Sommaire

© Istock

"L’arthrose au niveau du pied n’est pas la plus fréquente, mais elle existe. Elle correspond à une usure des articulations causant des syndromes inflammatoires, nous décrit Djamel Bouhabib, podologue et président de l’Union française pour la santé du pied (UFSP). Le pied présente alors des fortes douleurs, gonflements et becs d’oiseau [excroissance osseuse anormale, ndlr]". L’arthrose peut aussi générer le redouté hallux valgus. C’est la déviation latérale du gros orteil.

Cette maladie conduit à la destruction du cartilage et s’étend à toutes les structures de l'articulation. À titre de précision, le cartilage tapisse les extrémités osseuses d’une articulation, leur permettant de glisser l’une sur l’autre. "Dans l’arthrose, il perd en épaisseur, se fissure et finit par disparaître. Cela entraîne des douleurs et un handicap majeur avec une perte de mobilité", partage de son côté l’Inserm. Le diagnostic passe par une radio.

Les facteurs de risques sont nombreux. L’âge en fait évidemment partie, mais aussi des désordres métaboliques liés à des maladies comme le diabète ou encore l’obésité. En effet, une surcharge pondérale contribue à abimer le cartilage. Certaines anomalies chromosomiques ou séquelles de traumatisme peuvent aussi être en cause (fracture articulaire, entorse négligée, luxation…).

Arthrose du pied : elle peut être due à un mauvais chaussage

L’arthrose du pied est l’une des arthroses les plus handicapantes. "Malheureusement, il n’y a pas de traitement vraiment efficace à 100% car c’est un phénomène irréversible", déplore Djamel Bouhabib.

Il existe néanmoins des moyens de soulager l’inflammation. "On peut proposer des prothèses chirurgicales, mais qui ne sont pas toujours très au point. Elles sont envisagées en ultime recours", précise le podologue. Or, avant d’en arriver à ce stade, vous pouvez agir pour limiter la douleur. Il y a des solutions et exercices faciles à appliquer au quotidien si vous êtes sujet à l’arthrose du pied.

"Avant toute chose, mon premier conseil et de déterminer pourquoi l’arthrose est apparue, suggère le spécialiste. Est-ce dû à un mauvais chaussage ? Est-ce lié à un trouble de la statique ?". Les métatarsalgies correspondent aux troubles de la statique les plus fréquents. Elles génèrent des douleurs à l'appui de l'avant-pied et surviennent notamment lorsque le pied repose majoritairement sur le premier métatarsien en raison d'une longueur insuffisante. Un pied trop plat ou trop gros peut aussi générer des troubles de la statique.

Photo : Hallux valgus

Photo : Hallux valgus© Creative Commons

Crédit : 2braqu, 27 avril 2016 - CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.en

Découvrez pages suivantes plusieurs solutions et exercices à appliquer au quotidien si vous souffrez d’arthrose du pied. Elles sont toutes à votre portée !

Arthrose : certaines chaussures sont à éviter (et ce ne sont pas celles que vous croyez)

Arthrose : certaines chaussures sont à éviter (et ce ne sont pas celles que vous croyez)© Istock

"Vous pouvez soulager vos douleurs en revoyant votre façon de vous chausser, établi Djamel Bouhabib. L’arthrose du pied peut survenir suite à un mauvais chaussage. Certes, elle n’apparaît pas en 15 jours. Mais si vous marchez dans de mauvaises chaussures pendant des années, vous aurez plus de risques d’être touché".

Arthrose : évitez les chaussures à talon haut ou à bout pointu

Si l’arthrose du pied touche surtout les femmes, ce n’est pas un hasard d’après le podologue. En cause ? Majoritairement les chaussures à bout pointu et à talons. Pas de chance, ce sont les modèles que les femmes préfèrent ! "Ces chaussures vont générer une instabilité chronique de la cheville. Le fait de porter des talons supérieurs à 4 cm va projeter le poids du corps sur le devant de la chaussure. C’est ce qui va favoriser le hallux valgus, alerte Djamel Bouhabib. Et là, c’est la porte ouverte à l’arthrose".

