La démence est un processus de perte de mémoire qui apparaît avec l’âge. Or, ce phénomène n’est pas pour autant inévitable. Il est tout à fait possible de vieillir en ayant un cerveau en pleine capacité. Certaines habitudes peuvent vous y aider et notamment votre alimentation. En effet, certains aliments sont recommandés pour protéger vos neurones. C’est le cas des cranberries, comme le montre une récente étude britannique de l’Université d’East anglia au Royaume-Uni, parue le 19 mai 2022 dans la revue Frontiers and Function. Elle a été menée en collaboration avec des chercheurs du Centre médical universitaire de Leiden (Pays-Bas), de l'Université de Parme (Italie) et du Quadram Institute (Royaume-Uni). Selon les chercheurs, les canneberges pourraient améliorer la mémoire et les fonctions cognitives.

100 g de cranberries par jour protège le cerveau

"Des études antérieures ont montré qu'un apport alimentaire plus élevé en flavonoïdes est associé à des taux plus lents de déclin cognitif et de démence. Et il a été constaté que les aliments riches en anthocyanes et proanthocyanidines, qui donnent aux baies leur couleur rouge, bleue ou violette, améliorent la cognition.” explique le Dr David Vauzour.

Les scientifiques se sont donc penchés sur les effets des cranberries en particulier. Pour cela, ils ont étudié soixante personnes en bonne santé cognitive, âgés entre 50 et 80 ans. Les participants ont été divisés en deux catégories. La première devait consommer des cranberry lyophilisée tous les jours, soit 100 g de canneberge fraîche. L’autre groupe avait à la place un placebo. Ils ont été suivis pendant douze semaines afin d’observer l'impact de cette baie sur la fonction cérébrale et le cholestérol.

Les résultats ont montré que la consommation de cranberry améliorait significativement la mémoire des bénévoles pour les événements quotidiens (mémoire épisodique visuelle), l e fonctionnement neuronal et l'apport de sang au cerveau (perfusion cérébrale).

Le cranberry améliore aussi la santé vasculaire

De plus, le groupe qui a pris de la canneberge a présenté une diminution significative des taux de mauvais cholestérol. Cela soutient l'idée qu’en plus d’améliorer la cognition, manger des cranberries améliore la santé vasculaire.

Pour les experts, ces premiers résultats sont très positifs. "Les résultats de cette étude sont très encourageants, surtout si l'on considère qu'une intervention relativement courte de 12 semaines de consommation de canneberge a pu produire des améliorations significatives de la mémoire et de la fonction neurale", explique le docteur David Vauzour.

C’est une découverte qui devrait être approfondie dans d’autres études selon les auteurs de la recherche. "Cela établit une base importante pour la recherche future dans le domaine de la canneberge et de la santé neurologique." ajoute l’auteur de l’étude. Il conclut sur l'importance de futurs travaux pour permettre une meilleure fin de vie : “ La démence devrait affecter environ 152 millions de personnes d'ici 2050. Il n'y a pas de remède connu. Il est donc crucial que nous recherchions des interventions modifiables sur le mode de vie, telles que l'alimentation, qui pourraient aider à réduire le risque et le fardeau de la maladie.

Sources

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnut.2022.849902/full

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.