Alzheimer : 7 habitudes saines pour eviter la maladie si vous etes a risque

La maladie d'Alzheimer est une forme de démence qui se caractérise par la dégénérescence des cellules nerveuses. Cette maladie implique une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles (cognitives) conduisant à des répercussions dans les activités de la vie quotidienne. En France, cette maladie neurodégénérative toucherait 1,2 million de personnes.

Il a déjà été prouvé que la démence aurait une dimension héréditaire. "Si un parent est porteur de l'un ou l'autre des gènes défectueux (PSEN1, PSEN2 ou APP), les enfants ont 50 % de chances d'hériter de la maladie d'Alzheimer. Si une personne n'hérite pas du gène responsable, elle ne peut pas le transmettre à ses enfants", détaille la Société Alzheimer du Canada.

Alzheimer : un mode de vie sain a été associé à un risque plus faible

Les personnes qui ont des membres de leur famille victimes d'Alzheimer, courent donc un risque accru de développer la maladie. Le diagnostic n'est pas garanti à 100%, or tous les médecins vous diront que les personnes qui ont un parent ou un frère atteint de la maladie d'Alzheimer sont plus à risque.

Une nouvelle étude parue dans la revue scientifique Neurology le 25 mai 2022 vient de démontrer qu'il était possible de réduire les risques chez les personnes qui ont des antécédents familiaux. La recherche a porté sur 8 823 personnes d’ascendance européenne et 2 738 personnes d’ascendance africaine qui ont été suivies pendant 30 ans. Les volontaires étaient âgés de 54 ans en moyenne au début de l’étude.

Les participants ont été invités à partager leurs habitudes. Les scores variaient de 0 à 14, 0 représentant le mode de vie le plus malsain et 14 représentant le score le plus sain. Les chercheurs ont également pris en compte le risque génétique des participants au début de l’étude.

À la fin de l’étude, 1 603 personnes d’ascendance européenne et 631 personnes d’ascendance africaine ont développé une démence.

"Les habitudes saines ont été associées à un risque global plus faible de démence, a déclaré l’auteur de l’étude Adrienne Tin, PhD, de l’Université du Mississippi (USA). La bonne nouvelle est que même pour les personnes les plus à risque génétique, un mode de vie plus sain est susceptible de réduire le risque de démence".

Un constat qui n'est pas surprenant, puisqu'il a déjà été avéré que pour prévenir la maladie d'Alzheimer, une bonne hygiène de vie est indispensable. 

Découvrez en images les 7 habitudes préventives identifiées par l'étude parue dans la revue Neurology.

Mieux manger

1/7
Alzheimer : 7 habitudes saines pour éviter la maladie si vous êtes à risque

L'alimentation joue un rôle non négligeable dans la survenue de la maladie d’Alzheimer. "Pour avoir un cerveau bien protégé, il faut bien le nourrir. Certains aliments et régimes sont donc à privilégier et à éviter", confirme de son côté la Fondation Alzheimer. 

"L’entretien de notre cerveau passe également par un régime spécifique : le régime MIND", rapportait à Medisite Raphaël Gruman, nutritionniste. Ce programme est riche en vitamines B6, B9, et B12 et permet de faire le plein de fruits et légumes frais, de céréales complètes et d’aliments riches en antioxydants réputés pour ralentir le vieillissement cérébral.

On mise ainsi sur les légumes à feuilles vertes, les baies, les oléagineux (noix, amandes etc), les céréales complètes, les légumineuses, les poissons blancs et gras, les agrumes et les épices.

Etre actif

2/7
Etre actif

Pour ralentir la perte de vos fonctions intellectuelles et prévenir la maladie d’Alzheimer, pratiquez une activité physique deux à trois fois par semaine.

Perdre du poids

3/7
Alzheimer : 7 habitudes saines pour éviter la maladie si vous êtes à risque

Maintenir un IMC sain est aussi recommandé pour protéger votre cerveau des maladies.

Ne pas fumer

4/7
Alzheimer : 7 habitudes saines pour éviter la maladie si vous êtes à risque

"Le tabac et la nicotine sont les ennemis de votre cerveau ! Le tabac et notamment les composants inhalés avec la fumée de la cigarette ont des effets toxiques sur de nombreux organes : notre cerveau, nos poumons et notre système cardiovasculaire, note la Fondation Alzheimer. Arrêter de fumer vous permettra de retarder l’âge de survenue d’une maladie d’Alzheimer et de troubles cognitifs".

Maintenir une tension artérielle saine

5/7
Alzheimer : 7 habitudes saines pour éviter la maladie si vous êtes à risque

Une hypertension est susceptible de conduire au développement de troubles cognitifs. "Il est aujourd’hui prouvé que, entre 45 et 65 ans, normaliser la pression artérielle réduit la fréquence de survenue de la maladie d’Alzheimer", ajoute la Fondation Alzheimer.

Contrôler le cholestérol

6/7
Alzheimer : 7 habitudes saines pour éviter la maladie si vous êtes à risque

Des études ont prouvé que le risque de développer la maladie d’Alzheimer est plus important chez les personnes ayant des concentrations élevées de cholestérol LDL et basses de HDL dans le sang. À partir de 45 ans, il est donc recommandé de faire un dépistage en faisant vérifier votre taux de cholestérol par un médecin.

Réduire la glycémie

7/7
Alzheimer : 7 habitudes saines pour éviter la maladie si vous êtes à risque

Le diabète est un facteur de risque cardiovasculaire majeur qui se caractérise par une élévation de la concentration en glucose dans le sang : la glycémie. "C’est la forme d’apparition tardive, entre 45 et 65 ans, appelée diabète de type 2, qui est associée à une augmentation du risque de développer un trouble cognitif et donc la maladie d’Alzheimer", indique la Fondation Alzheimer.

Sources

Neurology, 25 mai 2022

https://www.fondation-alzheimer.org/lactivite-physique-un-remede-imparable-contre-alzheimer/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.