Sommaire

Les armes anti "mauvaise haleine"

Les armes anti "mauvaise haleine"

© iStock

Les principaux facteurs en cause : l’état dentaire (carie, abcès, tartre...), mais aussi les infections ORL chroniques comme le rhume, ou les troubles digestifs (ballonnements, constipation...).

Quelles sont les solutions ? - Avoir une hygiène buccale irréprochable, en se brossant les dents et la langue, et faire des bains de bouche (matin et soir) à base d’héxétidine. L’usage de soie dentaire est également recommandé, surtout le soir. - Consulter rapidement un chirurgien-dentiste (dents, gencives), ou un médecin (troubles digestifs). - Traiter rapidement toute infection ORL. - Arrêter de fumer. - Eviter certains aliments (ail, oignon, chou-fleur…)

Vidéo. Pourquoi cet aliment est dangereux pour vos dents

Les solutions contre les pellicules

Les solutions contre les pellicules© IstockLes principaux facteurs en cause : ces fines particules blanches sont en réalité de minuscules morceaux de peaux (squames) qui se détachent du cuir chevelu. Elles surviennent en général en cas d’excès de production de sébum (graisse) au niveau des tissus du crâne (dermite séborrhéique), lorsqu’ils sont irrités (secs), ou encore lors de certaines maladies dermatologiques (psoriasis, eczéma du cuir chevelu…).

Quelles sont les solutions ? - Eviter de malmener son cuir chevelu avec des colorations, des permanentes, des shampooings décapants ou inadaptés à votre type de cheveux, un brossage ou un séchage des cheveux trop agressif. - Consulter un dermatologue. - Utiliser des shampooings antipelliculaires.

Halte à la transpiration !

Halte à la transpiration !© IstockLes principaux facteurs en cause : l’hyperémotivité et le stress favorisent l’excès de sudation, mais l’élévation brutale de la température corporelle, à l’origine des bouffées de chaleur, peut aussi être en cause.

Quelles sont les solutions ? - Porter des vêtements amples en coton qui absorbent et laissent respirer la peau. - Faire de la relaxation pour améliorer le contrôle émotionnel. - Traiter ses bouffées de chaleur. - Faire des séances d’ionophorèse (passage d’un courant électrique dans un liquide où sont plongées les mains ou les pieds), chez un dermatologue, permet de traiter la transpiration au niveau des extrémités.

Finis les gargouillis

Finis les gargouillis© IstockLes principaux facteurs en cause : la digestion est un processus délicat ! Une alimentation déséquilibrée, trop riche en choux et légumineuses, par exemple, ou une forte émotion peuvent avoir des conséquences très désagréables.

Quelles sont les solutions ? - Suivre quelques règles hygiéno-diététiques (peu de légumineuses, petits pois, haricots, pois chiches, fèves, lentilles, aliments complets…), manger léger, mâcher longuement et boire par petites gorgées pour éviter d’avaler de l’air. - Prendre régulièrement du charbon (carbolevure par exemple), qui absorbe les gaz intestinaux. - Traiter rapidement toute pathologie digestive (gastrite, colite, gastro-entérite...)

Stop aux imperfections

Stop aux imperfections© IstockQuels sont les principaux facteurs en cause : les changements hormonaux, ainsi que le stress ou une alimentation déséquilibrée riche en sucres ou en graisses, favorisent la survenue d’imperfections cutanées comme l’acné rosacée ou la couperose.

Quelles sont les solutions ? - Respecter un certain nombre de règles hygiéno-diététiques : éviter les fritures, les chips, les charcuteries, les biscuits et les confiseries. L’alcool, les épices et le café, qui favorisent la dilatation des petits vaisseaux (vasodilatation), sont à réduire aussi, s’ils sont consommés en quantité importante. - Essayer un traitement antibiotique (cyclines) prescrit par voie locale ou générale s’il s’agit d’une acné rosacée.

Eviter les odeurs corporelles

Eviter les odeurs corporelles© IstockLes principaux facteurs en cause : une alimentation riche en épices, ail ou oignon, certaines maladies de la peau (pied d’athlète par exemple), des vêtements synthétiques trop ajustés causant une transpiration excessive, le stress, une infection...

Quelles sont les solutions ? - Réguler sa transpiration (antitranspirants, ionophorèse…) - Utiliser un savon antibactérien. - Porter un déodorant masquant. - Raser les poils sous les aisselles, qui favorisent la multiplication des bactéries, source d’odeur. - Poudrer ses pieds. - Consulter un médecin (mycose des pieds). - Eviter certaines épices comme le curry, le cumin ou l’ail.

Plus jamais la goutte au nez !

Plus jamais la goutte au nez !© IstockLes principaux facteurs en cause : des virus, mais aussi certains pollens, la poussière, les moisissures, les acariens...

Quelles sont les solutions ? - Se traiter avec des médicaments décongestionnants, en s’instillant localement des gouttes et en se mouchant fréquemment. - S’il s’agit d’une rhinite allergique, consulter son médecin qui prescrira sans doute des anti-histaminiques qui permettent de réduire significativement les symptômes (nez bouché, goutte au nez). - Faire un bilan allergologique et une cure de désensibilisation chez un allergologue si les symptômes persistent.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : Pourquoi cet aliment est dangereux pour vos dents

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.