Sommaire

Certains aliments et les nutriments qu’ils contiennent, renforcent la santé des cheveux. C’est le cas des aliments riches en protéines, en vitamines B, en fer, en zinc et en soufre.

  • Pour les protéines : il est recommandé de manger de la viande, du poisson ou des œufs au minimum une fois par jour.
  • Pour les vitamines B : mordez à volonté des fruits ou des légumes cuits ou crus, natures, en crudités, en compote ou en smoothie, poêlés ou cuits à la vapeur. Les moules, le boudin noir, mais également le persil, les céréales comme le quinoa, le millet ou la semoule, les amandes, les noix, la noisette, le cacao en poudre, la farine de soja et enfin les légumineuses comme les haricots blancs ou les lentilles vous apporteront du fer.
  • Pour le zinc : n’hésitez pas à en consommer dans vos céréales du matin, le pain complet, les coquillages et les huîtres. Et pour le soufre, vous en trouverez dans l’ail, l’oignon, le fromage à pâte dure (emmental, parmesan, comté…) et le jambon cuit de préférence.

Stress, fatigue et mauvaise alimentation conduisent très vite à des carences nutritionnelles. Ces carences fragilisent la chevelure qui est spécialement sensible aux manques de vitamines, de fer, de zinc et en acides aminés soufrés. Les cheveux repoussent alors plus lentement, sont plus délicats, plus fades, et moins faciles à coiffer. Ils peuvent également être fragilisés par une mauvaise utilisation des soins capillaires, des décolorations et colorations à répétition, une exposition prolongée au soleil, un entretien insuffisant, une coupe mal réalisée qui encourage l'apparition des fourches. Un cheveu abîmé se cassera très rapidement et sera enclin aux fourches.

Malheureusement, il est difficile de réparer des cheveux abîmés, mais on peut en améliorer l’aspect. Veillez à respecter une routine adaptée, apprenez à repérer les signes précurseurs, pour ensuite vous occuper de vos cheveux abîmés.

Vos cheveux sont difficiles à coiffer

Si vous éprouvez des difficultés à coiffer votre "crinière", même avec beaucoup d’après-shampoing : votre chevelure est surement abîmée. En effet, lorsque les cuticules sont ouvertes, vos cheveux ont du mal à garder l’hydratation, et donc les soins que vous leur faites ne restent pas longtemps. Les cuticules s’accrochent plus facilement et vos cheveux s’emmêlent beaucoup, surtout vers les pointes.

Pour y remédier, il faut bien les nourrir et utiliser des produits contenant des protéines, et n’hésitez pas à abuser des bains d’huile.

Vos cheveux sont secs et ternes

Si vos cheveux sont endommagés, secs, ternes et cassants, c'est aussi le signe que la cuticule a été altérée. Vous pouvez aussi sentir une grande différence entre vos longueurs et vos pointes. Cela peut être la conséquence de colorations réitérées ou de séchages quotidiens trop agressifs pour le cheveu. Les UV, la pollution, le vent, le chlore des piscines les dessèchent tout autant.

Pour aider les cuticules à se refermer, il faut utiliser des techniques spécifiques. Voici ce que notre expert préconise :

  • appliquez un masque ou soin adapté à la nature du follicule : il doit être répandu sur l'ensemble des cheveux et appliqué le temps recommandé par le fabricant ;
  • rincez ensuite abondamment avec de l’eau froide : cela aidera à refermer les cuticules.

Vos cheveux tombent par poignées

Si vous trouvez que vous perdez beaucoup vos cheveux, et que ceux-ci cassent facilement, il faut alors vérifier la santé de votre cuir chevelu. Toutefois, pas de panique ! La chute des cheveux est généralement un phénomène transitoire. Ils repoussent spontanément après quelques mois.

Chaque cheveu a son propre cycle de vie et quelle qu’en soit la durée, il se réalise toujours en trois phases.

Cycle de vie du cheveu : croissance, régression, repos

  • La croissance, phase la plus longue, dure de 3 à 6 ans ;
  • La régression, phase la plus courte, ne dure, elle, que 2 à 3 semaines. Elle coïncide à l’arrêt de l’activité du follicule pileux ;
  • Le repos est la dernière phase (3 mois) durant laquelle le cheveu mort est progressivement repoussé vers la surface par un nouveau cheveu avant de tomber. Si cette phase arrive trop vite, on observe une chute de cheveux importante et diffuse. Cela peut arriver après un stress important, une grossesse, à un moindre degré, au changement de saison (printemps et à l’automne) mais le plus souvent, cela est lié à des carences en fer et en zinc.

Autre souci possible : vous mettez peut-être trop de produit dessus, ou alors des produits qui sont trop obstructifs comme ceux qui contiennent du silicone. Il faut alors bien nourrir vos cheveux avec des produits sans silicone. Ils repousseront dès que vous aurez modifié votre routine.

Vos cheveux sont gras

Ne cherchez pas à les nettoyer avec le premier shampooing dégraissant que vous trouverez. Le remède serait pire, car certains sont fortement "décapants". L’excès de sébum a des conséquences néfastes esthétiques d’abord, ensuite parce qu’il provoque l’apparition de pellicules. En revanche, le sébum existe à l’état normal et son rôle est de protéger le cheveu contre les agressions extérieures.

Vos cheveux ne repoussent plus

Normalement, chaque jour, de nouveaux cheveux poussent pendant que d’autres meurent et tombent. Pourtant, pour des raisons génétiques et hormonales, il arrive qu’ils tombent et ne repoussent plus.

Chez les personnes génétiquement concernées, les follicules pileux sont très réceptifs aux hormones mâles. Ils se réduisent. Les cycles pilaires sont raccourcis. Les cheveux changent jusqu’à devenir de plus en plus fins, voire ne plus pousser du tout. Chez la femme, la chevelure se dégarnit de manière plus homogène tandis que chez l’homme, la calvitie se situe au niveau du front, des tempes et au sommet du crâne.

Vos cheveux ont des pointes fourchues

Quand vous enroulez des petites sections de vos cheveux autour de votre doigt, les mèches petites et inégales qui dépassent montrent que vous avez des pointes fourchues.

Avoir un peu de fourche est sans conséquence et tout à fait normal, car les cheveux frottent sur les vêtements ou les oreillers, mais les follicules fragilisés en auront plus que la moyenne.

À cause de ces fourches, vos cheveux poussent plus lentement, car ils se casseront. Normalement, quelques fourches apparaissent 2-3 mois après avoir coupé les pointes, mais si vous observez des fourches seulement quelques jours après vous être coupé les cheveux, c’est que ces derniers sont trop fragiles.

Malheureusement, malgré ce que disent les grandes marques, il est impossible de réparer les fourches, il faut tout couper et faire des soins fortifiants pour que le cheveu ne se recasse pas aussitôt. De cette façon, la base redevient presque saine.

Vous avez des pellicules

Il existe des pellicules sèches et des grasses. Elles nécessitent toutes deux un examen médical afin de connaitre la cause. Vous trouverez de nombreux shampoings et lotions antipelliculaires appropriés en fonction de l’aspect et de la cause de l’état pelliculaire.

Dans votre routine habituelle, il est important de bien choisir vos soins en conséquence, nourrir ses cheveux en profondeur, par un bain d’huile et un masque, choisir des huiles et des masques très nourrissants et réparateurs contenant de l’huile de coco, de germe de blé, de baobab ou d'olive, mais également des beurres de karité ou de mangue. Notre préférence va sur l'huile de coco. Son plus ? Elle pénètre la fibre capillaire.

Sources

Remerciement au Docteur Marc Perrussel, dermatologue.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.