Hypertension : 8 comportements dangereux en ete

L’hypertension artérielle (HTA) se caractérise par une pression excessive dans les artères. "Elle accélère le vieillissement du cœur et des artères. Le travail du muscle cardiaque est augmenté en raison de la pression plus forte à laquelle il est soumis. Il va donc grossir, devenir moins performant et s’épuiser", décrit la Fédération Française de Cardiologie.

L’HTA figure parmi les principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux. En France, l'hypertension est la première maladie chronique qui touche en moyenne 1 adulte sur 3 selon les chiffres de l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Tout le monde est susceptible de souffrir d'hypertension. Toutefois, certains facteurs de risque vont favoriser une pression artérielle plus forte. On note l'âge. En effet, 40 % des personnes victimes d'hypertension ont 65 ans et plus, et 90 % ont 85 ans. Les patients en surpoids et sédentaires sont également plus à risque.

Lorsque arrivent les beaux jours et les hautes températures, les personnes sujettes à l'hypertension devraient redoubler de prudence. On passe en revue dans notre diaporama les comportements les plus risqués en cas de fortes chaleurs.

Chaleur : le cœur mis à rude épreuve en été

Durant les fortes chaleurs estivales, "le corps déclenche des mécanismes d’adaptation comme la transpiration", décrit l’Assurance Maladie. Lorsque votre température corporelle dépasse 37 °C, votre corps met en action des mécanismes de régulation thermique : il se met à transpirer et la respiration s’accélère. La chaleur est alors éliminée via l’eau et la vapeur d’eau rejetées. De plus, les vaisseaux sanguins situés à la surface de la peau augmentent de diamètre (vasodilatation) pour refroidir le sang.

Certaines personnes demeurent particulièrement fragiles lorsque les températures augmentent en été. C'est le cas des hypertendues et des personnes victimes d'autres maladies cardiaques.

"Sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent"

En effet, en été, votre cœur n’est pas épargné. "Sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent et le sang se réparti vers les extrémités, alertait la Fédération Française de Cardiologie lors de la canicule survenue l'été 2019. Le cœur est alors obligé de pomper davantage, augmentant ainsi le rythme cardiaque de 10 à 15 pulsations par minute de plus, même au repos".

Il est donc conseillé aux hypertendus de consulter leur médecin traitant en cas de vague de chaleur. "En effet, les diurétiques, qui leur sont bien souvent prescrits, accentuent la perte d’eau dans l’organisme", avertit la Fédération. 

Selon leurs experts en cardiologie, une crampe musculaire au niveau des bras, des jambes et du ventre doit vous alerter. Ce symptôme survient en général lorsque l'on sue abondamment. Soyez également prudent si vous observez une sécheresse ainsi que des rougeurs sur votre peau. En effet, une rougeur soudaine peut-être due à une dilatation des vaisseaux sanguins de la peau, au niveau du derme, situé sous l'épiderme.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Fédération française de cardiologie

Inserm

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.