Sommaire

L'hyperhidrose, quand le corps sue trop

Mécanisme naturel, la sueur, produite par les glandes sudoripares, devient handicapante lorsqu'elle est excessive. On parle alors d'hyperhidrose, soit une production de sueur supérieure à la quantité nécessaire à la thermorégulation. « Dans 90 % des cas, on ne trouve pas de causes à une sudation excessive, on dit alors qu'elle est primaire ou idiopathique », note le dr. Faïza Bossy, médecin généraliste à Paris.

La génétique pourrait toutefois en partie l'expliquer, sans qu'aucun lien direct n'ait été toutefois mis à jour. « Il y a très certainement un terrain familial dans l'hyperhidrose. Un enfant a 80 % de chances de souffrir d'hyperhidrose s'il a un père et une mère qui en souffrent », ajoute la praticienne. Dans ce cas de figure, l'hyperhidrose est le plus souvent localisée. Elle ne touche que certaines zones du corps - les mains, les pieds, les aisselles ou le front. « Ce n'est pas une pathologie très fréquente, souvent très supportable, mais parfois insupportable », note la généraliste.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Remerciements à Dr. Faïza Bossy

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.