Rappel de vaccin Covid-19 : les effets secondaires les plus enregistres par les CDC

Aux États-Unis, où la campagne de rappel vaccinal contre le Covid-19 a démarré en septembre, au moins 31 millions de personnes ont reçu leur troisième dose (ou deuxième, s’ils étaient primo-vaccinés avec Janssen). La moitié d’entre eux est âgée de 65 ans et plus.

En outre, les Américains disposent d’une application pour smartphone, baptisée V-Safe, leur permettant facilement de remonter les potentiels effets secondaires observés après le vaccin. Au total, ils sont 268 805 à avoir déjà répondu à cette enquête. Cela a permis aux Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) de dresser la liste des symptômes les plus couramment enregistrés après la troisième dose. Nous vous les listons dans ce diaporama.

De manière générale, pour les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, les participants ont rapporté moins d’effets secondaires suite au rappel que lorsqu’ils avaient reçu les deux doses initiales. En outre, le rappel avec Moderna semble entraîner plus de réactions que lorsqu’il est pratiqué avec Pfizer.

Covid-19 : 10 % des Français ont déjà reçu leur 3ᵉ dose

En France, 88 % des personnes éligibles à la vaccination (c’est-à-dire les citoyens âgés de 12 ans et plus) sont totalement vaccinées. Au 25 novembre, 10,9 % avaient également reçu une dose de rappel, soit 10,9 % de la population éligible, selon les données de CovidTracker.

Pour rappel, la campagne de rappel vaccinal a débuté le 1er septembre dans l’Hexagone pour les sujets âgés de 65 ans et plus, ou présentant des comorbidités. Le 6 octobre, elle s’est élargie aux professionnels accompagnant ces personnes vulnérables. Et, depuis le 27 novembre, toute la population adulte peut désormais recevoir cette troisième dose.

Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, elle doit être administrée au moins 5 mois après la dernière injection de vaccin pour les produits de Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca, et 4 semaines après l’injection unique de Janssen. Pour conserver son pass sanitaire, ce rappel doit également être effectué dans un délai de 7 mois maximum après le dernier vaccin.

“Les personnes qui font leur rappel disposeront d'un nouveau QR Code qui sera valide 7 jours après l'injection”, précise le site service-public.fr. Elles pourront néanmoins continuer à utiliser leur précédent QR Code si elles font ce rappel dans les délais.

Douleur au point d’injection

1/9
Rappel de vaccin Covid-19 : les effets secondaires les plus enregistrés par les CDC

Les réactions locales concernent 60 % des Américains qui ont fait le rappel avec Pfizer et environ 67 % de ceux qui ont reçu le produit de Moderna. 

Rougeur ou gonflement au point d’injection

2/9
Rappel de vaccin Covid-19 : les effets secondaires les plus enregistrés par les CDC

Les réactions locales concernent 60 % des Américains qui ont fait le rappel avec Pfizer et environ 67 % de ceux qui ont reçu le produit de Moderna. 

Fatigue

3/9
Rappel de vaccin Covid-19 : les effets secondaires les plus enregistrés par les CDC

Plus de la moitié des Américains déclarent avoir subi une réaction systémique suite au rappel de vaccin (environ 54 % avec Pfizer et 59 % avec Moderna). La fatigue en fait partie. 

Maux de tête

4/9
Rappel de vaccin Covid-19 : les effets secondaires les plus enregistrés par les CDC

Plus de la moitié des Américains déclarent avoir subi une réaction systémique suite au rappel de vaccin (environ 54 % avec Pfizer et 59 % avec Moderna). Les maux de tête en font partie.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

COVID-19 Vaccine Booster Dose Safety, CDC, 19 novembre 2021. 

Vaccin contre le Covid-19 : qui est concerné par la dose de rappel ?, service-public.fr

covidtracker.fr/vaccintracker

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.