Variant Omicron : 5 symptomes qui annoncent une forme grave

Si le variant Omicron semble moins virulent que les souches précédentes du coronavirus, cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’entraîne jamais de cas graves de Covid-19. Des symptômes moins connus de cette mutation ont été répertoriés par Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) aux États-Unis et peuvent être révélateurs d’une forme sévère de la maladie. Medisite vous les liste en images.

Les symptômes les plus courants du variant Omicron

Plus contagieux que le variant Delta, Omicron entraîne actuellement des records de contamination en France et dans le monde. Il est également susceptible d’entraîner davantage d’hospitalisations, en particulier chez les populations fragiles - les personnes âgées ou qui présentent des comorbidités, notamment. Néanmoins, il semble pour l’instant qu’il suscite moins d’admissions en réanimation et de recours aux respirateurs artificiels.

Moins destructeurs, ses symptômes les plus courants sont relativement proches de celui d’un gros rhume. On peut citer :

  • la fatigue ;
  • le nez qui coule ;
  • les éternuements ;
  • les maux de gorge ;
  • les céphalées.

Le plus souvent, ces signes apparaissent juste après la contamination, après un délai d’incubation de trois jours en moyenne - celle-ci est donc moins longue que pour les variants précédents. Ils peuvent ensuite être suivis d’autres manifestations, telles qu’une toux sèche, des courbatures, des sueurs nocturnes, des nausées, un brouillard cérébral, voire des éruptions cutanées (essentiellement observées chez les enfants). Mais quels sont les symptômes plus rares du variant Omicron, pouvant annoncer une forme grave de la maladie ? Découvrez-les en images…

Enfin, il convient de rappeler que les patients sont contagieux dès lors qu’ils contractent le virus, y compris durant leur période d’incubation, c’est-à-dire avant même l’apparition des premiers signaux. Il est donc essentiel de respecter scrupuleusement les gestes barrières et de se faire tester si l’on est cas contact. Quant à la vaccination, elle permet de limiter la circulation du virus et, surtout, le risque de finir à l’hôpital. Une étude récente vient de démontrer que le rhume nous protègerait de ce variant. 

Teinte pâle, grise ou bleue

1/5
 Variant Omicron : 5 symptômes qui annoncent une forme grave

Une teinte pâle, grise ou bleue sur la peau, les lèvres ou le lit des ongles peut annoncer une forme sévère du Covid-19 liée au variant Omicron. 

Douleurs dans la poitrine

2/5
 Variant Omicron : 5 symptômes qui annoncent une forme grave

Une douleur dans la poitrine peut être révélatrice d’une forme grave du Covid-19 liée au variant Omicron. 

Toux persistante

3/5
 Variant Omicron : 5 symptômes qui annoncent une forme grave

Parmi les signes qu’il faut consulter un médecin en urgence, les chercheurs américains citent également la toux persistante. 

Confusion

4/5
 Variant Omicron : 5 symptômes qui annoncent une forme grave

Les patients souffrant d’une forme grave du Covid-19 liée au variant Omicron peuvent ressentir une forme de confusion. 

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/symptoms-testing/symptoms.html

Covid - Variant Omicron : quels sont ces nouveaux symptômes qui annoncent une infection sérieuse ?, L'Indépendant. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.