Covid-19 : il pourrait être 3 à 6 fois plus infectieux aujourd’hui !

Ecouter l'article :

Saviez-vous que le Covid-19 mute ? Lorsqu’il se développe dans une nouvelle zone du monde peuplée par des humains aux caractéristiques physiologiques et immunitaires légèrement différentes de celles d'où il vient, on dit qu'il mute pour s'adapter à ces nouveaux hôtes. Selon une nouvelle étude, la variante actuelle du coronavirus serait plus infectieuse que les précédentes. Devons-nous nous inquiéter ?
Covid-19 : il pourrait être 3 à 6 fois plus infectieux aujourd’hui !Istock

Le Sars-CoV-2 aurait muté plusieurs fois, selon les dires du Pr Jean-François Delfraissy, Président du Conseil Scientifique Covid-19. Ce serait d’ailleurs par sa mutation que le coronavirus a pu contaminer la planète entière.

Explications. Tous les organismes vivants ont leur propre patrimoine génétique sur une longue chaine moléculaire nommée ADN. Certains microbes, comme le coronavirus, sont constitués d'un matériel génétique appelée ARN, qui sert de modèle pour leur assemblage. Ce dernier déterminera comment le virus infecte et attaque son hôte.

C'est pour cette raison qu'un individu peut en être porteur sans développer de symptômes alarmants et que le virus peut passer inaperçu. Lorsque le virus se développe dans une nouvelle zone du monde peuplée par des humains aux caractéristiques physiologiques et immunitaires légèrement différentes de celles d'où il vient, on dit qu'il mute. Des mutations légères vont devoir s'opérer afin de permettre au virus de s'adapter à ces nouveaux hôtes.

Dernièrement, une équipe de chercheurs a démontré que la souche virale qui circule actuellement est une version mutée de celle qui a initialement émergé en Chine, et qu’elle dispose d’un pouvoir infectieux plus important et potentiellement plus transmissible. La variation génétique du Covid-19, qui continue de sévir aujourd’hui, infecterait plus facilement les cellules humaines que la souche originale qui a émergé en Chine, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Cell. Néanmoins, cette découverte doit encore être confirmée par des preuves scientifiques.

Coronavirus : les malades détiennent plus de particules virales

La découverte provient de chercheurs du Los Alamos National Laboratory (Nouveau-Mexique) et de la Duke University (Caroline du Nord). Ces derniers se sont associés à une équipe de scientifiques de l’Université de Sheffield.

Ces derniers ont analysé les données de 999 patients anglais hospitalisés, atteints par le Covid-19. Selon leurs observations, les malades touchés par la variante actuelle du virus détiendraient plus de particules virales (sans que cela aggrave le pronostic pour autant). En outre, des tests menés en laboratoire suggèrent que la variante actuelle du coronavirus est trois à six fois plus infectieuse que la précédente. Elle est donc davantage susceptible d’infecter les cellules humaines.

Covid-19 : cette variante ne serait pas plus contagieuse pour autant

Ces informations sont à prendre avec prudence. Les chercheurs rappellent que pour le moment, ce n’est encore qu’une probabilité. Si la variante qui circule actuellement semble plus infectieuse, on ne peut pas encore affirmer que le Covid-19 soit plus contagieux pour autant.

L’un des chercheurs ajoutent même que pour le grand public, cette nouvelle ne change pas la donne. "Bien qu’il reste d’importantes études nécessaires pour déterminer si cela influencera le développement de médicaments ou de vaccins de manière significative, nous ne nous attendons pas à ce que le D614G [nom donné à la variante actuelle, ndlr] modifie nos mesures de contrôle ou aggrave les infections individuelles", conclut Grubaugh.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :