Un simple complément alimentaire naturel pour empêcher notre cerveau de vieillir ? L'huile de krill protègerait nos neurones dopaminergiques de la dégénérescence liée à l'âge. C’est ce qu’il ressort d’une étude norvégienne publiée le 9 novembre dernier dans la revue Aging. En effet, l’équipe de neurologues de l'Université d'Oslo et de Akershus assure qu’en rétablissant le transcriptome, soit l’ensemble des ARN issus de la transcription du génome au sein des cellules, et en supprimant plusieurs caractéristiques du vieillissement, l’huile de krill permet de préserver les neurones dopaminergiques de la dégénérescence liée à l'âge.

Vieillissement : l’huile de crustacés pour protéger notre cerveau ?

Ces travaux permettent ainsi d’envisager la prise de compléments alimentaires d’huile de krill comme une voie thérapeutique intéressante afin de protéger la santé cognitive et de lutter contre le vieillissement cérébral.

De plus en plus d'études démontrent que l'intervention sur les mécanismes de base du vieillissement peut améliorer la longévité en bonne santé. Les stratégies thérapeutiques ciblant plusieurs signes de vieillissement pourraient d’ailleurs être plus efficaces que le ciblage d'un seul signe. Bien que les bienfaits pour la santé des huiles marines aient été largement étudiés, les mécanismes moléculaires sous-jacents sont à ce jour encore mal compris.

Une huile riche en acides gras oméga-3

Les chercheurs norvégiens ont donc étudié les effets du krill d’Atlantique, petit crustacé de quelques centimètres de long vivant dans les eaux de l'océan Austral, sur le vieillissement neuronal. Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les extraits lipidiques du krill de l'Antarctique, riches en acides gras oméga-3 à longue chaîne, en choline et en astaxanthine. En pratique, ils ont utilisé des cellules humaines et de vers C. elegans pour déterminer si l'huile de krill favorise un vieillissement en bonne santé.

"Dans un modèle C. elegans de la maladie de Parkinson, nous montrons que l'huile de krill protège les neurones dopaminergiques de la dégénérescence liée au vieillissement, diminue l'agrégation de l'alpha-synucléine et améliore le comportement et la cognition dépendants de la dopamine", ont constaté les chercheurs norvégiens. L'huile de krill remanie des programmes d'expression génétique distincts qui contribuent à atténuer plusieurs caractéristiques du vieillissement, notamment le stress oxydatif, le stress protéotoxique, la sénescence, l'instabilité génomique et le dysfonctionnement mitochondrial. D'un point de vue mécanique, l'huile de krill augmente la résilience neuronale par le biais d'un recâblage temporel du transcriptome de manière à promouvoir un stress antioxydant et une anti-inflammation qui vont lutter contre le vieillissement prématuré des cellules de votre cerveau.

L’huile de krill protège les neurones dopaminergiques du vieillissement

Les chercheurs ajoutent que l'huile de krill favorise également la survie des neurones dopaminergiques par la régulation de la transmission synaptique et des fonctions neuronales via deux voies moléculaires : PBO-2 et RIM-1. "Collectivement, l'huile de krill réorganise les programmes d'expression génique globale et favorise un vieillissement sain en annulant de nombreux signes de vieillissement, ce qui suggère des orientations pour de nouvelles explorations précliniques et cliniques", concluent les chercheurs norvégiens. La supplémentation en krill, riche en acides gras, est donc une piste à envisager afin de protéger nos cellules cérébrales du vieillissement et de manière générale de pouvoir favoriser un vieillissement en bonne santé.

Des bienfaits d'autres huiles issues de produits de la mer ?

Ce n'est pas la première qu'on évoque une huile de produits de la mer pour ses bienfaits pour la santé. En effet, selon une étude norvégienne révélé en novembre 2020, l'huile de foie de morue protègerait du coronavirus. Selon les chercheurs, il y aurait moins de malades atteints par la Covid-19 chez les personnes consommant régulièrement de l'huile de foie de morue et les personnes contaminées qui en prennent se remettraient également mieux de la maladie.

Ce remède de grand-mère autrefois donné aux enfants participerait à vous rendre plus résistant face au virus. "Les résultats peuvent nous donner des informations précieuses sur la façon dont nous pouvons prévenir l'infection à Covid-19 et d'autres maladies virales telles que la grippe saisonnière et le rhume", explique le Pr Arne Søraas, premier auteur de l'étude cité par Santé Magazine. Pour rappel, captée par la peau, l'huile de foie de morue est depuis longtemps reconnue par l’Organisation mondiale de la santé pour prévenir les affections respiratoires aigües.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Krill oil protects dopaminergic neurons from age-related degeneration through temporal transcriptome rewiring and suppression of several hallmarks of aging, Aging, 9  novembre 2022.

https://www.aging-us.com/article/204375/text

mots-clés : cerveau, vieillir, neurones
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.