Sommaire

Semaine 1 : réduire les aliments acidifiants

Semaine 1 : réduire les aliments acidifiants© Adobe StockCertains aliments libèrent des acides dans le corps lorsqu’ils sont digérés. Consommés en excès, ils vont alors être à l’origine d’un déséquilibre acido-basique. Or les acides en excès dans le sang sont "transportés vers les tissus dont les tissus osseux et entretiennent l’arthrose", avertit Laura Azenard, naturopathe, dans son ouvrage Vaincre votre arthrose, Votre programme en 9 semaines.

Les aliments acides à éviter : les aliments riches en protéines animales (abats, charcuteries, œufs, viandes, produits laitiers), les aliments riches en graisses d’origine animale et végétale, les céréales complètes ou raffinés, le sucre blanc et ses dérivés (bonbons, jus de fruits sucrés, pâtisseries, sodas), les noix (sauf les amandes et les noix du Brésil), le café, le thé noir, le vin et le cacao.

Les aliments basiques ou alcanisants à favoriser : Les amandes, l’avocat, les châtaignes, les légumes verts et colorés, la banane, les graines, les légumineuses, les fruits mûrs ou secs, les céréales sans gluten, les viandes maigres, les poissons, les fruits de mer et les huiles végétales. Misez aussi sur l’eau, l’infusion citron tiède-gingembre, le thé vert, le rooibos et les infusions antiarthrose à base d’harpagopythum, de prêle ou d’ortie.

Bon à savoir : Supprimez également le tabac, car "fumer encrasse vos cartilages […] et entretient votre arthrose", met en garde la naturopathe.

Vidéo. Arthrose : pourquoi il faut éviter ces aliments

Semaine 2 : focus sur les légumes anti-arthrose

Semaine 2 : focus sur les légumes anti-arthrose© Adobe Stock
La deuxième semaine du programme recommandé par Laura Azenard se place "sous le signe de l’abondance, celle des aliments antioxydants et anti-inflammatoires, qui soulageront vos douleurs et vos raideurs", écrit la naturopathe.

Au menu : des crucifères ("choux – rouge, blanc, romanesco, laitue, cavalier, chinois, marin, chou-rave, chou-fleur, de Bruxelles, frisé, kale, brocoli, pommé – radis, radis noir, rutabaga, navet, raifort, roquette, cresson"), des ombellifères (céleri-rave, céleri branche, carotte) mais aussi de l’artichaut, de l’asperge et de la betterave.

Du côté des fruits antiarthrose, comptez sur la myrtille, la fraise, la mûre, la framboise, la groseille, la pomme, le raisin et les baies de goji.

En parallèle : Souvenez-vous que "si vous voulez gagner votre combat contre l’arthrose, vous devez vous chouchouter", souligne la naturopathe. Engagez-vous à prendre soin de vous en vous accordant "du temps et de l’estime".

Semaine 3 : supprimer les produits laitiers

Semaine 3 : supprimer les produits laitiers© Adobe Stock"Le lait et ses dérivés sont terribles pour vos articulations." déplore Laura Azenard dans son ouvrage. En cause : la caséine, une protéine contenue dans le lait que le corps humain reconnaît comme étrangère. Il déclenche alors une réaction inflammatoire, notamment au niveau des articulations.

En pratique : remplacez les produits laitiers par des alternatives végétales : huile de coco à la place du beurre, tofu fumeux, soyeux ou "fau-mage" à base de graines pour remplacer le fromage, boissons végétales à l’avoine, aux amandes, aux noisettes… à la place du lait.

Assurez-vous des apports suffisants en calcium en consommant du chou frisé, des épinards, du brocoli, des haricots blancs, du cresson, des amandes sèches, des produits de la mer (crevettes, truites, moules ou sardines) mais aussi des eaux minérales telles que l’eau Hépar® et Courmayer®.

En parallèle : N’oubliez pas de pratiquer une activité sportive : elle renforcera les muscles qui portent vos articulations et tout en entretenant leur souplesse et leur lubrification.

Semaine 4 : mettre les "bonnes" graisses au menu

Semaine 4 : mettre les "bonnes" graisses au menu© Adobe StockTous les lipides ne sont pas à bannir ! Certains d’entre eux sont en effet anti-inflammatoires et aideront à soulager vos articulations.

A consommer : l’huile de coco, l’huile d’olive, l’huile de macadamia, l’huile d’avocat, les amandes, les noix de macadamia, les noisettes, les noix du Brésil, les noix de Pécan, les huiles de pépins de raisin, de chanvre, de carthame, de bourrache, d’onagre, d’argan, la viande de porc, les volailles, les graines et l’huile de lin, les noix et l’huile de noix, les œufs enrichis en oméga-3 et les poissons gras (saumons, sardines, maquereaux, harengs, truite fumée).

A éviter : les graisses "trans" et les huiles partiellement hydrogénées. "Ces graisses se logent dans les produits industriels : fast-foods, plats tout prêts, viennoiseries, pâtisseries, biscuits et autres cochonneries industrielles.", souligne Laura Azenard.

En parallèle : Maîtrisez votre poids en diminuant progressivement vos apports en sucre raffiné, en équilibrant vos repas et en mangeant en pleine conscience.

Semaine 5 : choisir des protéines de qualité

Semaine 5 : choisir des protéines de qualité© Adobe StockLa 5e semaine du programme de Laura Azenard vous apprend "comment nourrir vos muscles tout en luttant contre votre arthrose". Pour cela, il faudra miser sur les "bonnes" protéines, "indispensables à votre croissance, au renouvellement de vos cellules, à la réparation de votre peau, de vos ongles, de vos cheveux, de votre sang et de vos tissus musculaires".

