La Suède a préféré miser sur l’immunité collective plutôt que sur le confinement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Et selon les dernières déclarations du Dr Anders Tegnell, épidémiologiste en chef à l'Agence suédoise de santé publique, le pari serait sur le point d’être gagnant.

Suède : l’immunité collective dans “quelques semaines”

Le professionnel de la santé a expliqué à CNBC “Dans la majeure partie de la Suède, autour de Stockholm, nous avons atteint un plateau (dans de nouveaux cas) et nous constatons déjà l'effet de l'immunité collective, et dans quelques semaines, nous en verrons encore plus les effets. Dans le reste du pays, la situation est stable”

Il a ajouté que les données d'échantillonnage et de modélisation révélaient que 20 % de la population de Stockholm était déjà immunisée contre le coronavirus. Pour parvenir à l’immunité de groupe, le taux doit être situé entre 60 et 70 %. L’expert d’Europe du Nord estime que ce niveau recherché sera atteint “dans quelques semaines”.

Il précise “nous pensons que c'est la raison pour laquelle nous assistons à une lente baisse des cas, malgré les dépistages du coronavirus de plus en plus nombreux".

Une situation difficile dans les EHPAD suédois

Si la Suède enregistre des signes encourageants dans sa lutte contre le COVID-19, la situation reste difficile dans les maisons de retraite et les EHPAD. “Malheureusement, le taux de mortalité est élevé en raison de l'introduction (du virus) dans les établissements de soin pour les personnes âgées et nous enquêtons sur la cause de cela", déplore le Dr Anders Tegnell.

Toutefois, l'optimiste de l'épidémiologiste en chef à l'Agence suédoise de santé publique n'est pas partagé par tous les Suédois. Sa stratégie et ses annonces pendant l'épidémie font l'objet de vives critiques dans la sphère scientifique. Plusieurs d'entre-eux ont des réserves, surtout face au manque de mesure de protection dans les maisons de retraite.

Néanmoins, l'optimisme de l'épidémiologiste n'est pas partagé par tous les Suédois. Sa stratégie et ses propos sont vivement remis en cause par de nombreux scientifiques du pays. Le manque de mesures concernant les Ehpad est par exemple très critiqué.

La Suède compte au 24 avril 17 567 cas confirmés de COVID-19 et 2 152 décès.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.