Ecouter l'article :

Il est possible d'être vacciné avec deux vaccins à ARN messager différents. C'est ce qu'a annoncé la Haute Autorité de santé dans un avis publié le 29 avril dernier. Elle explique que la recommandation générale reste la réalisation d'un schéma vaccinal complet avec le même vaccin à ARN messager pour la première et seconde dose, conformément aux autorisations de mise sur le marché de ces vaccins. Pour la HAS toutefois, "dans de rares situations, liées par exemple à une forte tension d’approvisionnement pour l’un ou l’autre des vaccins à ARNm, si la complétude du schéma vaccinal ne peut être garantie avec le même vaccin à ARNm aux date et lieu prévus pour la seconde dose, il est dans l’intérêt de la personne de ne pas reporter cette seconde injection au-delà des 42 jours recommandés mais de recourir à un vaccin à ARNm de spécialité différente de celle qui a été administrée pour la première injection".

Dans de rares situations pour ne pas reporter une seconde injection

Compte tenu de la parenté des vaccins Pfizer-BioNtech et Moderna et Moderna, qui délivrent le même antigène, il est donc possible pour la seconde dose de recourir à un vaccin ARNm de spécialité différente de la première. Une recommandation prise en raison de la "nécessité d’obtenir une protection optimale, en respectant le schéma de vaccination recommandé à 2 doses, tout particulièrement chez les personnes à risque de formes sévères de Covid-19 qui ont été vaccinées en priorité". La Haute Autorité de santé rappelle également "le contexte épidémiologique de circulation très active du SARS-CoV-2, notamment du variant britannique et la persistance d’une forte tension sur le système de santé". La HAS précise par ailleurs l'attention sur la nécessité d'assurer dans ce cas "une traçabilité précise" des personnes ainsi vaccinées avec deux vaccins à ARN messager différents et de mener une étude sur leur réponse immunitaire face à ce schéma de vaccination.

Pour rappel, le 9 avril dernier, la HAS avait déjà préconisé une stratégie reposant sur des vaccins différents pour les personnes de moins de 55 ans ayant reçu une première dose d'AstraZeneca. Dans son avis, la Haute Autorité de santé précisait que "la stratégie de recourir à un schéma de vaccination en deux étapes utilisant pour la deuxième injection un vaccin relevant d’une technique différente de la première est appelée 'prime-boost hétérologue' et de nombreux arguments sont en faveur de cette stratégie, déjà mise à profit dans le contexte du développement de certains vaccins (VIH notamment)". Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait pour sa part assuré que ce choix était "totalement logique" le jour-même sur RTL. Limiter les injections AstraZeneca "est une mesure de précaution" et "il est tout à fait normal de proposer une deuxième injection d'ARN messager dans les 12 semaines" qui suivent afin de respecter les délais selon lui. Le ministre de la Santé a d'ailleurs reçu ce lundi 3 mai après-midi une injection de vaccin anti-Covid Moderna à Melun, en Seine-et-Marne, où il avait déjà reçu une première dose d'AstraZeneca début février.

À l'inverse, les experts de l’OMS ont en effet assuré que "l’interchangeabilité des vaccins n’est pas quelque chose qu’ils pouvaient recommander à ce stade" via leur porte-parole, Margaret Harris, lors du briefing régulier de l’ONU à Genève le 9 avril dernier.

Sources

Avis n° 2021.0030/AC/SEESP du 29 avril 2021 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la possibilité de réaliser un schéma vaccinal avec deux vaccins à ARNm de spécialités différentes dans des situations exceptionnelles, Haute Autorité de santé, 29 avril 2021.

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3264088/fr/avis-n-2021-0030/ac/seesp-du-29-avril-2021-du-college-de-la-haute-autorite-de-sante-relatif-a-la-possibilite-de-realiser-un-schema-vaccinal-avec-deux-vaccins-a-arnm-de-specialites-differentes-dans-des-situations-exceptionnelles

Covid-19 : quelle stratégie vaccinale pour les moins de 55 ans ayant déjà reçu une dose d’AstraZeneca ?, Haute Autorité de santé, 9 avril 2021.

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3260335/fr/covid-19-quelle-strategie-vaccinale-pour-les-moins-de-55-ans-ayant-deja-recu-une-dose-d-astrazeneca

AstraZeneca : les moins de 55 ans devraient avoir un autre vaccin en 2e dose, selon Olivier Véran, RTL, 9 avril 2021. 

https://twitter.com/RTLFrance/status/1380400265820569600

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.