Sommaire

Les huiles végétales capillaires présentent de nombreux avantages pour les cheveux et le cuir chevelu. « L'huile se dépose en surface du cheveu et remplit les interstices des cuticules. Elle rend les cheveux étanches, ce qui leur permet de conserver leur eau – ainsi, ils ne se dessèchent pas – tout en évitant à l'humidité extérieure d'y pénétrer, ce qui permet de diminuer l'effet frisottis », développe Emilie Jolibois, experte ingrédients cosmétiques pour la société Aroma-Zone.

L'huile joue donc le même rôle que le sébum naturel, cette substance grasse que sécrète notre cuir chevelu. Une aubaine, puisque « notre environnement souvent pollué nécessite de se laver les cheveux très régulièrement, ce qui empêche le sébum de jouer pleinement son rôle gainant et lubrifiant », poursuit l'experte. « Du côté des cheveux crépus, le sébum s'écoule moins de part leur structure même ». L'hydratation est donc encore plus importante.

Cheveux secs, frisés crépus : misez sur des huiles nourrissantes

L'huile de coco est adaptée à tous les types de cheveux. « Très facile à utiliser avec sa texture fluide, elle est riche en acide urique et pénètre facilement dans les cuticules des cheveux. Cette huile répare les cheveux et leur apporte une belle brillance. La chevelure est souple et nourrie », explique la spécialiste.

Pour les cheveux secs, Emilie Jolibois conseille d'enrichir les bains d'huile ou les soins capillaires avec des huiles plus riches. « L'huile d'avocat, l'huile d'argan, ou même le beurre de mangue et le beurre de karité sont des huiles riches en acides oléiques, qui sont plus nourrissantes », explique-t-elle.

Les beurres seront particulièrement adaptés aux cheveux crépus, de nature très sèche et qu'il faut hydrater. « Je recommande de mélanger les beurres avec de l'huile de coco ou de l'huile de sapote, connue pour embellir les cheveux crépus. L'huile de moringa, une huile riche en acides gras à chaîne longue, est aussi très efficace pour gainer les cheveux et les réparer », ajoute l'experte.

Pour dessiner les bouches des cheveux crépus, mais aussi celles des cheveux frisés ou bouclés, certains sérums sans rinçage peuvent être appliqués sur la chevelure le matin. « L'huile de piqui et l'huile de brocoli sont très efficaces car elles sont riches en acides gras à chaîne longue qui protègent les cheveux de l'humidité, lissent les frisottis et dessinent les boucles ».

Quelles huiles utiliser pour le cuir chevelu ?

Certaines huiles auront également une action bénéfique sur le cuir chevelu. Selon notre experte, « pour un cuir chevelu gras, un massage avec de l'huile de jojoba, une huile plutôt sèche et pénétrante, permettra de réguler le cuir chevelu. L'huile de nigelle aura quant à elle une action purifiante contre les pellicules et les irritations du cuir chevelu ».

Et pour stimuler la pousse des cheveux, l'huile de moutarde et l'huile de ricin, toniques et stimulantes, sont tout particulièrement indiquées. « L'huile de moutarde échauffe un peu la peau. Il faut la mélanger avec l'huile de ricin – deux tiers ricin, un tiers moutarde- , et l'appliquer en massant le cuir chevelu. Ensuite, on laisse poser 30 minutes à une heure et on fait un shampooing. »

Sur les cheveux très secs ou crépus, « les sprays hydro-nutritifs, composés d'eau et d'une huile fluide comme l'huile de jojoba, vaporisés sur la chevelure, facilitent le coiffage, permettent de discipliner les boucles et nourrissent les cheveux. »

Pour hydrater durablement les cheveux secs et abîmés, l'huile de coco fait figure d'allié idéal. Riche en vitamine E, vitamine K et en fer, l'huile de coco nourrit vos cheveux en profondeur. Grâce à l'acide laurique qu'elle contient à hauteur de 50%, un acide gras saturé qui se lie à la kératine du cheveu, l’huile de coco est capable de pénétrer à l’intérieur de nos cheveux et d’agir comme une gaine protectrice en les fortifiant et les portégeant des agressions extérieures comme la pollution, le tabac ou le soleil. Si vos cheveux sont secs et cassants, privilégiez un masque par semaine à laisser poser une heure ou deux, ou même toute la nuit si vos cheveux sont très abîmés. Pour les cheveux normaux ou gras, une à deux fois par mois suffira à leru apporter brillance et éclat.

Comment bien utiliser les huiles capillaires ?

Le bain d'huile est une routine capillaire efficace qui permet de bénéficier des vertus nourrissantes et gainantes de l'huile. « Il s'agit d'appliquer un peu d'huile, une à deux cuillères à soupe suffisent, mèche par mèche, des pointes vers le cuir chevelu ; ou l'inverse, si le soin vise précisément le cuir chevelu. On emballe les cheveux dans une charlotte ou une serviette chaude. La chaleur va favoriser la pénétration de l'huile dans le cheveu », détaille Emilie Jolibois. On laisse poser 30 minutes à une heure avant de se laver les cheveux tout de suite après le soin. « Pour les cheveux à tendance grasse, deux shampooings seront nécessaires pour bien éliminer l'excédent d'huile ».

Peut-on réaliser un bain d'huile sur des cheveux gras ? « Ils n'en ont pas besoin. Toutefois, de temps en temps, cela peut faire du bien aux pointes très sèches, souvent dues aux colorations et décolorations, et raviver les cheveux ternes. On peut alors appliquer de l'huile de coco seulement sur les longueurs. Mais pour un cheveu gras sans problème particulier, je recommande surtout des masques à l'argile pour réguler le sébum », conclut notre experte.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci à Emilie Jolibois, experte ingrédients cosmétiques pour la société Aroma-Zone.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.