Certains compléments alimentaires pourraient augmenter le risque de décès par cancer

Publié le 09 Avril 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Selon une étude américaine, la prise de compléments alimentaires n'aurait pas d'effet bénéfique sur l'espérance de vie. Et pire : à hautes doses, certains augmenteraient considérablement le risque de mourir d'un cancer.
Publicité
Certains compléments alimentaires pourraient augmenter le risque de décès par cancerIstock

Les compléments alimentaires sont prisés pour leurs vertus santé : rien qu'en France, ce marché pèserait près de 2 milliards d'euros. Mais leurs effets sont-ils avérés ? Selon une nouvelle étude américaine parue le 9 avril 2019 dans la revue Annals of Internal Medicine, la prise de compléments alimentaires n'aurait pas d'effet bénéfique sur l'espérance de vie, et pourrait même augmenter les risques de décès par cancer.

Publicité

Des apports excessifs en calcium et en vitamine D associés à des risques accrus de mortalité par cancer

Pour parvenir à ce constat, les chercheurs ont interrogé 30 899 personnes âgées de plus de 20 ans sur leur consommation de compléments alimentaires. Leurs apports nutritionnels via une alimentation classique ont également été évalués. La mesure de ces apports provenant de ces deux sources différentes ont ensuite permis d'établir trois catégories : les personnes ayant des apports nutritionnels totaux inadéquats (trop bas), celles avec des apports adéquats (égaux aux recommandations), et celles ayant des apports excessifs.

Publicité

Pendant la période de suivi, 3616 décès ont été enregistrés, dont 945 par maladie cardiovasculaire et 805 par cancer. Il a ainsi pu être observé que tandis que la mortalité toutes causes confondues était plus faible chez les personnes ayant des apports nutritionnels adéquats via une alimentation classique, celles ayant des apports excessifs en calcium à cause de la prise de compléments alimentaires (1000 mg par jour ou plus) avaient 62% de risque en plus de mourir d'un cancer. Une supplémentation excessive en vitamine D (10 mcg de plus chaque jour) était également associée à un risque accru de mortalité toutes causes confondues et par cancer.

Rien de tel qu'une alimentation équilibrée !

Selon les chercheurs, si l'on ne souffre pas de véritables carences nutritionnelles, on aurait plutôt intérêt à "chercher à avoir des apports nutritionnels adéquats via un régime alimentaire sain et équilibré plutôt que de compter sur la prise de compléments alimentaires", ceux-ci n'étant, en plus, pas dénués d'effets secondaires.

C'est d'ailleurs ce que recommande l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) : "en l’absence de pathologie, la couverture des besoins nutritionnels est possible par une alimentation variée et équilibrée associée à une activité physique adaptée, explique-t-elle sur son site. La consommation de compléments alimentaires n’est alors pas nécessaire."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X