Renouvellement d'ordonnance : est-il toujours obligatoire en confinement ?

Ecouter l'article :

Vous souffrez d'une maladie chronique ? Vous suivez un traitement longue durée ? Pas de panique. Si les Français sont désormais radicalement limités dans leurs déplacements, un arrêté a été instauré afin de permettre aux patients de récupérer les éventuels traitements, sans renouvellement d'ordonnance. Explications.
Renouvellement d'ordonnance : est-il toujours obligatoire en confinement ?Istock

En principe, tout traitement doit faire l'objet d'une ordonnance avant d'être administré. En raison du contexte sanitaire, vous êtes donc nombreux à vous demander comment faire renouveler votre ordonnance dans une France où les déplacements sont restreints et les professionnels de la santé surmenées. Sont particulièrement concernées les personnes souffrant d'une maladie chronique (type asthme, diabète ou hypertension), nécessitant un traitement longue durée. Comment bénéficier de vos médicaments si votre ordonnance a expiré ?

Durant le confinement, "le pharmacien peut exceptionnellement vous délivrer vos médicaments en informant simplement le médecin", indique le gouvernement dans un nouvel arrêté.

Vos traitements garantis jusqu'au 31 mai 2020

Afin d'éviter toute interruption de traitement, qui serait préjudiciable à la santé d'un patient bénéficiant d'un traitement chronique, les pharmacies d'officine peuvent dispenser, lorsque la durée de validité d'une ordonnance renouvelable est expirée, un nombre de boîtes par ligne d'ordonnance garantissant la poursuite du traitement jusqu'au 31 mai 2020.

Le pharmacien en informera votre praticien. Comme d'ordinaire, il apposera le timbre de sa pharmacie sur le document, suivie de la date de délivrance et du nombre de boîtes dispensées.

Sans renouvellement d'ordonnance, les patients devront-il avancer des frais ?

"Le traitement est d'abord délivré dans la limite d'une période d'un mois avant de pouvoir être renouvelé. Ces médicaments sont remboursés par l'Assurance maladie dans les conditions habituelles", précise le gouvernement.

Paracétamol : réglementé jusqu'au 31 mai

"Jusqu'au 31 mai 2020, la vente de médicaments exclusivement composés de paracétamol est réglementée", fait savoir le gouvernement.

Sans ordonnance, deux boîtes uniquement pourront être délivrées aux patients déclarant présenter des symptômes (type fièvre ou douleurs) et une boîte dans les autres cas. Le nombre de boîtes dispensées figurera au sein de votre dossier pharmaceutique, et ce, malgré l'absence d'ordonnance.

"La vente par internet des médicaments composés exclusivement de paracétamol, d'ibuprofène et d'acide acétylsalicylique (aspirine) est suspendue", précise encore le gouvernement.

Anxiolytiques : la condition pour vous en procurer

Les médicaments contenant des substances à propriétés hypnotiques ou anxiolytiques sont délivrés pour une période limitée à 28 jours, renouvelable jusqu'au 31 mai 2020. Une condition est néanmoins requise : ces médicaments doivent avoir été délivrés au patient depuis au moins 3 mois consécutifs.

Pour rappel, les pharmacies restent évidemment ouvertes pendant le dispositif de confinement. Néanmoins, avant de vous y rendre, vous devez être muni de l'attestation sur l'honneur qui précise le motif du déplacement.

Cette attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable sur Service-public.fr. Elle peut aussi être rédigée sur papier libre. En cas de file d'attente à la pharmacie, veiller à respecter les distances de sécurité d'un mètre, rappelle le gouvernement.

> Sommeil - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.