Peau qui pend (au ventre) : les erreurs à ne plus faire

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa peau qui pend, c’est un peu le cauchemar de tous. Si ce phénomène -ô combien horrible- a tendance à prendre de l’ampleur avec l’âge, ce n’est pas une fatalité. En mettant un terme à certaines mauvaises habitudes, vous pourrez dire adieu à votre ventre qui pend et pour de bon ! On fait le point avec le Dr Paul Dupont, dermatologue, et Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur.
Peau qui pend (au ventre) : les erreurs a ne plus faire

Grossesse, régime, stress, tabac, pollution… Votre corps n’a pas été épargné durant toutes ces années. Aujourd’hui, il semble vous le faire payer. Votre ventre présente désormais cette peau pendouillante, flasque et disgracieuse. Si ce phénomène est en garde partie dû à l’âge, d’autres mauvaises habitudes y contribuent sans que vous le sachiez.

En effet, au fil des années, "les tissus osseux, musculaires et graisseux s’atrophient, ce qui fait que la peau est moins remplie et se relâche", nous expliquait le Dr Molinari, dermatologue, interviewé par Medisite en 2018. La diminution de la fabrication du collagène et de l’élastine, protéines naturellement présentes dans notre corps et qui procurent à la peau fermeté et hydratation, est également en cause, ce qui lui fait perdre son élasticité.

"De plus la succession de prise et de perte de poids au fil du temps peut générer une ptose cutanée [terme générique désignant la position anormalement basse d'un organe ou d'une partie d'organe, ou sa descente consécutive au relâchement des muscles, ndlr]", nous précise le nutritionniste Raphaël Gruman, auteur de Mes recettes minceur du déconfinement, éd. Leduc.s (livret de recettes minceur téléchargeable gratuitement sur le site des Éditions Leduc).

Le ventre fait hélas partie des zones les plus touchées par ce désagrément, au même titre que les cuisses et les bras. Or, saviez-vous que certaines erreurs commises chaque jour favorisent la peau qui pend ? Alimentation, soleil, sport, régime… on passe en revue les mauvaises habitudes à perdre dans notre diaporama.

Peau qui pend : à partir de quel âge ?

Le relâchement cutané a tendance à débuter vers 40 ans chez les femmes, notamment à cause de la ménopause qui bouleverse les hormones. Chez les hommes, il survient plus tardivement en principe.

Il faut également tenir compte des causes génétiques : "Il a été observé que plus une peau est foncée, plus elle est ferme", nous affirmais la dermatologue Isabelle Catoni au cours d’une précédente interview.

Peau qui pend au ventre : la graisse abdominale et le relâchement des muscles en cause

"Il y a également à la fois un problème de graisse abdominale et de relâchement des muscles de la sangle abdominale", nous détaille le Dr Paul Dupont, dermatologue.

"Le relâchement ne vient pas de l’âge mais d'un cercle vicieux : surpoids, difficulté à faire de l'exercice, augmentation des graisses", ajoute le spécialiste.

L’excès de graisse de la sangle abdominale provoque en effet une résistance à l’insuline. Cette hormone favorise normalement l’utilisation du gras et des sucres. En l’occurrence elle ne joue plus son rôle, se perd dans les tissus graisseux et favorise le stockage des graisses. 

Passez en revue dans notre diaporama les erreurs fatales responsables de la peau qui pend !

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Paul Dupont, dermatologue

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Mes recettes minceur du déconfinement, éd. Leduc.s (livret de recettes minceur téléchargeable gratuitement sur le site des Éditions Leduc)