Sommaire

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se caractérise par la dégénérescence des cellules nerveuses. Cette maladie implique une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions intellectuelles (cognitives) conduisant à des répercussions dans les activités de la vie quotidienne.

En France, ce fléau toucherait 1,2 million de personnes d’après les dernières estimations. Sur ce chiffre, seulement 750 000 personnes sont diagnostiquées.

Plusieurs études scientifiques ont déjà prouvé que l’alimentation joue un rôle non négligeable dans la survenue de la maladie d’Alzheimer. "Pour avoir un cerveau bien protégé, il faut bien le nourrir. Certains aliments et régimes sont donc à privilégier et à éviter", confirme la Fondation Alzheimer.

Alors que les régimes crétois et DASH ont déjà fait leurs preuves pour prévenir cette pathologie neurodégénérative, des scientifiques ont voulu créer une diète combinant les deux. C’est ainsi que le régime MIND vit le jour. Appelé MIND pour Mediterranean-Dash Intervention of Neurodegenerative Delay, ce programme est riche en vitamines B6, B9, et B12 et permet de faire le plein de fruits et légumes frais, de céréales complètes et d’aliments riches en antioxydants. Ces derniers sont réputés pour ralentir le vieillissement cérébral.

Régime MIND : vous réduisez vos risques de maladie d’Alzheimer dans 53 % des cas

« Il est désormais acquis qu’en ayant une bonne hygiène alimentaire et une activité physique adaptée, nous permettons à notre corps de bien fonctionner et d’éviter certaines pathologies. Mais ce qui demeure plus confidentiel, c’est que l’entretien de notre cerveau passe également par une alimentation spécifique », rapporte Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Régime Mind – Le meilleur régime du monde pour le cerveau (éd. Leduc.s).

Une récente étude américaine a mis en évidence le régime MIND et ses qualités pour prévenir la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs de la Rush University Medical Cente r (Chigago, USA) estiment que cette diète protègerait le cerveau des risques de démence et permettrait de réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer dans près de 53 % de cas. Et ceux qui n’adoptent pas ce régime à 100 % pourraient espérer une diminution du risque d’environ 35 %.

"Le Régime MIND ne se résume pas qu’à prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer ou plus largement les démences, il permet également de booster les fonctions cérébrales", partage Raphaël Gruman.

Démence : comment un régime peut-il agir sur notre cerveau ?

Le cerveau puise 25 % de vos apports caloriques. Glucose (sucre), matières grasses, acides aminés… Le cerveau se nourrit de tout ce que vous ingérez. Si vous lui donnez du "mauvais carburant", il ne pourra donc pas fonctionner correctement.

On sait aussi que le cerveau est constitué à 50 % de graisses et 30 % de protéines, qu’il élimine en permanence. Il a donc un gros besoin en protéines et en (bonnes) graisses pour compenser.

On notera aussi que le cerveau et le cœur sont étroitement liés. Une alimentation bonne pour le cœur sera aussi bénéfique pour le cerveau. Cela explique pourquoi le régime DASH (à l’origine destinés aux patients victimes d’hypertension) et le régime méditerranéen (connu comme une des meilleures diètes pour le cœur) sont aussi les alliés de votre cerveau. D’où l’apparition du régime MIND.

Sources

Régime Mind – Le meilleur régime du monde pour le cerveau (éd. Leduc.s)

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.