Variant Omicron : 7 aliments a privilegier en cas de contamination

Mal de gorge, nausée, perte d’appétit… Les symptômes du variant Omicron du coronavirus peuvent fortement perturber votre manière de vous alimenter. Pourtant, il est important de continuer à se nourrir, pour donner à votre organisme l’énergie nécessaire à votre guérison.

Mais que manger lorsque l’on n’a pas faim ou que notre gorge est tellement douloureuse que rien ne passe ? Interrogé par le média américain Eat This, Not That!, le Dr Robert G. Lahita, liste les aliments à privilégier en cas de contamination au variant Omicron du Covid-19. Medisite vous les dévoile.

Mal de gorge lié au Covid-19 : les aliments à éviter

Le Dr Robert G. Lahita, sobrement surnommé Dr Bob, est Directeur de l'Institut des maladies auto-immunes et rhumatismales du centre hospitalier universitaire Saint Joseph Health et auteur de l’ouvrage Immunity Strong. Dans son interview, il explique que “les personnes qui ont le variant Omicron, Delta, ou même la grippe, n’ont pas un gros appétit”. Plus encore : avec la nouvelle mutation du coronavirus, “la gorge est aussi douloureuse qu’avec une angine streptococcique. Même les liquides font mal".

C’est pourquoi certains aliments sont plutôt à éviter si vous avez cette maladie, comme nous vous l’expliquions dans un précédent article. Notamment, les chips, crakers et autres biscuits durs et croquants, qui peuvent irriter davantage votre gorge. Mais aussi les plats épicés ou encore le vinaigre, dont l’acidité risque d’aggraver ce symptôme. Évitez également de boire du jus de citron pur - vous pouvez, en revanche, l’intégrer dans une tisane chaude avec du miel pour profiter de ses vertus antiseptiques.

Enfin, si consommer du jus d’orange ou des agrumes frais peut sembler une bonne idée pour faire le plein de vitamine C, cela est peu compatible avec le mal de gorge. “Les aliments composés d'agrumes ou un peu acidulés seront très difficiles à avaler”, souligne le Dr Bob. “C’est pourquoi je suggère de commencer très doucement avec des aliments mous, comme le yaourt, et d’autres probiotiques”.

Les symptômes caractéristiques du variant Omicron

Outre le mal de gorge ou l’impression que cette dernière vous démange, le variant Omicron peut générer d’autres symptômes, que l’on commence à connaître de mieux en mieux. Le plus souvent, ce sont les mêmes que ceux d’un gros rhume et, plus rarement, d’autres signaux peuvent survenir. Voici ceux que l’on a déjà pu observer :

  • nez qui coule ;
  • éternuements ;
  • toux sèche ;
  • maux de tête ;
  • fatigue extrême ;
  • brouillard cérébral ;
  • nausées ;
  • muscles endoloris ;
  • éruptions cutanées ;
  • sueurs nocturnes ;
  • faible fièvre ;
  • ongles et lèvres gris ou bleutés ;
  • douleur dans la poitrine ;
  • paralysie du sommeil.

Découvrez les aliments à privilégier en cas de contamination au variant Omicron, selon le Dr Bob.

Yaourt

1/7
greek yogurt in a glass jars with spoons on wooden background

“La meilleure chose que vous pouvez probablement manger est le yaourt. Peut-être pouvez-vous même rajouter un peu de granola par-dessus”, énonce le médecin. Et pour cause, celui-ci est froid, doux pour la gorge et riche en protéines. “Ajoutez-y des rondelles de banane, pour le potassium. Il vous faudra cependant les couper en tout petits morceaux, car les personnes qui présentent ce variant peuvent éprouver de grandes difficultés à avaler”. Si vous avez mal à la gorge, mieux vaut d’ailleurs zapper le granola, qui risque de râper cette dernière. 

Crème glacée

2/7
pistachio ice creams on blue plate

Par son côté froid et doux, la crème glacée est relativement facile à manger lorsqu’on a mal à la gorge, elle peut donc être un bon moyen de vous remplir l’estomac si vous ne parvenez pas à avaler quoi que ce soit d’autre. À condition de ne pas avoir de diabète, précise le Dr Bob. “Cet aliment vous fournit du glucose et des protéines, ce qui vous évitera de trop maigrir. En effet, beaucoup de personnes contaminées au variant Omicron, ou même Delta, perdent entre 9 et 13 kilos, ce qui est très problématique”, ajoute l’expert. 

Boissons électrolytiques

3/7
female hand taking a bottle of isotonic drink during a break in training for the restoration of water-salt balance in the...

“Les liquides sont importants”, souligne le médecin. “Il est toujours bon de s’assurer que ces derniers contiennent des électrolytes, en particulier si vous avez la diarrhée ou des vomissements”. En effet, cela vous permet de maintenir des niveaux normaux de potassium et de sodium. 

Soupes et bouillons

4/7
chicken soup with egg noodles on wooden background, horizontal

Faciles à avaler lorsqu’on a mal à la gorge, ces aliments sont un excellent moyen de s’alimenter et de s’hydrater en même temps. “La soupe et le bouillon sont un excellent substitut aux électrolytes”, indique le Dr Bob. L’idéal étant que votre soupe inclut des légumes et des protéines, de manière à fournir à votre organisme certains nutriments dont il a besoin pour combattre l’infection. 

Voir la suite du diaporama

Milk-shake protéiné

5/7
protein milkshake with oats, banana in jar with paper drinking straw on concrete background closeup view, selective focus...

“Milk-shake à la vanille, au chocolat… tout ce qui est facile à avaler est bon à prendre”, explique le professionnel de santé. “J’ai parlé à tellement de patients qui ont eu Omicron et tous disent la même chose : nous avons besoin de nourriture douce”. Mélangez votre poudre protéinée préférée avec du lait ou un peu de glace, mixez et dégustez. 

Légumes crucifères

6/7
assortment of cabbages on old wood background

Si vous avez de l’appétit et que vous parvenez à avaler de la nourriture en morceau, faites la part belle aux légumes. Tous sont intéressants sur le plan nutritionnel, mais les légumes crucifères, comme le brocoli et les choux, sont particulièrement nutritifs et faciles à assimiler, selon le médecin. Ils doivent néanmoins être évités si vous présentez des symptômes gastro-intestinaux. 

Pâtes à la Bolognaise

7/7
spaghetti bolognese in black serving platter, with fresh basil and parmesan

Lorsque vous commencez à vous rétablir et que votre appétit revient, vous pourriez être tenté de vous jeter sur toute cette bonne nourriture dont vous n’avez pas pu profiter depuis des jours. Et particulièrement les aliments sucrés. Une mauvaise idée, selon le Dr Bob, qui conseille plutôt de se tourner ver des aliments rassasiants et riches en protéines. Par exemple, des pâtes à la Bolognaise peuvent être un bon repas pour assouvir vos envies de plaisir sans faire grimper votre glycémie en flèche. Choisissez, de préférence, des pâtes complètes. 

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

The Best Foods to Eat for Omicron Symptoms, Says Doctor, Eat This, Not That!, 6 janvier 2022. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.