Covid-19 : ces legumes qui auraient un effet protecteur !

L’impact de notre alimentation sur notre santé n’est décidément pas un mythe. Une étude préliminaire menée par des chercheurs européens vient de démontrer que les taux de mortalité liés au Covid-19 étaient moins élevés dans les pays où les habitudes avaient l’habitude de consommer des légumes. Les chercheurs citent notamment les choux et les concombres.

Cette nouvelle étude vient compléter deux autres parutions scientifiques dirigées par le même chercheur, Jean Bousquet.

D’après ses constatations, les victimes du coronavirus s’avèrent être moins importantes dans les pays consommant certains légumes et notamment les légumes fermentés. Selon les scientifiques, c’est l’activité antioxydante de ces aliments qui agissent sur la résistance à l’insuline qui aurait un effet protecteur face au Covid-19. Une découverte loin d’être surprenante puisque l’on sait déjà que les antioxydants constituent un moyen de prévention contre le diabète et les maladies cardiovasculaires.

On dresse la liste des légumes mis en avant par les chercheurs dans notre diaporama. Attention, il s’agit d’une étude préliminaire qui n’a pas encore été évaluée par la communauté scientifique. Ces informations ne doivent pas être considérées comme concluantes. En outre, l'étude était limitée aux comtés européens. Les résultats ne peuvent donc pas être extrapolés à d'autres régions.

"L'alimentation, un facteur potentiellement pertinent qui a été largement négligé"

Depuis que le Covid-19 bouleverse le monde entier, les scientifiques constatent un taux de mortalité variable d’un pays à l’autre, affirme Jean Bousquet. Si de nombreux facteurs peuvent être impliqués, "l’alimentation est un facteur potentiellement pertinent qui a été largement négligé", estime-t-il.

Pour mener son enquête, le chercheur accompagné de son équipe, a utilisé la base de données sur les habitudes alimentaires européennes extraite de l’EFSA (l'Autorité européenne de sécurité des aliments). Les scientifiques ont comparé la consommation de légumes de chaque pays.

Quant aux données sur la mortalité, elles sont issues du Johns Hopkins Coronavirus Resource Center (Centre de Santé Publique Mondiale).

Covid-19 : "l’industrie alimentaire, en partie responsable"

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs établissent un lien entre la mortalité par le Covid-19 et le régime alimentaire. Une autre étude menée par Marco Springmann publiée le 16 juillet au sein de la revue scientifique BMJ a analysé les données disponibles dans 85 pays a estimé l’impact de la consommation de viandes sur la mortalité globale liée au coronavirus.

Là encore, selon les auteurs, les recommandations nutritionnelles officielles de la plupart des pays ne mettent pas assez l’accent sur l’importance de végétaliser davantage l’alimentation et de diminuer la part des produits carnés.

"Le mois dernier Monique Tan [chercheuse en nutrition, ndlr] et ses collègues ont écrit que l'industrie alimentaire devrait être tenu en partie responsable, non seulement pour la pandémie d'obésité, mais aussi pour la gravité de la maladie Covid-19 et ses conséquences dévastatrices", soulignent les scientifiques au sein du BMJ.

Découvrez dans notre diaporama, les légumes mis en avant par Jean Bousquet et son équipe pour leurs effets potentiellement protecteurs vis-à-vis du Covid-19.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Association entre consommation de légumes et mortalité par COVID-19 au niveau national en Europe,  MedRxiv, 17 juillet 2020

Covid-19: Ce que nous mangeons compte d'autant plus maintenant, BMJ, 16 juillet 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.