent une explication potentielle de la façon dont la consommation d'une quantité modérée d'œufs peut aider à protéger contre les maladies cardiaques", conclut l'auteur Canqing Yu, professeur associé au département d'épidémiologie et de biostatistique de l'Université de Pékin. "D'autres études sont nécessaires pour vérifier les rôles causaux que jouent les métabolites lipidiques dans l'association entre la consommation d'œufs et le risque de maladie cardiovasculaire."

Sources

Association of egg consumption, metabolic markers, and risk of cardiovascular diseases: A nested case-control study, Biochemistry and Chemical Biology, 24 mai 2022. 

https://elifesciences.org/articles/72909

How eating eggs can boost heart health, medicalxpress.com, 24 mai 2022. 

https://medicalxpress.com/news/2022-05-eggs-boost-heart-health.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.