Et si la simple taille de votre verre jouait un rôle dans votre consommation d’alcool ? Une nouvelle étude publiée ce mercredi 17 août dans la revue scientifique Addiction révèle que les ménages britanniques consomment environ 6,5% de vin en moins lorsqu'ils boivent dans des verres plus petits, d’une contenance de 290 ml, que dans des verres plus grands de 350 ml. Des chercheurs britanniques ont en effet démontré que plus le verre est petit, plus la consommation d’alcool et l’envie de boire diminue.

Alcool : 6,5 % de vin en moins avec des verres plus petits

En pratique, pour parvenir à cette conclusion, cet essai contrôlé randomisé a analysé les comportements de 260 ménages britanniques qui consommaient au moins deux bouteilles de vin de 75 cl chaque semaine. Les chercheurs ont demandé aux ménages volontaires buvant beaucoup de vin de remplacer leurs bouteilles de vin de 75 cl par des récipients plus petits d’une contenance de 35 cl. Les grands verres ont également été échangés par des verres plus petits de 290 ml au lieu de 350 ml.

Au cours des périodes de test d’une durée de 14 jours, les chercheurs ont vérifié le volume de vin consommé à l'aide de photographies des bouteilles achetées, pesées sur des balances fournies par les scientifiques. Résultat, l'utilisation de verres plus petits a permis de réduire la quantité de vin consommée d'environ 6,5 % (253 ml par quinzaine) et la consommation de vin dans des bouteilles plus petites a réduit la quantité de vin bue de 3,6 % (146 ml par quinzaine).

Alcool : réduire la taille des verres pour baisser la consommation

Sachant que le vin est la boisson alcoolisée la plus consommée en Europe, et qu’elle est, la plupart du temps, consommée à la maison plutôt que dans les bars, restaurants ou pubs, cette étude est intéressante en vue de réduire la consommation de vin des ménages. On sait déjà que l'utilisation de verres plus grands augmente le volume de vin vendu dans les restaurants et la taille des verres à vin en général a augmenté de façon spectaculaire au cours des trois dernières décennies.

"Si les effets de la taille des verres à vin sur la consommation s'avèrent fiables, avec des effets durables dans le temps, la réduction de la taille des verres à vin utilisés dans les foyers pourrait contribuer aux politiques de réduction de la consommation d'alcool", assurent les chercheurs.

10 verres d'alcool standard par semaine maximum

Ils estiment que la réglementation de la taille des verres dans les bars, les restaurants et autres établissements autorisés pourrait même à terme contribuer à modifier les normes sociales relatives à ce qui constitue une taille de verre acceptable et baisser à terme la consommation de boissons à base d’alcool. Pour rappel, un avis d’experts de Santé publique France et de l’Institut national du cancer a tenté de définir les risques acceptables et a proposé une valeur repère unique de consommation de boisson alcoolisée aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Ainsi, depuis 2017, cette valeur repère chez l'adulte, quel que soit le sexe, a été établie à 10 verres d'alcool standard par semaine, maximum, sans dépasser 2 verres standard par jour.

Sources

New research identifies a simple trick that may reduce drinking, Addiction, 17 août 2022. 

https://www.eurekalert.org/news-releases/961824#:~:text=A%20new%20study%20published%20today,larger%20(350%20ml)%20glasses.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.