Polyarthrite rhumatoide : 6 habitudes a prendre pour reduire les douleurs

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune qui touche les articulations du corps. “Celles-ci se détruisent progressivement, entraînant un handicap”, précise l’Inserm. Ces dernières années, le développement de nouveaux traitements a beaucoup amélioré la qualité de vie des malades. “Les recherches se poursuivent activement dans le but d’obtenir davantage de rémissions prolongées et, à terme, l’éradication de la maladie.”

En plus des médicaments, des changements du mode de vie peuvent également aider les personnes atteintes à gérer la polyarthrite rhumatoïde et ses poussées. Explications en images.

Polyarthrite rhumatoïde : 4 symptômes à repérer

Cette maladie auto-immune touche environ 300 000 personnes en France, avec deux à trois fois plus de cas chez les femmes que chez les hommes, selon l’Inserm. Comme de nombreuses autres pathologies, plus le diagnostic est précoce et meilleure est la prise en charge. Même si la maladie affecte les personnes différemment, certains symptômes restent courants, selon la Clinique de Cleveland :

  • la douleur, le gonflement, la raideur et la sensibilité dans plus d'une articulation ;
  • la sensation de raideur, surtout le matin ou après être resté assis pendant de longues périodes ;
  • la douleur et la raideur dans les mêmes articulations des deux côtés du corps ;
  • une grande fatigue.

Le diagnostic de la maladie s’effectue à l’aide d’un bilan sanguin et de radiographies. “En cas de douleurs articulaires ou de gonflements, mieux vaut donc consulter”, conseille l’Inserm. “Le médecin cherchera d’autres atteintes articulaires, problèmes de rachis, de maladies cutanées (psoriasis), d’atteintes de muqueuses ou d’organes internes comme le tube digestif.”

Si la douleur est traitée avec du paracétamol, l'inflammation avec des corticoïdes et le désordre immunitaire avec des immunosuppresseurs, il existe aussi des solutions naturelles qui permettent d’améliorer encore plus le quotidien.

Avoir une alimentation équilibrée

1/6
Polyarthrite rhumatoïde : 6 habitudes à prendre pour réduire les douleurs

“Se concentrer sur une alimentation bien équilibrée est la clé”, avancent d’emblée les spécialistes de la Clinique de Cleveland qui préconisent le régime méditerranéen à leurs patients. “Globalement, vous devez manger moins d'aliments transformés, moins de sucre, moins de matières grasses et moins de produits issus de la restauration rapide.”

Pratiquer une activité physique

2/6
Polyarthrite rhumatoïde : 6 habitudes à prendre pour réduire les douleurs

Les douleurs ne doivent pas être un prétexte pour rester cloué dans le canapé ! Au contraire, le mouvement peut vous soulager. “L’exercice et les étirements jouent tous deux un rôle important pour rester fonctionnel. Si vous êtes inactif, cela peut entraîner une perte de mouvement articulaire et une perte de force musculaire.” Le médecin qui vous suit peut être de bons conseils concernant le type d’exercice qui vous conviendrait le mieux. 

Maintenir un poids santé

3/6
Polyarthrite rhumatoïde : 6 habitudes à prendre pour réduire les douleurs

Les personnes en surpoids sont invitées à perdre quelques kilos afin de soulager la charge des articulations porteuses comme les chevilles, les genoux et les hanches. 

“En perdant du poids, vous pouvez réellement réduire la quantité d'inflammation dans le corps.”

Avoir un sommeil de qualité

4/6
Polyarthrite rhumatoïde : 6 habitudes à prendre pour réduire les douleurs

Les douleurs peuvent vous empêcher de bien dormir. Mais c’est un cercle vicieux car moins vous dormirez et plus vous souffrirez. Pour améliorer le sommeil, la Clinique de Cleveland conseille à ses patients d’utiliser la chaleur pour augmenter la circulation sanguine et ainsi aider à détendre les tissus. “Essayez d'utiliser un coussin chauffant ou de prendre un bain ou une douche chaude.”

Préserver votre santé mentale 

5/6
Polyarthrite rhumatoïde : 6 habitudes à prendre pour réduire les douleurs

Vivre avec la polyarthrite rhumatoïde fait traverser des montagnes russes émotionnelles. Prendre soin de votre santé mentale est donc essentiel pour surmonter les “bas” de la maladie, notamment lors des poussées. 

“Envisagez d’utiliser des techniques comme la méditation, le biofeedback et la thérapie cognitivo-comportementale”, conseillent les médecins de Cleveland. “Il est également important d’avoir quelqu’un à qui parler, qu’il s’agisse d’un groupe de soutien, d’un membre de la famille ou d’un ami.”

Arrêter la cigarette

6/6
Polyarthrite rhumatoïde : 6 habitudes à prendre pour réduire les douleurs

Les personnes qui fument sont plus à risque de développer une polyarthrite rhumatoïde. Mais ce n’est pas tout : “Si vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde, il existe également des médicaments qui ne fonctionnent pas aussi bien ou qui ont des effets secondaires plus importants si vous fumez.”

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://health.clevelandclinic.org/coping-rheumatoid-arthritis-pain/ 

https://www.inserm.fr/dossier/polyarthrite-rhumatoide/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.