Canicule : les signes que vous êtes en danger de mort

Publié le 24 Juin 2019 à 16h16 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
Alors que les températures atteignent leur apogée, les Français se ruent sur les ventilateurs, climatiseurs ou spray. Ceci-dit, prudence ! Ils ne suffisent pas toujours à protéger votre cœur de cette canicule. Voici les signes qui doivent vous alerter.

En cette période caniculaire, votre cœur n’est pas épargné ! "En effet, sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux cutanés se dilatent et le sang se réparti vers les extrémités, alerte la Fédération Française de Cardiologie. Le cœur est alors obligé de pomper davantage, augmentant ainsi le rythme cardiaque de 10 à 15 pulsations par minute de plus, même au repos".

La Fédération considère qu’il y a canicule lorsque la température ne descend pas en dessous de 18°c pour le nord et de 20°c pour le sud la nuit. Quant au jour, on parle de canicule si les températures excèdent 30°c pour le nord et 35°c pour le sud, et d’autant plus si le phénomène se répand sur plusieurs jours. Passé ce stade, il convient d’être particulièrement prudent.

Canicule : les signes de coup de chaleur qui doivent vous alerter

"Les insuffisants cardiaques, les personnes âgées ou vulnérables ainsi que les jeunes enfants peuvent se trouver particulièrement fragilisés, explique la Fédération. Il est également conseillé aux hypertendus de consulter sans tarder leur médecin traitant. En effet, les diurétiques, qui leur sont bien souvent prescrits, accentuent la perte d’eau dans l’organisme". Ceci-dit, attention, toute personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort. Et parce que nous sommes tous concernés, la Fédération tient à rappeler les signes d’alerte à prendre très au sérieux en période de canicule.

Selon leurs experts en cardiologie, une crampe musculaire au niveau des bras, des jambes et du ventre doit vous alerter. En outre, en cas de coup de chaleur, certaines personnes peuvent s’avérer particulièrement agressives, voire confuses. Cela ne présage rien de bon. Des convulsions, une perte de connaissance ainsi qu’une somnolence anormale peuvent aussi être provoquées par la chaleur.

Soyez également prudent si vous observez une sécheresse ainsi que des rougeurs sur votre peau. Enfin, maux de tête, nausées et soif intense ne sont pas des signes anodins. Si vous, ou un de vos proches, êtes concernés par ces symptômes, il convient d’appeler les secours en composant le 15 sans plus tarder.

Les bons réflexes pour se prémunir des coups de chaud

Afin de vous aider à surmonter cette canicule, la Fédération Française de Cardiologie tient à rappeler certains bons réflexes à adopter. "Équipez autant que possible les pièces de climatisations et munissez-vous toujours de bouteilles d’eau en quantité suffisante lors de vos déplacements. Buvez abondamment, même si vous n’avez pas soif". En outre, il vaut mieux éviter de sortir entre 12 h et 16 h : ce sont les heures où l’indice UV est le plus fort.

"Réduisez votre consommation d’alcool, de cigarettes et de boissons sucrées au maximum, ajoutent les experts. Portez des tenues légères, amples, de préférence en lin ou en coton. Protégez votre tête avec un chapeau et vos yeux avec des lunettes de soleil". Enfin, n’hésitez pas à vous passer du linge humide sur le corps afin de vous rafraîchir.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X