Cheveux : 5 shampoings a limiter selon un coiffeur

Cuir chevelu irrité, démangeaisons, sécheresse, racines grasses... Nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne en matière de cheveux. Toutefois, si ces derniers vous donnent du fil à retordre, demandez-vous si vos shampoings et soins capillaires ne seraient pas en cause.

En effet, il se trouve que certains produits, s'ils sont utilisés continuellement, auraient tendance à assécher, oxyder, ou au contraire à graisser les cheveux. "Évidemment, cela va aussi dépendre des marques, nous apprends Arsène Meyer, coiffeur et visagiste (coiffurearsene.com). Mais de manière générale, certains shampoings peuvent réellement détériorer le cheveu à la longue". Ils ne sont pas forcément à bannir complètement, car ils peuvent aussi apporter le bénéfice rechercher, or, ils ne doivent pas être utilisés sans modération sous peine de causer des désagréments. Aperçu dans notre diaporama.

Cheveux : les clés pour un shampoing réussi

Se laver les cheveux trop souvent altère le film hydrolipidique du cuir chevelu. "En éliminant ce film protecteur, constitué de sébum, on déséquilibre le cuir chevelu. Cela peut entraîner des démangeaisons, des irritations, des pellicules, mais aussi un effet rebond avec un cheveu encore plus gras, car on excite les glandes sébacées qui se réactivent de pus belle pour recréer le film hydrolipidique", nous expliquait de son côté Françoise Gouerre, spécialiste du cheveu, responsable de l'Académie Schwarzkopf de Toulouse, au cours d'une précédente interview. L'idéal est de laver vos cheveux deux fois par semaine maximum. Si vous avez les cheveux très gras, essayer de vous tenir à un shampoing un jour sur deux.

Attention, beaucoup d'entre vous ont tendance à déposer une grosse noix de shampoing sur le sommet du crâne avant de faire mousser. Résultat, le cheveu est souvent mal lavé sur le bas et l'arrière de la tête.

Il est également recommandé de masser le cuir chevelu pendant 2 minutes au cours du shampoing. Non seulement, cela accélère la circulation localement et en outre, cela permet de favoriser la pousse des cheveux.

Que penser des shampoings secs ? 

"Les shampoings secs ne causeront pas de tort à vos cheveux s'ils sont utilisés raisonnablement. Toutefois, il faut savoir qu'ils ne remplaceront jamais un vrai shampoing, souligne Arsène Meyer. Ils peuvent vous faire gagner un jour ou deux, mais c'est tout ce que vous pourrez espérer.

Et pour cause, ce produit ne nettoie pas les cheveux. Il neutralise simplement le sébum grâce à une combinaison de poudres absorbantes. C'est pour cette raison qu'il donne à vos cheveux l'impression d'avoir été lavés. Or, croyez-le où non, ce ne sera qu'une impression. 

Attention, un usage trop fréquent empêcherait le cuir chevelu de respirer et causerait des chutes de cheveux.

Shampoing violet

1/5
View this post on Instagram

Le shampoing violet séduit de plus en plus les blondes. Et pour cause, ce produit contrecarre les reflets jaunes peu avantageux qui tendent à s’installer sur les chevelures blondes très claires. 

Attention : une utilisation fréquente va assécher le cheveu. "En effet, les shampoings déjaunisseurs auront tendance à oxyder et assécher les cheveux, alerte Arsène Meyer.

Ce shampoing devrait donc être utilisé une fois tous les 15 jours maximum.

Shampoing à la camomille

2/5
Cheveux : 5 shampoings à limiter selon un coiffeur

"Ce qu'il faut éviter ce sont aussi les shampoings à la camomille, prévient notre coiffeur. Ils ont tendance à oxyder le cheveu et à assécher. 

Aussi plébiscités par les blondes, ces produits à la camomille sont connus pour raviver l'éclat des cheveux. C'est à cause d'une molécule qu'ils contiennent : l'apigénine. De couleur plutôt jaune, elle rend le cheveu plus brillant.

À éviter toutefois si vous avez une tendance aux cheveux secs.

Shampoing à base d'huile d'olive

3/5
Cheveux : 5 shampoings à limiter selon un coiffeur

Arsène Meyer attire aussi notre attention sur les soins à base d’huile. "On trouve des bonnes huiles comme des mauvaises. Il y a à boire et à manger. Or, l'erreur va être de miser sur des huiles qui ne sont pas faites pour les cheveux, détaille le spécialiste. Je fais référence à l'huile d’olive. Certaines marques misent dessus pour attirer les consommateurs. Ce type de shampoing va surcharger le cuir chevelu en sébum. Résultat : vous risquez d'avoir les cheveux gras".

Shampoing au citron

4/5
Cheveux : 5 shampoings à limiter selon un coiffeur

Les shampoings et soins à base de citrons font de plus en plus d'adeptes. Ces derniers sont utilisés en espérant obtenir un effet éclaircissant. 

"Attention, les shampoings au citron assèchent par leur acidité. Ils auront les mêmes effets sur les cheveux que le soleil", prévient Arsène Meyer.

Si l'acide contenu dans le citron accélère le processus d'éclaircissement naturel, l'acide citrique va aussi attaquer et ouvrir les écailles du cheveu, le rendant poreux et rêche.

Shampoing solide à base de glycérine et paraffine

5/5
Cheveux : 5 shampoings à limiter selon un coiffeur

Le shampoing solide s'est également fait sa place dans nos salles de bain. Son avantage ? Il possède de nombreux bienfaits et est dépourvu de produits chimiques. Il n’agresse donc pas la fibre avec des substances nocives. "Ils ont l'apparence d'un savon", décrit Arsène Meyer.

Toutefois, il nous invite à nous méfier des shampoings solides à base de glycérine et de paraffine. "Ces ingrédients sont souvent assemblés à chaud et risque de générer un cheveu poisseux. C’est pour cela qu'il vaut mieux des shampoings solides assemblés par compression, à froid", recommande Arsène Meyer.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Merci à Arsène, coiffeur et visagiste à Saverne (67) --> https://www.coiffurearsene.com/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Dossiers liés: