COVID-19 : 5 conseils d-un cardiologue pour rester en bonne sante

Stress, sédentarité, changement des habitudes… le confinement - mis en place pour lutter contre la propagation avec le coronavirus - n’est pas des plus tendres pour notre santé. 

Nos déplacements et nos activités sont entravés par les mesures. Il est donc important d’avoir de bonnes habitudes pour préserver sa santé, surtout pour les populations à risque : senior, diabétique, personne souffrant d’une maladie cardiaque ou d’une pression artérielle élevée, immunodéprimée…

La sédentarité mauvaise pour le cœur

Les trajets pour aller au travail, les sessions shoppings, aller chercher les enfants à l’école ou le pain, les soirées au club de sport… beaucoup de ces occupations quotidiennes - qui font de nous des personnes actives - sont limitées. Cette sédentarité forcée nous protège du coronavirus, mais elle est beaucoup moins bonne pour notre organisme. En effet, une recherche publiée en septembre 2019 révélait que seulement deux semaines sans activité physique suffisaient pour avoir des conséquences inquiétantes sur notre santé. 

Pendant cette courte période, le tour de taille commence déjà à épaissir, le niveau de résistance à l’insuline s’élève et la santé cardiaque et pulmonaire se dégrade. Le taux de graisse s’accumule également dans le foie.

Kelly Bowden Davies, maître de conférences aux Universités de Newcastle et de Liverpool qui a mené la recherche explique : “l’étude a montré qu’une réduction de l’activité physique pendant deux semaines, en passant d’environ 10 000 pas par jour à 1 500, a entraîné une modification des marqueurs de santé associés au diabète de type 2 et aux maladies cardiovasculaires”.

En effet, les participants dont le temps de sédentarité dépassaient plus de 103 minutes par jour, ont vu leurs capacités cardio-respiratoires chuter de 4 % en moyenne au bout de 14 jours. Leur tour de taille avait grimpé de 8 millimètres et le taux de graisse corporelle de 0,5%. De plus, la résistance à l’insuline et le taux de triglycérides avaient aussi progressé légèrement.

Les bonnes habitudes “santé” plus importantes que jamais

Face au risque de la sédentarité et du stress en cette période de confinement, le Dr R. Todd Hurst, cardiologue américain directeur du centre de la santé cardiovasculaire de Banner - Université de l’Arizona, a ainsi pris la plume pour mettre en garde ses patientes ainsi que les personnes atteintes de maladies cardiaques. Il a partagé ses conseils sur WebMed, site de santé d'outre-Atlantique. 

Il écrit : “de bonnes habitudes de santé sont toujours importantes, mais prennent une urgence supplémentaire compte tenu de la pandémie de COVID-19”. Toutefois, entre la perte de repère et l'ambiance anxiogène… il n’est pas évident de “garder le cap”.

“Il est facile de voir comment nos habitudes “santé” peuvent glisser, même à un moment où elles devraient être une priorité importante”, reconnaît le praticien.

Les astuces et solutions du médecin pour lutter les effets néfastes du confinement sont présentées dans notre diaporama.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

A Cardiologist's Tips for Staying Healthy During the COVID-19 Outbreak, Webmed, 20 mars 2020

Study shows importance of staying physically active, Newscatle University, 20 septembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.