Votre schéma vaccinal est complet depuis quelque temps, mais vous venez d’apprendre qu’une de vos connaissances a eu le virus. Après réflexion, vous aussi vous avez ressenti un petit coup de mou à cette période-là, sans vraiment y prêter plus attention. Aujourd’hui, vous aimeriez donc savoir si vous avez eu le virus. C’est possible avec un test sérologique et on vous explique comment.

Qu’est-ce-que le test sérologique ?

Les tests sérologiques servent à détecter ou non la présence d’anticorps contre le Covid-19 dans le sang via un prélèvement réalisé par un professionnel de santé. Ils peuvent être effectués “à partir du 7ème jour qui suit l’apparition des symptômes pour les patients symptomatiques graves hospitalisés et à partir du 14ème jour qui suit l’apparition des symptômes pour les patients symptomatiques sans signe de gravité”, rappelle la Haute Autorité de Santé (HAS). Il existe deux types de tests sérologiques :

  • les tests réalisés en laboratoire à partir d’une prise de sang : les résultats sont donnés de 24 heures à plusieurs jours plus tard ;
  • les tests rapides réalisés en pharmacie et dans les centres de vaccination à partir d’une seule goutte de sang : ici, le résultat est obtenu en quelques minutes.

Lorsque l’analyse montre la présence d’anticorps contre le Sars-CoV-2, cela signifie qu’une réponse immunitaire a bien été créée par notre organisme afin de combattre le virus.
Si les tests rapides ne permettent pas de déterminer comment ont été produits les anticorps, ceux réalisés en laboratoire peuvent le faire, à condition de faire la recherche nécessaire.

Deux types d’anticorps contre le Covid-19

Intérrogée par nos confrères de chez Femme Actuelle, la biologiste et virologue Stéphanie Haïm Boukobza explique que les tests sérologiques peuvent détecter deux grands types d’anitcorps, à savoir :

  • Les anticorps anti-S : "S" fait référence à la protéine Spike présente à la surface du virus et grâce à laquelle il pénètre dans nos cellules pour s’y multiplier. "Lorsque l’on se fait vacciner, on nous injecte de l’ARN qui code pour la protéine Spike : l’organisme fabrique alors cette fameuse protéine S", explique la biologiste et virologue. La vaccination permet donc de produire des anticorps anti-S.
  • Les anticorps anti-N : "N" fait ici référence à la protéine de la nucléocapside qui correspond à la coque du virus qui protège son ARN. Or, comme l’explique la spécialiste au magazine féminin, “lorsque l’on est infecté par le virus, on développe non seulement des anticorps anti-N, mais aussi des anticorps anti-S".

La présence de ces deux types d’anticorps indique donc que nous avons été infectés par le virus. Cependant, les anticorps anti-N persistent moins longtemps dans l’organisme que les anti-S. En effet, selon une étude menée par les Hospices universitaires de Strasbourg et relayée par la Haute Autorité de Santé (HAS), 97% des patients conservent des anticorps anti-S un an après une infection au Covid-19, contre 20% pour les anticorps anti-N. Par conséquent, leur absence ne certifie pas une non-infection par le Sars-CoV-2.

Qui peut faire ce test sérologique ?

Au début de l’épidémie, les deux types d’anticorps étaient systématiquement recherchés afin de réaliser des diagnostics rétrospectifs quand la personne n’avait pas pu faire un test PCR. Mais aujourd’hui, ils ne le sont plus constamment. L’un des intérêts actuels concerne la vaccination, afin de "savoir si une personne a déjà été infectée par le Sars-CoV-2, pour déterminer combien de doses de vaccin sont nécessaires", avance Stéphanie Haïm Boukobza. C’est notamment le cas dans le cadre du diagnostic pré-vaccinal des jeunes adultes. L’autre intérêt médical concerne les personnes immunodéprimées.

Donc si vous souhaitez savoir si vous avez été infecté uniquement pour votre information personnelle, c’est possible, mais il faudra sortir le porte-monnaie ! En effet, en dehors de ces indications et sans ordonnance, les tests sérologiques ne sont pas remboursés et coûtent entre 15 et 30 euros.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/tests-serologiques-peut-on-differencier-les-anticorps-du-vaccin-de-ceux-du-covid-19-2128803 

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3280300/fr/covid-19-quelle-proteine-virale-les-trod-doivent-ils-cibler-en-serologie-pre-vaccinale 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.