Ecouter l'article :

L'huile de foie de morue vous protège-t-elle du coronavirus ? Ce remède de grand-mère autrefois donné aux enfants participerait à vous rendre plus résistant face au virus. Selon une étude norvégienne lancée le 10 novembre 2020 et toujours en cours, relayée par Top Santé, il y aurait moins de malades atteints par la Covid-19 chez les personnes consommant régulièrement de l'huile de foie de morue et les personnes contaminées qui en prennent se remettraient mieux de la maladie. Gros producteur de poisson, la Norvège a décidé de tester l’hypothèse selon laquelle l’huile de foie de morue aurait des effets bénéfiques contre le Covid-19. Cette étude lancée par l'hôpital universitaire d'Oslo a débuté sur 70 000 volontaires, avant que la cohorte soit élargie à 150 000 personnes.

Moins de malades chez ceux qui en consomment

En pratique, la moitié des participants a reçu une dose quotidienne d'huile de foie de morue, tandis que l'autre moitié a reçu un produit placebo. Parmi les volontaires, 2 000 personnes ont contracté la maladie et les chercheurs ont constaté que la proportion de malades était donc inférieure chez les consommateurs d'huile de foie de morue et qu'ils développaient moins de formes graves du coronavirus. Si l'étude n'est pas terminée, puisqu'elle doit s'achever en mai 2023, cela démontre que la consommation d'huile de foie de morue peut prévenir l'infection de la Covid-19 et ses complications. L'occasion de restaurer la mauvaise réputation de l'huile de foie de morue qui, si elle n'est pas très bonne en goût, est une source de vitamines A, D et E et d'acides gras oméga-3.

"Les résultats peuvent nous donner des informations précieuses sur la façon dont nous pouvons prévenir l'infection à Covid-19 et d'autres maladies virales telles que la grippe saisonnière et le rhume", explique le Pr Arne Søraas, premier auteur de l'étude cité par Santé Magazine. Captée par la peau, l'huile de foie de morue est depuis longtemps reconnue par l’Organisation mondiale de la santé pour prévenir les affections respiratoires aigües. Une découverte qui confirme les conclusions de précédents travaux scientifiques vantant les propriétés bénéfiques des acides gras oméga-3 et de la vitamine D sur les infections des voies respiratoires et le coronavirus.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.