Qui n’a jamais rêvé de manger des frites chaque jour ? C’est l’expérience réalisée par 107 personnes pendant un mois dans le cadre d'une étude scientifique, tandis que 58 autres mangeaient une portion quotidienne d'amandes contenant le même nombre de calories. L’étude publiée le 18 février dernier dans la revue The American Journal of Clinical Nutrition révèle que les personnes ayant mangé des frites n’ont pas pris beaucoup plus de poids que ceux qui mangeaient des amandes.

Frites : moins de 500g en plus sur la balance

Les participants à l’étude ayant consommé des frites chaque jour pendant un mois ont pris 0,49 kilos, soit moins de 500 grammes, contre environ un dixième de kilogramme, soit 100 grammes pour le groupe de personnes qui ont mangé des amandes. En définitive, les chercheurs n'ont constaté aucune différence significative entre les deux groupes en ce qui concerne la quantité totale de masse graisseuse ou la mesure de la glycémie à jeun. Si les mangeurs de frites ont pris quelques centaines de grammes en plus, ce n’était pas significatif.

"La conclusion est la suivante : si vous aimez les amandes, mangez des amandes. Si vous aimez les pommes de terre, mangez-en, mais ne faites pas d'excès non plus", a déclaré le responsable de l'étude, David B. Allison, professeur à l'école de santé publique de l'université d'Indiana à Bloomington, aux États-Unis.

Cette étude vient confirmer l’idée qu’il n’y a pas de mauvais ou de bon aliment mais que l’importance est d’avoir un régime alimentaire varié et équilibré. Selon l’auteur de l’étude, "il est probablement bon d'avoir un peu de chaque" (frites et amandes) car chacun de ses aliments "a des avantages uniques en termes de nutrition".

Manger des frites "ni meilleur ni pire" que les amandes

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont comparé les frites aux amandes car les amandes sont connues pour leurs effets positifs sur l'équilibre énergétique et leur faible indice glycémique. 180 adultes en bonne santé ayant un âge moyen de 30 ans, dont environ deux tiers étaient des femmes, ont donc été recrutés pour l’étude. Les participants ont été répartis en trois différents groupes : 60 personnes ont ajouté à leur régime alimentaire une portion moyenne de frites nature, 60 autres ont reçu la même quantité de frites avec des herbes (origan, basilic, ail, oignon et romarin), et 60 autres ont enfin mangé des amandes grillées et salées.

Après un mois, les chercheurs ont vérifié tout changement dans la masse graisseuse des participants et également mesuré l’évolution de leur poids ainsi que leur glycémie et insuline à jeun. Résultat, les changements de masse grasse et de poids n'étaient pas significativement différents entre le groupe ayant mangé des frites et celui ayant consommé des amandes. En termes de contrôle glycémique, manger des frites pendant un mois "n'est ni meilleur ni pire que de consommer un équivalent calorique de noix", notent les chercheurs.

L'ajout du mélange d'herbes et d'épices aux frites n'a pas fait de différence significative sur le contrôle glycémique, contrairement à ce que les chercheurs pensaient. Enfin, les taux de glycémie à jeun, d'insuline et d'HbA1c ne différaient pas significativement entre les groupes. Lorsque des comparaisons ont été faites entre les trois groupes, le groupe mangeant des amandes a eu une réponse insulinique plus faible que le groupe consommant des frites natures.

Les frites peuvent s'intégrer dans un régime équilibré

"Cette étude confirme ce que les diététiciens nutritionnistes agréés savent déjà - tous les aliments peuvent convenir. Nous pouvons manger des amandes, des frites, du chou frisé et des biscuits", déclare à Nourish by WbMD Melissa Majumdar, diététicienne agréée et spécialiste certifiée de l'obésité et de la gestion du poids à l'hôpital universitaire Emory Midtown d'Atlanta. Selon l’experte en nutrition, "la consommation d'un aliment ou l'évitement d'un autre ne constitue pas un régime alimentaire sain".

Pour la diététicienne, il est important de rappeler qu’il ne faut pas interpréter les résultats pour dire qu'il est bon et normal de manger des frites toute la journée et tous les jours. "Nous savons que si les pommes de terre sont denses en nutriments, le processus de friture réduit leur valeur nutritionnelle", rappelle Majumdar. "Étant donné que les frites sont souvent consommées en même temps que d'autres aliments pauvres en nutriments ou riches en graisses, elles ne devraient pas être consommées quotidiennement, mais peuvent s'intégrer dans un régime alimentaire global équilibré", ajoute Melissa Majumdar.

De futures études chez les personnes diabétiques ?

Selon Rebecca Hanson, coauteur de l'étude, diététicienne nutritionniste agréée et coordinatrice de l'étude de recherche à l'Université d'Alabama à Birmingham, "cela ne veut pas dire que si vous mangiez 500 pommes de terre par jour ou 500 kilogrammes d'amandes, ce serait la même chose, mais à ces niveaux modestes, cela ne semble pas faire une grande différence". Toutefois, selon elle, de nombreux éléments différents pourraient être explorés dans le cadre de recherches futures.

"On n'a pas demandé aux gens de modifier leur activité physique ou leur régime alimentaire, il y a donc tellement de variables différentes", a-t-elle déclaré. La répétition de la recherche chez les personnes atteintes de diabète est une autre possibilité pour l'avenir. Il est important de noter que l’étude a été partiellement financée par l'Alliance pour la recherche et l'éducation sur la pomme de terre.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

French-fried potatoes consumption and energy balance: a randomized controlled trial, The American Journal of Clinical Nutrition, 18 février 2022. 

https://academic.oup.com/ajcn/advance-article/doi/10.1093/ajcn/nqac045/6530639?guestAccessKey=1847749a-04cf-45c2-8080-b0b706390561&login=false

French Fries Vs. Almonds Every Day for a Month: What Changes ?, Nourish by WebMd, 14 mars 2022.

https://www.webmd.com/diet/news/20220314/french-fries-vs-almonds-every-day-for-a-month-what-changes

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.