Où trouver ces "bonnes" protéines ? Dans la viande blanche (porc, lapin, veau, volailles et gibiers d’élevage - à condition d’enlever la peau) qui possède des propriétés antioxydantes et désintoxicantes, dans les œufs bio, dans les produits de la mer (poissons et surtout les poissons gras, crustacés et coquillages), dans les légumineuses (fèves, pois secs, haricots, lentilles) mais aussi dans les algues.

A bannir : les viandes rouges (bœuf, agneau, cheval, mouton, gibier sauvage et abats) et la charcuterie, qui sont très acidifiantes et pro-inflammatoires.

En parallèle : Restez "cool" et débarrassez-vous du stress, qui "participe pleinement à l’épanouissement de votre arthrose". Pour cela, "modifiez votre mode de vie afin de diminuer votre exposition au stress et adoptez une philosophie pour mieux vivre celui qui ne peut être évité", conseille la naturopathe.

Semaine 6 : arrêtez le gluten

Semaine 6 : arrêtez le gluten© Adobe StockLe gluten est un mélange de protéines contenu dans la plupart des céréales (blé, orge, avoine…). "Nous ne sommes pas tous allergiques au gluten, mais nous sommes de plus en plus nombreux à lui être hypersensibles, ce qui, avec le temps, favorise les maladies inflammatoires." rapporte Laura Azenard. En effet, "le gluten interagit avec la paroi intestinale et affecte son imperméabilité" précise-t-elle. Résultat : des substances alimentaires passent des intestins vers le sang, déclenchant une inflammation chronique à l’origine de maladies inflammatoires telles que l’arthrose.

Favorisez les céréales qui ne contiennent pas de gluten : le riz, le sarrasin, le quinoa, l’amarante, le teff, le maïs. Utilisez-les sous forme de grains ou de farine.

Pour le pain : Achetez-le ou cuisinez-le vous-même à base de farine sans gluten, parmi celles citées ci-dessus.

En parallèle : Devenez "consomm-acteurs" en optant pour des aliments bio : ils contiennent moins de pesticides, sont meilleurs pour la santé et pour la ligne et préservent l’environnement. Privilégiez également les filières courtes et les producteurs locaux.

Semaine 7 : égayer son assiette avec des épices et des aromates

Semaine 7 : égayer son assiette avec des épices et des aromates© Adobe StockLes épices, les graines et les herbes aromatiques possèdent de nombreux bienfaits antiarthrose, comme le rappelle Laura Azenard.

Quelles épices ? Le curcuma, pour ses propriétés antidouleurs et antiarthrose, le gingembre antioxydant et anti-inflammatoire et la cannelle riche en antioxydants.

Quels aromates ? L’ail et le persil.

Quelles graines ? Germées ou non : les graines de lin, de sésame et de tournesol.

En parallèle : Chouchoutez votre sommeil et prenez du temps pour vous le matin au réveil.

Semaine 8 : boire des jus verts

Semaine 8 : boire des jus verts© Adobe StockA la différence des jus industriels, les jus verts "maison" seront riches en vitamines et en antioxydants. Fabriquez-les à l’aide d’un blender, d’une centrifugeuse ou d’un extracteur de jus.

Comment faire ? Pour profiter des vertus antiarthrose du jus vert, la naturopathe Laura Azenard conseille d’associer une crucifère ou un autre légume antioxydant (chou, épinard, navet, radis….), un fruit (pomme, poire, fruits rouges…) et un légume vert riche en eau (concombre, céleri, courgette…). "Ne dépassez pas deux jus par jour, sauf dans le cadre d’une monodiète", conseille-t-elle.

En parallèle : Adoptez la pensée positive. "Soyez persuadé que vous allez de mieux en mieux et remerciez vos articulations", propose l’autrice de Vaincre votre arthrose.

Semaine 9 : Reposer son système digestif

Semaine 9 : Reposer son système digestif© Adobe StockUne monodiète ou un jeûne permet de reposer le système digestif et donc à l’organisme d’éliminer les toxines.

Pour faire une monodiète : Tout au long de la semaine, éliminez les excitants et buvez beaucoup d’eau. Un jour avant et un jour après la journée de monodiète, ne mangez que des fruits et légumes crus ou cuits. Le jour J : la monodiète doit représenter environ 700 kilocalories. Choisissez entre une monodiète de fruits cuits ou crus (raisins, pommes…), de légumes cuits (carotte, céleri), de riz semi-complet ou de jus "maison".

Une option plus extrême est celle du jeûne. Après une semaine de diminution progressive des apports alimentaires, réalisez une journée de jeûne hydrique. Pour cela, prenez un jus de fruits et de légumes le matin (250 kilocalories par jus), un bouillon de légumes filtré le soir et, toute la journée, buvez de l’eau et des tisanes en alternant entre activités physiques et repos.

En parallèle : Pratiquez "la gratitude" : "remerciez et félicitez-vous de ce que vous avez fait pour vous et pour vos articulations, et pour les autres. La joie est contagieuse. Soyez heureux et vous rendrez les autres heureux.", promet enfin Laura Azenard.

Sources

Vaincre votre arthrose – Votre programme en 9 semaines, Laura Azenard, Editions Dangles 2017.

Vidéo : Arthrose : pourquoi il faut éviter ces aliments

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.