Pourquoi les chaussures plates ne sont pas vos amies

Il faudrait porter des chaussures qui respectent l’anatomie du pied. "Chez la femme il est indiqué de porter des chaussures à talon de 3,5 cm. Il faut éviter les chaussures plates", détaille encore le spécialiste. Pourquoi spécifiquement chez la femme ? Car cette dernière a une position au niveau qui, lorsqu’il n’y a pas de talon, va projeter le poids du corps vers l’avant. Cela va solliciter l’avant du pied et causer des douleurs dorsales. "C’est pour cette raison qu’une petite hauteur de talon est recommandé", ajoute Djamel Bouhabib.

Arthrose : battez des pieds dans l’eau

Arthrose : battez des pieds dans l’eau© Istock

Certains exercices peuvent vous soulager si vous souffrez d’arthrose du pied. On ne s’en prive pas car ils sont peu contraignants et simples à mener, notamment à la piscine. Les bienfaits de l’eau sur l’arthrose ne sont pas un mythe.

Piscine : flotter limite la pression sur vos articulations

Si vous avez l’occasion d’aller à la piscine, pensez à effectuer un battement des pieds dans l’eau, suggère Djamel Bouhabib. Ces gestes vont vous aider à faire travailler l’articulation douloureuse et à renforcer les muscles de la zone. Ainsi, les raideurs et gonflements provoqués par l’arthrose et réduisant considérablement les mouvements du patient sont alors contrés par le mouvement lui-même.

En outre, sachez que la natation est un sport doux pour vos articulations, qui demande néanmoins un effort soutenu. Le fait de flotter limite la pression exercée sur vos articulations. Elles se voient donc moins douloureuses. La résistance de l’eau fait aussi travailler vos muscles.

Arthrose : à la maison, faites des mouvements d’abduction et d’adduction du pied

Arthrose : à la maison, faites des mouvements d’abduction et d’adduction du pied© Istock

Certains exercices peuvent aussi s’effectuer à la maison. Ils vont faire en sorte que la raideur articulaire ne s’installe pas.

Bougez votre pied dans tous les sens de l’espace

"Vous pouvez entretenir vos pieds en faisant des exercices à la maison. Asseyez-vous sur un fauteuil ou sur un canapé", propose Djamel Bouhabib. Puis, vous allez effectuer des mouvements de flexion et extension de la cheville et des orteils. "Vous allez pouvoir faire aussi des mouvements d’abduction et d’adduction du pied. Cela consiste tout simplement à bouger votre pied dans tous les sens de l’espace".

L’immobilité, pire ennemie de l’arthrose

Il est important de toujours vous rappeler que l’immobilité est le principal ennemi de l’arthrose. Il s’agit alors de trouver le juste milieu qui consiste à soulager les "gènes mécaniques" en se reposant, tout en mobilisant ses muscles et articulations de temps à autre pour stabiliser la maladie.

Arthrose : portez contentions nocturnes

Arthrose : portez contentions nocturnes© Istock

La nuit, misez sur les contentions nocturnes. Elles permettent de soulager les douleurs articulaires.

Les contentions nocturnes vont immobiliser l’articulation

"Pour dormir, porter des contentions nocturnes au niveau de l’articulation touchée peut vous soulager", suggère Djamel Bouhabib. Il s’agit d’un petit appareil conçu sur mesure par le podologue. "Cela va immobiliser l’articulation de manière à ce qu’elle reste au repos pendant le sommeil. Les contentions nocturnes vont vous soulager et permettre un temps de repos avant de démarrer la journée".

En effet, si l’immobilité permanente ne fera qu’empirer l’arthrose, il faut néanmoins veiller à avoir des phases de repos.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Merci à Djamel Bouhabib, podologue et président de l’Union française pour la santé du pied (UFSP)

Comprendre l'arthrose, Inserm

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.