Covid-19 : seulement 30 minutes pour faire ses courses en Belgique

Ecouter l'article :

Face à une recrudescence des cas de Covid-19, la Première ministre belge Sophie Wilmès a annoncé lundi un durcissement des mesures pour lutter contre la pandémie. Les Belges sont donc invités à faire leurs courses seuls et à les limiter à 30 minutes.
Covid-19 : seulement 30 minutes pour faire ses courses en BelgiqueAdobe Stock

Face à la hausse des nouveaux cas de Coronavirus en Belgique, la Première ministre belge Sophie Wilmès a annoncé hier des mesures radicales pour ralentir la pandémie. Le Conseil national de sécurité (CNS) a été convoqué en urgence lundi 27 juillet 2020 au vu de l'augmentation du nombre de cas Covid-19 et particulièrement dans la province d'Anvers (ville portuaire belge située sur l'Escaut).

Les mesures se durcissent désormais en Belgique. Pour Sophie Wilmès, l'objectif est d'instaurer "des mesures nationales supplémentaires afin d'éviter un reconfinement généralisé".

De son côté, Cathy Berx, gouverneure de la province d'Anvers, citée par la presse belge, incite les habitants à "rester à la maison autant que possible" et les visiteurs à ne plus venir. "La situation épidémiologique dans la région d'Anvers nous oblige malheureusement à prendre des mesures supplémentaires", a-t-elle déclaré.

Nouveaux cas de Covid-19 : des nouvelles restrictions en Belgique

Dans ce contexte, la Première ministre annonce qu'à partir de ce mercredi, la "bulle de contact" autorisée passe de 15 à 5 personnes par foyer pour les quatre prochaines semaines. En clair, il s'agit du nombre de personnes maximal que vous êtes autorisé à recevoir chez vous.

Autre nouveauté : les Belges doivent faire leurs courses seuls et ne pas rester dans le supermarché plus de 30 minutes.

En outre, les rassemblements privés (réceptions, réunions de famille, mariage...) sont restreints à un maximum de 10 personnes. Quant au télétravail, il reste "fortement recommandé".

La Première ministre a appelé les Belges à la "patience" et au "courage" face à ces nouvelles dispositions. "Il faut les respecter à tout âge, dans toutes les situations", a-t-elle demandé.

Le supermarché, un nid à virus

Si les restrictions sont également instaurées aux supermarchés, ce n'est pas un hasard. Le virus s’épanouit sur les nombreux emballages, tapis-roulants ou encore caisses automatiques, où vous n’êtes pas le seul à y poser vos mains…

"Dès qu'une personne est malade et touche une surface, elle peut en contaminer une autre", nous mettait en garde le Dr Morgan Soubrane, médecin chez SOS Médecin, au cours d'une précédente interview.

Vous devez donc redoubler de prudence lorsque vous allez vous ravitailler et éviter au maximum d'être en contact avec tout type de surface. Prenez garde à ne pas toucher plusieurs fois les fruits et les légumes - vous risquez de contaminer les autres, si vous êtes porteur du virus.

Souvenez-vous. En avril dernier, des chercheurs finlandais avaient modélisé la propagation du coronavirus en une vidéo. Ils voulaient souligner l'importance d'éviter les espaces bondés et les lieux de rencontre, comme le supermarché.

La vidéo des chercheurs nous a permis de réaliser qu'une seule personne infectée par le coronavirus pouvait contaminer tout un supermarché via les postillons...

Les scientifiques finlandais avaient montré que les postillons et particules émis par une simple toux pouvaient se propager très vite entre les rayons du magasin, avec l'aide de la ventilation. En moins d'une minute, la personne malade peut transmettre le coronavirus à une autre, et ce, même si elle se trouve dans le rayon d'en face.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :