Thon, sardines, maquereaux... 6 recettes délicieuses avec du poisson en boîte !

Sardines, thon, maquereaux... Ces poissons gras ont toujours une place dans nos placards. Apprenez à les cuisiner autrement avec nos idées de recettes.

En cette période de confinement, il est courant de fouiller les fonds de placard pour établir le menu du dîner. Or, il reste bien souvent une boîte de thon ou de maquereau qui traîne entre le paquet de pâtes et de lentilles... Mais que faire avec ces poissons en conserve ? Sont-ils intéressants d'un point de vue nutritionnel ? Comment les cuisiner ? Explications. 

Thon, maquereau, sardine... Leurs incroyables bienfaits

De tous les poissons, le thon est le plus riche en protéines. Sa chair est très compacte et une part de 100 g de thon contient près de 30 g de protéines, soit plus que dans la viande (20 à 25 g en moyenne/100 g). Une simple part de 100 g de thon couvre donc près de la moitié du besoin quotidien en protéines.

Mais il contient aussi du "DHA", un o méga 3 très bon pour la santé. Il apporte près de 40 % du besoin quotidien en cet Oméga 3 (part de 100 g). Il est riche en phosphore et en vitamine D, deux éléments essentiels qui contribuent au maintien d’une ossature normale. Donc, en plus des muscles, le thon contribue à la bonne santé des os.

Du côté de la sardine, la moitié de ses graisses est composée d’acides gras oméga 3 qui aident à réguler le taux de cholestérol sanguin et à réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Elle contient aussi une grande quantité de phosphore et de calcium, deux oligoéléments essentiels à la solidité des os et des dents.

Par ailleurs, elle contient les 8 acides aminés essentiels à l’organisme. Ils sont impliqués dans de nombreuses fonctions importantes de l’organisme et interviennent notamment dans la synthèse de diverses hormones organiques ainsi que dans la production des cellules osseuses et des cellules cutanées.

Enfin, notons sa haute concentration en fer, nécessaire à la production des globules rouges, et de vitamine B3, très utile à la croissance des enfants.

Le maquereau constitue également une excellente source d'oméga 3, qui favorisent le bon fonctionnement du système cardiovasculaire. Il offre également d'excellentes teneurs en vitamines du groupe B, vitamine D, sélénium et fer.

Bon à savoir : le poisson sous forme de rillettes industrielles est beaucoup moins intéressant. Sous cette forme, on rajoute beaucoup de graisse dans ces produits. On peut en consommer de temps en temps en apéritif mais certainement pas en consommation courante.

Comment cuisiner le poisson en conserve ? 

Le thon, le maquereau ou les sardines en boîte peuvent être cuisinés de nombreuses manières. Vous pouvez les travailler de façon émietté ou écrasé ou bien les ajouter à des farces, crues ou cuites.

Vous pouvez aussi les préparer sous forme de roulés apéritif, de wraps ou même de salades.

Attention toutefois à la cuisson : le thon en conserve par exemple risque de sécher, il faut donc nourrir sa chair avec du fromage frais pour qu’il conserve son goût et son moelleux !

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):