Covid-19 : ce que vous risquez si vous avez des problèmes cardiovasculaires

Ce n'est plus un secret, certaines pathologies chroniques peuvent réellement compromettre le pronostic vital du patient s'il est infecté par le Covid-19. C'est notamment le cas pour les maladies cardiaques. Le coronavirus peut alors causer un bon nombre de complications. Lesquelles ? Qu'est-ce que vous risquez en cas de maladie cardiovasculaire ? Explications.
Covid-19 : ce que vous risquez si vous avez des problemes cardiovasculaires

Le coronavirus inquiète légitimement l’ensemble de la population et plus particulièrement les personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires ainsi que leurs proches, rapporte la Fédération Française de Cardiologie.

Et pour cause, les patients aux antécédents cardio-vasculaires font partie des personnes à risques (hypertension, patients ayant eu un AVC, un infarctus du myocarde, une coronaropathie, une chirurgie cardiaque) de contracter une forme sévère du Covid-19. "Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques [hypertension, diabète… ndlr], les personnes âgées, fumeuses ou fragiles présentent un risque plus élevé", confirme le gouvernement.

Si les pathologies cardiaques ne prédisposent pas au Covid-19, elles peuvent augmenter le risque de complications en cas d'infection. Dans les cas les plus sérieux, le coronavirus peut entraîner le décès du patient. Le taux moyen de mortalité avoisine les 2,3 % pour ce virus. 

C'est aussi le constat de l'American Heart Association (AHA). "Les personnes atteintes de maladies cardiaques ou ayant des antécédents d'AVC courent un risque accru de souffrir de symptômes plus graves", en cas de coronavirus, laissent entendre leurs experts. En effet, le coronavirus n'endommage pas seulement les poumons. Les médecins constatent également des lésions cardiaques. On les passe en revue dans notre diaporama.

Covid-19 grave : des lésions cardiaques survenues chez 20 % des patients

Le coronavirus, dans sa forme grave, n'endommagent pas seulement les poumons des patients, estime l'AHA. Les médecins constatent également des lésions cardiaques, qui peuvent aller de la crise cardiaque, à l'inflammation du muscle cardiaque, en passant par des arythmies. Ce phénomène a d'ailleurs été décrit par plusieurs études récentes.

C'est notamment le cas d'une publication publiée le mois dernier au sein de la revue scientifique JAMA Cardiology. Les médecins d'un hôpital de Wuhan, en Chine, ont rapporté que les lésions cardiaques étaient couramment observé chez patients atteints de Covid-19. Selon l'étude, parmi 416 patients hospitalisés pour un coronavirus jugé grave, environ 20% d'entre eux ont subi une lésion cardiaque. Plus de la moitié de ces patients sont décédés.

Covid-19 : comment expliquer les complications cardiaques ?

Des études sur les causes précises des complications cardiaques après un Covid-19 sont toujours en cours. Elles pourraient être à la fois "directes et indirectes", a déclaré le Dr Sahil Parikh, cardiologue au Columbia University Irving Medical Center à New York, interrogé par le média américain Web MD.

Indirectement, le Covid-19 pourrait être responsable de complications cardiaques via le stress. L'angoisse qui règne et qui pèse sur les citoyens, la peur de tomber malade pourrait favoriser les problèmes cardiaques chez les personnes déjà fragilisées par des cardiopathies, semble expliquer le Dr Parikh. Les effets néfastes du stress sur le cœur ne sont, en effet, plus à prouver. Il peut notamment accélérer le rythme cardiaque, provoquent des arythmies cardiaques sévères.

En plus de cela, le coronavirus peut avoir des effets particuliers [directs, ndlr] sur le système cardiovasculaire, selon le Dr Robert Bonow, cardiologue à la Northwestern University Feinberg School of Medicine à Chicago.

La cause n'est pas encore clairement établie à ce jour, mais certains chercheurs suggèrent que le coronavirus pourrait parfois infecter directement le cœur, et ce que nous abordons dans notre diaporama. Mais à ce stade, la preuve réelle de cela "n'est pas grande", a déclaré Parikh.

Un autre coupable possible est la réponse du système immunitaire contre le coronavirus. Quand il veut contrer l'infection, il peut endommager les organes dans tout le corps, y compris le cœur. On parle d'une réaction inflammatoire grave connue sous le nom de choc cytokines.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Association américaine du cœur (AHA)

Maladies chroniques dans le cadre du COVID-19, HAS, 10 avril 2020

COVID-19 et système cardiovasculaire, SFC, 2 avril 2020

Covid-19 recommandations, Fédération Française de Cardiologie

Effets potentiels de coronavirus sur le système cardiovasculaire, JAMA Cardiology, 27 mars 2020

Voir plus
La rédaction vous recommande sur Amazon :