Ce jeudi 25 novembre, le ministre de la Santé Olivier Véran a donné une conférence de presse pour annoncer de nouvelles mesures, destinées à contrer la cinquième vague épidémique du Covid-19. Car, celle-ci pourrait être “plus forte, plus longue que la quatrième vague survenue cet été”, compte tenu des conditions climatiques automnales et hivernales qui favorisent la diffusion du variant Delta, et du fait que nous passons davantage de temps à l’intérieur qu’à l’extérieur.

3ᵉ dose : obligatoire dès janvier pour conserver son pass sanitaire

Malgré la situation sanitaire, le reconfinement n’est pas à l’ordre du jour. C’est sur la couverture vaccinale et le dépistage dans les écoles qu’entend se fonder le gouvernement pour contrer la reprise épidémique. “Suite au Conseil de défense et de sécurité nationale, qui s’est tenu hier, je ne vous annoncerai ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces, ni limitation des déplacements”, a ainsi déclaré Olivier Véran. Une bonne nouvelle, à l’approche des fêtes de fin d’année.

En revanche, l’accès à la dose de rappel du vaccin sera élargi à l’ensemble des adultes dès ce samedi et pourra être réalisée cinq mois après la dernière injection, conformément aux recommandations de la Haute autorité de santé. Plus encore, elle sera bientôt obligatoire pour garder son pass sanitaire.

Tests Covid : leur durée de validité descendue à 24 heures

“À compter du 15 décembre, le pass sanitaire pour les plus de 65 ans ne sera plus actif si le rappel n'a pas été fait dans un délai de sept mois après l'infection ou après la dernière injection. Et à compter du 15 janvier ce pass sanitaire de tous les autres publics, c'est-à-dire les Français âgés de 18 à 64 ans, ne sera plus actif si le rappel n'a pas été fait dans ce délai qui reste inchangé de sept mois après la dernière injection", a détaillé le ministre.

Quant aux tests PCR ou antigéniques négatifs, leur durée de validité en tant que pass sanitaire va être ramenée à 24 heures, à partir de lundi prochain (pour rappel, elle était jusqu’à maintenant de 72 heures). Les “tests de confort” resteront bien évidemment payants.

Retour du masque obligatoire en intérieur

Olivier Véran a également insisté sur l’importance des gestes barrières, annonçant ainsi le retour du masque dans tous les lieux publics intérieurs, même pour les personnes vaccinées ou qui bénéficient d’un test négatif. L’accès aux marchés de Noël “sera soumis au pass sanitaire”, et il faudra également y porter le masque.

Du côté des écoles primaires, "il n'y aura plus de fermeture systématique de classe dès le premier cas", a annoncé Jean-Michel Blanquer. À la place, "un dépistage systématique de toute la classe aura lieu et seuls les élèves présentant un test négatif pourront revenir en classe".

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Conférence de presse du ministre de la Santé Olivier Véran, 25 novembre 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.