“Il n’y a eu que quelques mois d’intervalle entre ma première plaque d’alopécie et ma première perruque car j’avais perdu tous les cheveux. J’avais 12 ans… A l’époque on remarquait facilement que je portais des faux cheveux et les moqueries étaient nombreuses à l’école ou dans la rue. Je rêvais de devenir coiffeuse, finalement, ma formation m’a aidé à camoufler mon alopécie.”

Alopecie : les astuces pour camoufler la pelade

“Depuis mes 12 ans, j’ai dû porter sept perruques différentes. J’ai appris à m’amuser à changer de style avec elles. J’ai aussi acheté une perruque avec un bandeau intégré pour avoir moins chaud en été. Lors d’une sortie au Mondial de la Coiffure, j’ai découvert la poudre microfibres professionnelle qui m’a permis de camoufler les trous que j’avais dans les cheveux. Aujourd’hui, j’ai des trous par phase et je me coiffe différemment pour les camoufler : franges, bandana, raie sur le côté… Ma formation de coiffeuse m’aide beaucoup !

Il existe aussi de nombreux tutoriels sur Internet pour apprendre à placer les bandeaux et le bandana. Quand je porte un chapeau ou une casquette, je fais simplement dépasser quelques petits cheveux pour donner l’illusion d’avoir tous mes cheveux.”

Les conseils maquillages pour camoufler la perte des poils

“En plus d’avoir perdu tous mes cheveux, j’ai également perdu tous mes poils à une époque. Je n’avais donc plus de cils, ni de sourcils et plus de pilosité. Si mes poils sont revenus, il me reste un trou au niveau des sourcils. Je m’aide de vidéos pour maquiller mes sourcils avec un crayon.

Certaines filles font des tutoriels très sympas avec de très beaux maquillages. Mais, ce qui aide le plus c’est d’accepter la maladie. Si cela peut paraître facile à dire et difficile à faire, c’est essentiel de continuer d’avancer et de vivre sa vie.”

Accepter la maladie et trouver du soutien

“Aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux, on peut facilement trouver du soutien et échanger avec des personnes qui ont vécu ou vivent la même chose que nous. Honnêtement, j’aurais beaucoup aimé que cela existe quand j’avais 14 ans… C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai créé le compte Instagram sophie_et_l_alopecie. Quand je parle avec d’autres personnes atteintes d’alopécie, ça me fait du bien et je les aide en même temps. Se sentir comprise c’est primordial.”

> Echangez avec un expert mutuelle et obtenez des devis personnalisés

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.