Octobre Rose 2019 : programme, concert gratuit, exposition photo et prix

Générant près de 12 000 décès chaque année, le cancer du sein constitue le 1er cancer chez la femme, et surtout, le plus meurtrier. En octobre 2019, l’association Cancer du Sein, Parlons-en ! s’apprête à entamer, pour la 26e année consécutive, la campagne de lutte contre le cancer du sein. Chiffres, programme, actions de mobilisation… Cette nouvelle édition d’Octobre Rose s’annonce une fois encore décisive pour le combat contre le cancer du sein.
Octobre Rose 2019 : programme, concert gratuit, exposition photo et prixIstock

"Depuis 1994, époque où il était encore tabou en France de parler du cancer du sein, la campagne d’information de l’Association a pris une ampleur sans précédent, partage Cancer du Sein, Parlons-en !. Désormais, la campagne Octobre Rose est chaque année un rendez-vous de mobilisation nationale, grâce à un nombre d’acteurs engagés dans la lutte contre le cancer du sein, toujours croissant".

Fondateurs de l’association, le groupe Estée Lauder et la revue Marie Claire ont décidé il y a 25 ans d’unir leurs forces pour lutter contre le cancer du sein.

Depuis de nombreuses années désormais, des projets de recherches médicales sont donc dédiés à ce combat. Mais il est indispensable de poursuivre la lutte conte le cancer du sein. C’est la vocation de l’association qui a concrétisé cet engagement grâce à ses Prix Ruban Rose. Destinés à soutenir la recherche, les innovations et les progrès en matière de dépistage, de chirurgie réparatrice et d’amélioration de qualité de vie pour les patientes, ce prix est financé par les membres fondateurs, les partenaires de l’association ainsi que par les nombreux dons.

Plus de trois millions d’euros ont ainsi été reversés à plus de 60 équipes de chercheurs depuis la création de ces Prix en 2004.

"Si nous sommes encore là, plus engagés que jamais, plus actifs et plus inventifs que jamais, c’est que le cancer du sein n’a pas encore abdiqué, clame Jean-Christophe Jourde, Président de Cancer du Sein, Parlons-en !. Si en 2019, nous devons être Tous unis par une même couleur, comme le dit notre campagne cette année, c’est bien que le combat n’est pas encore gagné".

Le cancer du sein en chiffres

En France, près de 12 000 personnes décèdent chaque année des suites d’un cancer du sein. C’est le premier cancer chez la femme et aussi le plus meurtrier. Tous les ans, 58 000 nouveaux cas sont dépistés et dans 8 cas sur 10, ce sont des femmes âgées de plus de 50 ans qui sont touchés.

Les cancers du sein les plus fréquents sont des adénocarcinomes, qui se développent à partir des cellules épithéliales de la glande mammaire (95 % des cas). Peu de personne en sont consciente, mais le cancer du sein peut aussi toucher les hommes. Ces derniers représentent 1 % des patients touchés par cette pathologie. Si leurs seins sont moins développés que ceux des femmes, les hommes présentent aussi du tissu mammaire. Techniquement, la tumeur peut donc aussi se développer.

"En plus du risque de récidive du cancer au niveau du sein traité, une femme qui a eu un cancer du sein a un risque 3 à 4 fois plus élevé de développer un nouveau cancer du sein qu’une femme du même âge", détaille encore l’association. Et s’il est dépisté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.

"Les traitements sont de mieux en mieux adaptés à chaque forme de cancer et ceci grâce à la recherche", ajoute l’association. Le combat contre le cancer du sein doit donc perdurer pour permettre encore plus de progrès, que ce soit en termes de dépistage, traitement, ou qualité de vie des malades.

Programme de l’édition Octobre Rose 2019

Le Cancer du Sein, Parlons-en ! se bat toute l’année pour soutenir la recherche médicale et scientifique. Octobre Rose est une occasion d’intensifier les actions, de sensibiliser encore plus la population et de réunir encore plus de fonds pour soutenir la recherche.

Deux journées de rencontres et de soins signée Ozalys

Octobre Rose 2019 : programme, concert gratuit, exposition photo et prix

© Ozalys

Les 4 et 5 octobre, la marque Ozalys vous invite à découvrir, sans tabou, la réalité physique et morale du parcours de combattante des femmes touchées par le cancer. Dans un cocon féminin de sororité, vous pourrez vivre une expérience immersive multi-sensorielle.

Ces journées seront ponctuées de rencontres bienveillantes avec des femmes inspirantes, comme Isabelle Guyomarch, créatrice de la marque Ozalys, qui commercialise des soins adaptés aux peaux des personnes en traitement. Des soins gratuits seront également prodigués par des esthéticiennes, dans une ambiance intimiste.

Les avancées de la prévention et de la prise en charge des cancers féminins seront également mises en avant, grâce à la participation d'associations et d'initiatives : de la préservation de la fertilité au retour au travail, en passant par les droits d'accès aux prêts financiers et la reconstruction de la féminité.

