Sommaire

Lavez-vous la langue !

Lavez-vous la langue ! Il ne suffit pas de se laver les dents. Il faut aussi se laver la langue ! Pourquoi ? Parce que la salive, qui joue un rôle de "nettoyeur" (en régulant le pH dans la bouche et en évitant les attaques acides de l’alimentation sur nos dents et la prolifération des bactéries…) est moins abondante la nuit ou en cas de sécheresse buccale. D’où l’apparition d’un enduit sur la langue, formés de composés volatils… fétides. Comment se laver la langue ? Prendre son petit déjeuner suffit parfois pour que tout rentre en ordre. Mais pas toujours. Matin et soir, après vous être lavé les dents, massez la langue avec du dentifrice à la chlorhexidine, puis brossez-la avec une brosse à dents ou un gratte-langue, de l’arrière vers l’avant. Conseil : Buvez deux verres d’eau avant de vous coucher.

Mauvaise haleine : et si c’était un symptôme ?

Mauvaise haleine : et si c’était un symptôme ? Vous avez une bonne hygiène dentaire, des dents et des gencives saines, mais malgré tout votre mauvaise haleine persiste ? La cause est peut-être ailleurs. Infections buccales (candidose), ORL (angine, rhinite…) ou pulmonaires, troubles digestifs (reflux gastro-oesophagien, hyperacidité…), mais aussi stress, diabète ou insuffisance rénale peuvent provoquer une halitose (mauvaise haleine). Que faire ? Consultez un médecin. Le traitement de la maladie vous débarrassera de votre mauvaise haleine. Conseil : Si vous avez des coulées permanentes dans l’arrière-gorge, consultez un ORL. Vous souffrez peut-être d’une rhinite allergique, dont les écoulements sont une excellente nourriture pour les bactéries responsables de l’halitose !

Méfiez-vous de vos médicaments !

Méfiez-vous de vos médicaments ! Plus de 400 médicaments ont un effet direct sur la mauvaise haleine parce qu’ils entraînent un assèchement de la bouche, modifient le flux salivaire et agissent sur la flore buccale. Au rang des victimes : les personnes sous "longs" traitements, les asthmatiques et allergiques, les patients sous tranquillisants, neuroleptiques, somnifères, antidépresseurs ou traités pour hypertension. Que faire ? L’halitose disparaît après arrêt du traitement médicamenteux. Toutefois, s’il s’agit d’un traitement long, on peut prendre des mesures alimentaires : moins de viande et de laitages, pas de poissons d’eau de mer, de jaune d’œuf ni d’abats. Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour et faites-vous surveiller régulièrement par votre dentiste.

Evitez les régimes hyperprotéinés

Evitez les régimes hyperprotéinés Envie de perdre quelques kilos et rapidement si possible ? Le régime hyperprotéiné est très apprécié, mais il entraîne souvent une halitose (mauvaise haleine). Comme il n’y a aucun apport en sucres, ni en matières grasses, l’organisme doit faire face à l’hypoglycémie. Il puise alors "son carburant" dans ses réserves de graisses. Celles-ci, transformées en énergie sans que l’insuline soit nécessaire, produisent des déchets, responsables d’une odeur d’acétone. Que faire ? Buvez jusqu’à 2 litres d’eau par jour pour évacuer les déchets métaboliques. La mauvaise haleine disparaît si vous vous alimentez normalement sur au moins un repas par jour. A savoir : Sauter un repas ou jeûner peut aussi provoquer l’"haleine de la faim".

Limitez l’alcool

Limitez l’alcool L’alcool a un effet asséchant sur les muqueuses (notamment buccales), et entraîne la prolifération des bactéries responsables de la mauvaise haleine. Que faire ? Réduisez votre consommation à deux verres de vin maximum par jour. Pensez également à réduire votre consommation de cigarettes. Le tabac déséquilibre la flore buccale et obstrue les glandes salivaires. Un fumeur a un risque de parodontite (maladie des gencives) 4 fois plus élevé qu’un non-fumeur, et a également plus de risque d’avoir des caries. Conseil : N’abusez pas des bains de bouche antibactériens, qui contiennent souvent de l’alcool.

Buvez du thé vert

Buvez du thé vert Les feuilles de thé contiennent des antioxydants naturels, les polyphénols, qui combattent les bactéries impliquées dans la mauvaise haleine. En boire au moins une fois par jour peut également avoir un rôle dans la prévention des caries, grâce à la présence de fluor (0,1 mg par tasse de thé), qui renforce l’émail dentaire. Comment préparer le thé vert ? Pour profiter de ses bienfaits, la température de l’eau ne doit pas dépasser 80 °C. Et plus vous laisserez infuser, plus il s’enrichira en antioxydants ! Quand boire du thé vert ? Consommez du thé vert à toute heure ! Il protège nos cellules des radicaux libres, principaux responsables du vieillissement et du développement de maladies chroniques.

Pensez au persil frais

Pensez au persil frais Comme la banane, le kiwi, le basilic et les épinards, le persil frais rafraîchit l’haleine. Ses composés phénoliques, des principes actifs, permettent de neutraliser les composés volatils sulfurés formés dans la cavité buccale et dans l’intestin, en cause dans la mauvaise haleine. Comment consommer le persil frais ? Mâcher un brin de persil frais est très efficace, notamment après avoir mangé de l’ail ou de l’oignon. Vous pouvez également faire infuser quelques tiges de persil finement hachées avec un clou de girofle dans 2 verres d’eau bouillante. Laissez refroidir, filtrez et utilisez cette préparation en bain de bouche. Conseil : Pensez aux pastilles "Alibi®", à base d’extrait de persil et de thé vert, qui assainissent l’haleine.

Les chewing-gums sont-ils efficaces ?

Les chewing-gums sont-ils efficaces ? Les chewing-gums sans sucre au xylitol peuvent aider à rafraîchir et à garder une haleine fraîche, notamment parce qu’ils font saliver plus. De plus, le xylitol qu’ils contiennent est un édulcorant qui ne peut pas être fermenté par les bactéries présentes dans la bouche. Il peut même inhiber leur prolifération. Conseils pour bien mâcher les chewing-gums : Mastiquer trois minutes (pas plus) augmente la salivation et accélère d’environ 50 % la vitesse d’élimination du sucre à la surface des dents. Si la mastication est prolongée, l’effet peut en revanche s’inverser avec des maux d’estomac (sécrétion en excès de sucs gastriques). Attention : Au bout de quelques mois de consommation de xylitol, des bactéries résistantes peuvent apparaître.

Soignez vos caries et brossez-vous les dents

Soignez vos caries et brossez-vous les dents Faut-il le rappeler ? Carie négligée, prothèse mal adaptée, gencive qui saigne… tout cela favorise l’halitose ou mauvaise haleine dentaire. Les bactéries qui s’accumulent dans la cavité buccale produisent alors des composés soufrés nauséabonds. Comment prendre soin de ses dents ? Consultez votre dentiste une fois par an. Lavez-vous les dents au moins deux fois par jour, en insistant sur le brossage du soir. Renouvelez votre brosse à dents tous les 3 mois, utilisez du fil dentaire et des brossettes. Privilégiez une brosse médium à petite tête, qui accède plus facilement aux espaces interdentaires. Conseil : Brossez toujours de la gencive vers la dent, sans remonter vers la gencive. Massez aussi l’intérieur des joues.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.