Arrêt cardiaque, anémie, vitiligo... Ce que les ongles révèlent de votre santé

Publié le 25 Juin 2019 à 14h53 par Louise Ballongue, journaliste santé
Arrêt cardiaque, anémie, vitiligo, carences... L’état de vos ongles peut révéler votre état de santé, voire même déceler de graves maladies.

La plupart des gens possèdent une forme de demi-lune blanchâtre à la base de chaque ongle : c’est ce qu’on appelle la “lunule”. Elle est beaucoup plus prononcée sur le pouce que sur les autres doigts et peut fournir des indices sur la santé d'une personne.

L'absence de lunule au pouce peut être un signe nécessitant une investigation médicale car elle suggère souvent une carence en vitamines, en fer ou un grave problème de santé comme la malnutrition.

Les ongles : un indicateur de santé

De nombreuses pathologies peuvent être détectées à partir de l’état de vos ongles.

Pour rester en forme, les ongles nécessitent en effet d’être nourris par différents nutriments, tout comme les cheveux. Si votre corps est carencé ou mal en point, ils peuvent alors changer de forme, de texture ou de couleur. Leur qualité et leur dureté peuvent aussi varier.

Les personnes sans lunule sur leurs ongles, peuvent souffrir de pathologies graves, comme une forme de malnutrition ou encore un déficit en vitamines. Bien évidemment, ce signe varie en fonction de la personne et de son état de santé. Une carence en B-12 provoquerait par exemple l’apparition d’une couleur grise/brunâtre sur les ongles.

Vitiligo, arrêt cardiaque et anémie

Le vitiligo (affection de la peau caractérisée par l'apparition de taches blanches sur le visage ou sur le corps, ndlr) peut se révéler via vos ongles.

Selon une étude menée en 2016 auprès de 100 personnes atteintes de vitiligo, la plupart des patients auraient vu leurs ongles se modifier. 13 personnes n’avaient plus de lunule, mais ce chiffre, peu élevé, reste compliqué à interpréter.

Les personnes souffrant d'anémie (diminution de la qualité ou de la quantité des globules rouges, ndlr) peuvent également avoir des lunules pâles, voire invisibles. Le manque de globules rouges provoque en effet une carence en oxygène, qui entraîne elle-même une certaine pâleur. Prudence donc, si vos ongles ont tendance à pâlir.

Par ailleurs, il arrive que la lunule devienne rouge chez les personnes atteintes de certains types de maladies cardiaques et pulmonaires, notamment :

  • Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
  • Arrêt cardiaque
  • Maladie vasculaire du collagène

Si vous constatez que la peau autour des ongles est gonflée et rouge, il peut s'agir d'une inflammation du repli du derme, qui indique une infection.

Chez certains malades, l'épaississement et le jaunissement des ongles, masquant les lunules, indiquent un problème de santé. Les ongles peuvent se courber et la cuticule (petit morceau de peau au début de l’ongle, ndlr), peut changer de forme ou disparaître. La cause la plus courante est l'épanchement pleural, qui survient lorsque du liquide s'accumule dans la plèvre ou dans les tissus minces qui tapissent les poumons et la poitrine.

Une mauvaise circulation sanguine peut aussi jaunir vos ongles ou, dans certains cas, les rendre bleus/violacés.

Quand faut-il aller consulter ?

Les ongles révèlent des informations sur la circulation sanguine, le statut nutritionnel et le fonctionnement des différents organes du corps. Ils agissent comme une alerte précoce, avertissant des problèmes médicaux potentiels. Dans la plupart des cas, l’absence ou la disparition de la lunule n’indique qu’un déficit nutritionnel mineur.

Toutefois, en cas d’anomalie ou de changement de couleur de vos ongles, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Lui seul pourra établir un diagnostic précis en faisant un bilan de vos symptômes.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X