Cet événement se déroulera au Studio des Acacias, 30 rue des Acacias 75017 Paris, de 10h à 19h.

Un concert gratuit produit par Catherine Ringer et Dido

Mardi 1er octobre 2019, Catherine Ringer et Dido se produiront lors d’un concert en plein air face à la Tour Eiffel pour donner le coup d’envoi de la campagne Octobre Rose 2019 en faveur de la lutte contre le cancer du sein.

À l’occasion de ses 25 ans, et en partenariat avec RTL 2, l’association "Le Cancer du Sein, Parlons-en !" organise cette représentation musicale baptisée HEROES.

Le concert se déroule en "l’honneur des malades, de leurs familles, de leur entourage et des chercheurs -tous des héros de la lutte contre la maladie-, et en clin d’œil au symbole de ce combat, le célèbre Ruban Rose, ce concert-évènement accueillera deux artistes de renom", partage l’association.

Octobre Rose 2019 : programme, concert gratuit, exposition photo et prix

©Cancer du Sein, Parlons-en !

Une exposition photo

Depuis 2012, le groupe Estée Lauder Cies France soutient la lutte contre le cancer du sein avec son concours Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award. Il réunit chaque année des centaines de participants de toutes les régions françaises.

"Le thème de cette huitième édition HEROES est un hommage à tous ceux qui se battent contre la maladie mais aussi à celles et ceux qui les accompagnent au quotidien : la famille, les amies, les soignants et les collègues", précise l’association.

Pour concourir, les photographes amateurs ou professionnels ont été invités à transmettre une photographie accompagnée d’un texte, via le site www.pinkribbonaward.fr.

Un jury, présidé par Jean-Christophe Jourde, sélectionnera 40 photographies finalistes. De cette sélection, seront issus trois Prix, soumis aux votes des internautes du 1er au 15 octobre. La remise des Prix sera accueillie par Paris Photo et une grande exposition des clichés des finalistes se tiendra Pont d’Iéna en accès libre, du 1er au 11 octobre 2019.

Le Prix Ruban rose 2019

"Doté cette année de 160 000 €, le Grand Prix Ruban Rose récompense des médecins, chercheurs ou équipes dont les travaux sont reconnus internationalement, explique l’association. Ce prix soutient un travail de recherche fondamentale ou de recherche clinique d’intérêt majeur dans le domaine du cancer du sein".

Cette année, le Grand Prix de la Recherche Ruban Rose est attribué au Professeur Guido Kroemer (scientifique spécialisé en biologie cellulaire).

Quant aux Prix Ruban Rose Avenir, ils sont dotés chacun de 110 000 € et sont destinés à des chercheurs présentant un programme novateur bénéficiant au cancer du sein et n’ayant pas nécessairement d’antériorité dans le domaine. Les lauréats sont le Pr Catherine Uzan, Dr Muriel Le Romancer et Pr François-Clément Bidard.

Enfin, les Prix Ruban Rose Qualité de vie sont de 60 000 € et sont destinés à soutenir les innovations en matière de technique de dépistage, chirurgie réparatrice et amélioration de qualité de vie pour les malades. Il est attribué au Dr Angéline Ginzac-Couvé.

Une bourse de recherche sera aussi attribuée. Le ou la lauréate sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix, mardi 1er octobre à 19 h dans l’auditorium de la Cité de l’Architecture (Paris 16).

Une initiation à l'aviron

Mis en place depuis 5 ans par la Fédération Française d’Aviron, le programme Aviron-Santé donne accès à la pratique de l'aviron à un large public, dont notamment à des femmes victimes de cancer du sein ou en rémission. Cette année la Fédération Française d’Aviron a choisi de se mobiliser aux côtés de Rose Up, une association dédiée au cancer.

Le samedi 5 octobre, une vingtaine de clubs labellisés Aviron Santé organiseront localement des animations à travers la France, dont les profits seront reversés à Rose Up pour soutenir ses actions. Les clubs proposeront ainsi des Challenges Avirose (une épreuve d’aviron indoor sur 500 m par équipe de 2 dont au moins1 femme), des découvertes de l’aviron pour les femmes atteintes de cancer du sein, des initiations à l’aviron et des rencontres avec les coachs spécialement formés et avec des pratiquantes...

"Après un cancer du sein, une activité physique bien menée et assidue permet de combattre les récidives, de limiter les effets néfastes des traitements y compris la fatigue et les douleurs articulaires tout en évitant la prise de poids. Cette activité physique aide, en outre, la femme opérée à se réapproprier son corps", explique Rose Up dans un communiqué.

En effet selon elle, l’aviron est l’activité idéale car "elle renforce 80 % des muscles du corps, avec un geste adapté aux déficits d’une femme opérée du sein et du creux de l’aisselle, voire reconstruite". En outre, elle muscle les membres inférieurs malmenés par la chimiothérapie et l’hormonothérapie et renforce les membres supérieurs, en particulier les muscles faibles ce qui permet d’équilibrer les muscles trop raides.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):