Régime coton, ver solitaire, Air Diet… : florilège des astuces minceur les plus absurdes (et dangereuses)

Certifié par nos experts médicaux MedisiteVer solitaire, régime coton, monodiète… Nous avons tous déjà voulu tester une des nombreuses recettes ou astuces soi-disant "miraculeuses" pour maigrir sans effort. Pourtant, certaines se révèlent réellement infondées voire dangereuses. En voici 10 à ne jamais essayer !
Régime coton, ver solitaire, Air Diet… : florilège des astuces minceur les plus absurdes (et dangereuses)Istock
Sommaire

En matière d’astuces minceur, on entend tout et son contraire. Entre les régimes prônés par les stars, les recettes partagées sur le net ou certaines combines plébiscitées par nos grands-mères… difficile de faire le tri. Nous sommes tous en quête de La solution qui changera notre vie et nous permettra de retrouver une taille de guêpe !

Pourtant, en grande partie, ces méthodes minceur s’avèrent insensées, contre productives, voire dangereuses, selon les nutritionnistes. Les diètes qui paraissent les plus "tendance" peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’organisme. Mention spéciale pour la célèbre monodiète, ou pour le régime qui consiste à ingérer un ver solitaire.

Certes, ces méthodes peuvent sembler fonctionner sur le court terme, mais une majorité de personnes ayant misé sur une de ces pratiques, s’est vue reprendre les kilos perdus presque aussitôt. Et ça c’est dans le meilleur des cas. Car ces régimes peuvent aussi vous conduire tout droit à l’hôpital. Décryptage de 10 méthodes minceur absurdes, voire carrément dangereuses, avec les mises en garde de Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Mes recettes minceur du déconfinement, éd. Leduc.s (livret de recettes minceur téléchargeable gratuitement sur le site des Éditions Leduc)

Le "régime ver solitaire", inefficace et risqué

Le ver solitaire, appelé aussi ténia, est un parasite intestinal qui prend ses quartiers dans le corps d’un être humain. Il évolue en se nourrissant de vos ressources. "À l’aspect d’une petite larve blanche, il se développe grâce à certains aliments, contaminés par une bactérie", nous explique Raphaël Gruman, nutritionniste. Une fois le produit contaminé ingéré, le ver colonise votre côlon et y grandit en se nourrissant de vos nutriments. Ce dernier se fixe dans l’intestin grâce aux ventouses qui se trouvent sur sa tête.

Comment savoir si on a le ver solitaire ?

Démangeaisons anales, sensation d’avoir des pertes blanches, comme des petits anneaux dans les sous-vêtements... sont des symptômes qui peuvent amener à suspecter la présence d'un ver solitaire dans votre organisme, selon le nutritionniste.

Le ver solitaire ne fait pas maigrir selon le nutritionniste

En partant du principe que le ver se nourrit de nos nutriments, de nombreuses personnes se sont dit qu’en étant colonisées par ce parasite, elles pourraient manger à volonté, puisque il se chargerait d’éliminer les aliments en se nourrissant. Il est même possible de se procurer des œufs de ver solitaire sur Internet (un marché illégal) à ingérer sous forme de pilule dans le but d’être colonisé, puis de perdre du poids.

Or, s’il se murmure que le ver solitaire fait maigrir, ce n’est qu’un mythe, selon Raphaël Gruman. "À une époque, certaines personnes consommaient des vers régulièrement en pensant perdre du poids. Elles avaient tendance à croire que le ver solitaire puisait dans nos calories. C’est faux", informe le spécialiste. Le ténia certes, se nourrit des aliments consommés par son "hôte", mais il s’agira d’une part minime.

Ver solitaire : les dangers auxquels vous vous exposez

"En revanche, ce dernier va se servir dans certaines vitamines, ce qui explique pourquoi le sujet ressentira de la fatigue". Cette perte d’énergie va alors engendrer une augmentation de l’appétit. "Pour compenser la fatigue, le corps va demander plus d’aliments : les patients se dirigent naturellement vers des plus grandes portions que la normale, ou consomment plus d’aliments caloriques", poursuit Raphaël Gruman.

Comble de l’ironie : on peut donc très bien prendre du poids, si l’on est colonisé par le ver solitaire.

Sans parler des risques de complications graves engendrées par ce parasite : le ver compromet considérablement l'immunité de sa victime et peut endommager les poumons, les sinus ou encore le cerveau. Le patient est ainsi plus sujet aux infections et peut voir son pronostic vital engagé.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur(www.lamethodegruman.com), auteur de Mes recettes minceur du déconfinement, éd. Leduc.s (livret de recettes minceur téléchargeable gratuitement sur le site des Editions Leduc)

Merci à Nathalie pour son témoignage